Alexan­der Nor­ris: sus­pense jus­qu'à la fin

Le Plateau - - NEWS -

Lors du ré­fé­ren­dum de 1995, Alexan­der Nor­ris était jour­na­liste pour le jour­nal The Ga­zette. Il a donc été au pre­mier rang pour as­sis­ter au dé­voi­le­ment du ré­sul­tat de ce vote his­to­rique.

«Il y avait énor­mé­ment d’émo­tions du­rant la soi­rée. Mes sou­ve­nirs, quant à ma cou­ver­ture jour­na­lis­tique cette jour­née­là sont très flous, ce ne de­vait pas être très im­por­tant. Je me sou­viens sur­tout des ré­sul­tats qui ren­traient et du sus­pense jus­qu’à la fin, puisque c’était très ser­ré», se rap­pelle M. Nor­ris.

Le conseiller de Ville a sui­vi la soi­rée de dé­pouille­ment des votes à l’in­té­rieur de la salle de ré­dac­tion de l’ins­ti­tu­tion jour­na­lis­tique an­glo­phone.

«On sa­vait qu’on as­sis­tait à un mo­ment his­to­rique. On a vé­cu un grand mo­ment de dé­mo­cra­tie, pro­ba­ble­ment le plus haut taux de par­ti­ci­pa­tion ja­mais vu en Amé­rique du Nord, alors que plus de 90% des élec­teurs ont vo­té (93,52%). Tout le monde était mo­bi­li­sé», se re­mé­more-til. Et la salle de ré­dac­tion, elle? Dé­bat­tait-elle?

«On sa­vait que cha­cun avait ses convic­tions, mais on de­meu­rait pro­fes­sion­nel», af­firme-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.