La bé­cane à idées: un kiosque à vé­lo

Pro­jet. Le Centre d’éco­lo­gie ur­baine de Mon­tréal (CEUM) lance une cam­pagne de so­cio­fi­nan­ce­ment pour per­mettre à sa «bé­cane à idées» de voir le jour. L’or­ga­nisme sans but lu­cra­tif re­dis­tri­bue­ra les sur­plus de sa cam­pagne à des pro­jets d’ini­tia­tive ci­toyenn

Le Plateau - - NEWS - CATHERINE BOUCHARD

«Avant, on uti­li­sait une au­to ou une Com­mu­nau­to pour tran­spor­ter notre ma­té­riel. Là, avec la re­morque à vé­lo, on va avoir un kiosque mo­bile. Ça va nous of­frir plus de flexi­bi­li­té sur où on s’ins­talle, exemple, tout près d’une sta­tion de mé­tro», éla­bore la res­pon­sable du pro­jet, Anne Juillet.

La re­morque, une boîte sculp­tée dans du bois d’okou­mé ma­rin par un ar­ti­san de Qué­bec, pour­ra se trans­for­mer en ta­bleau ou en table, pour ré­pondre aux be­soins du CEUM.

«Ça va nous per­mettre d’al­ler consul­ter les ci­toyens sur leur quar­tier plus fa­ci­le­ment. C’est aus­si plus co­hé­rent avec la phi­lo­so­phie de notre or­ga­nisme qui prône le trans­port ac­tif», ex­plique Mme Juillet.

L’or­ga­nisme est au tiers de son ob­jec­tif, avec 1000$ et 50 jours res­tant à la cam­pagne. Il es­père le dé­pas­ser pour pou­voir fi­nan­cer des pro­jets ci­toyens.

«Le frein à ces ini­tia­tives, c’est sou­vent les moyens fi­nan­ciers. Avec Trans­forme ta ville, on sup­porte des pro­jets de ver­dis­se­ment à l’aide de bacs à fleurs, par exemple, des pro­jets ar­tis­tiques comme des fresques, ou des ac­ti­vi­tés cultu­relles ponc­tuelles», in­dique Mme Juillet.

La bé­cane à idées per­met­tra de dres­ser des por­traits diag­nos­tiques des quar­tiers, un des man­dats du CEUM, qui ques­tionne les Mon­tréa­lais sur ce qu’ils aiment ou pas de leurs quar­tiers.

(PHO­TO COL­LA­BO­RA­TION SPÉ­CIALE)

La bé­cane à idées se pro­mè­ne­ra de quar­tier en quar­tier pour consul­ter les ci­toyens sur ce qu’ils aiment et ce qu’ils aiment moins dans leur quar­tier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.