Une idée ori­gi­nale pour don­ner le goût de lire

GÑĨĨÿėĒĒ­çå áå ČÿĮĮ­çĤÑĮıĤå áåġıÿĨ ČȱåĒîÑĒÝåȦ ıáĤ­çå ĤÝþÑđÜÑıČĮȦ ĤçĨÿáåĒĮå áı GČÑĮåÑıȿ7ėĒĮȿ JėĽÑČȦ Ĩaeđå áåĨ ČÿĺĤåĨ áÑĒĨ Čå đçĮĤė áåġıÿĨ ġČıĨÿåıĤĨ đėÿĨ áÑĒĨ Čå ÜıĮ áå ĤåĒáĤå Ýå đçáÿıđ ġČıĨ ÑÝÝåĨĨÿÜČå åĮ ġÑĤĮÑûåĤ ĨėĒ ÑđėıĤ áå ČÑ ČåÝĮıĤåȩ

Le Plateau - - LA UNE - CHAR­LOTTE LO­PEZ ÝþÑĤČėĮĮåȩČėġåŀɝĮÝȩĮÝ

Tout a com­men­cé avec sa chaîne Book­tube «Elle M bou­qui­ner». La jeune femme, étu­diante en étude lit­té­raire, se cher­chait un pro­jet l’an­née der­nière pour don­ner une deuxième vie à tous ses bou­quins, en­voyés la plu­part par des mai­sons d’édi­tion de­puis près de deux ans.

«J’ai cher­ché com­ment je pou­vais les re­don­ner et c’est là que j’ai ap­pris l’exis­tence d’un mou­ve­ment in­ter­na­tio­nal qui don­nait des livres dans le mé­tro dans plus de 20 villes dif­fé­rentes de 14 pays», sou­ligne Au­drée Ar­cham­bault, convain­cue qu’il fal­lait faire naître ce concept à Mon­tréal.

Elle a ain­si pro­po­sé son pro­jet aux mai­sons d’édi­tion avec qui elle col­la­bo­rait dé­jà et toutes ont ai­mé le concept. Elles conti­nuent donc de lui en­voyer ré­gu­liè­re­ment des nou­veau­tés sor­ties de­puis peu en li­brai­rie afin que la

«C’est un plai­sir quand je vois des gens pro­ve­nant d’un autre pays prendre un livre. S’ils ne l’avaient pas trou­vé, ils n’au­raient peut-être ja­mais ache­té un livre fran­co­phone.»

jeune femme dans le mé­tro.

Au­drée, qui a main­te­nant ca­ché plus de 200 livres de­puis le mois de dé­cembre, pu­blie des in­dices en vi­déos sur son compte Ins­ta­gram pour an­non­cer au pu­blic l’en­droit où elle part dé­po­ser les livres. Les usa­gers du tran­sport en les dis­tri­bue com­mun fi­nissent soit par les trou­ver par ha­sard, soit en sui­vant ses in­di­ca­tions.

#Li­vres­dans­le­me­tro

Au­drée Ar­cham­bault Des au­to­col­lants «Livres dans le mé­tro» sur la cou­ver­ture et à l’in­té­rieur des livres pro­posent aux lec­teurs-chan­ceux, grâce à des ins­truc­tions, d’em­por­ter le livre avec eux et de prendre le temps de le lire, en es­pé­rant que ces der­niers les re­dé­posent en­suite dans le mé­tro et uti­lisent le mot clé #Li­vres­dans­le­me­tro sur les ré­seaux so­ciaux avec une pho­to de la trou­vaille.

«C’est du pur plai­sir de faire ça, je ne suis pas tou­jours là pour voir quand les gens prennent un livre.

Cette dé­marche per­met ain­si de don­ner ac­cès à des livres à des per­sonnes qui ne vont pas avoir le ré­flexe de lire ou d’ache­ter un livre.

«Peut-être que le fait d’en trou­ver un va les en­cou­ra­ger à l’ou­vrir par cu­rio­si­té, puis ça va leur don­ner en­vie d’en lire un autre», lance-t-elle.

Cet été, Au­drée Ar­cham­bault col­la­bore avec la So­cié­té de Tran­sport de Mon­tréal pour la réa­li­sa­tion d’une sé­rie de six cap­sules. Elle ren­contre des au­teurs avec qui elle dé­pose des livres dans les sta­tions.

(PHO­TO AR­CHIVES DE LA FA­MILLE L’AR­CHE­VÊQUE, SOU­MISE PAR GAÉ­TAN SAURIOL)

Au­tre­fois, une seule fa­mille ha­bi­tait dans cet im­meuble alors qu’au­jourd’hui l’édi­fice contient une cen­taine de lo­ge­ments.

(PHO­TO GRACIEUSETÉ AU­DRÉE AR­CHAM­BAULT)

C’est sur son compte Ins­ta­gram qu’Au­drée donne des in­dices au pu­blic pour trou­ver les livres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.