De plus en plus de fa­mille s’ins­tallent dans le Pla­teau

Sta­tis­tiques. 2å ĺåĤáÿĨĨåđåĒĮ åĮ ČåĨ đåĨıĤåĨ áȱÑġÑÿĨåđåĒĮ áå ČÑ ÝÿĤÝıČÑĮÿėĒ đÿĨ åĒ ġČÑÝå áÑĒĨ Čå GČÑĮåÑıȿ7ėĒĮȿJėĽÑČ ɇG7Jɉ ÝåĨ áåĤĒÿaeĤåĨ ÑĒĒ­çåĨ ėĒĮȿÿČĨ åı áåĨ åðåĮĨ ĨıĤ ČÑ ÝĤėÿĨĨÑĒÝå áåĨ îÑđÿČČåĨ Ñı ĨåÿĒ áå ČȱÑĤĤėĒáÿĨĨåđåĒĮȤ ĒĮĤå ɵɳɴɴ åĮ ɵɳɴɹȦ ıĒå þÑıĨĨå

Le Plateau - - LA UNE - CHAR­LOTTE LO­PEZ ÝþÑĤČėĮĮåȩČėġåŀɝĮÝȩĮÝ

Se­lon le der­nier re­cen­se­ment de la po­pu­la­tion pu­blié le mois der­nier, le nombre de fa­milles s’est ac­cru de 4,5 % entre 2011 et 2016, dans l’ar­ron­dis­se­ment. Par­mi celles-ci, les fa­milles avec en­fants ont af­fi­ché une hausse no­table de 5 % au cours de la même pé­riode.

Les fa­milles sans en­fant ont quant à elles crû de 4,2 %, alors que le nombre de fa­milles mo­no­pa­ren­tales a af­fi­ché un re­pli si­gni­fi­ca­tif de 5,6 %.

C’est l’ar­ron­dis­se­ment de Ville-Ma­rie qui se po­si­tionne en tête de ce clas­se­ment avec un bond de près de 11 % du nombre de fa­milles, avec 1840 fa­milles ad­di­tion­nelles.

Au to­tal, ce sont 15 ar­ron­dis­se­ments de Mon­tréal qui ont vu leur nombre de fa­milles aug­men­ter entre 2011 et 2016. Quatre ar­ron­dis­se­ments ont af­fi­ché des pertes, comme Ville­ray– Saint-Mi­chel–Parc-Ex­ten­sion qui as­sume la baisse la plus im­por­tante avec 260 fa­milles de moins qu’en 2011.

Mal­gré une aug­men­ta­tion de 4,5 % de ses fa­milles en cinq ans, le Pla­teau-MontRoyal connaît tou­te­fois une di­mi­nu­tion de 325 fa­milles avec en­fants en 15 ans.

Crois­sance dé­mo­gra­phique

Aus­si, la po­pu­la­tion du PMR a connu une pro­gres­sion de 3,6 % entre 2011 et 2016, por­tant sa po­pu­la­tion to­tale à 104 000 ha­bi­tants en 2016. Il s’agit d’un gain de 3610 per­sonnes par rap­port au re­cen­se­ment pré­cé­dent où l’on dé­nom­brait 100 390 ha­bi­tants.

Cette crois­sance dé­mo­gra­phique est la plus im­por­tante pro­gres­sion in­ter­cen­si­taire en­re­gis­trée de­puis 1966.

Alors que Sta­tis­tique Canada an­nonce que la po­pu­la­tion est de plus en plus dense sur le ter­ri­toire de la Ville de Mon­tréal – avec une den­si­té de po­pu­la­tion de 4668,3 ha­bi­tants au km2 – , on constate qu’avec une den­si­té de po­pu­la­tion de 12 792,1 ha­bi­tants au km2, le Pla­teau-MontRoyal pré­sente la plus forte den­si­té de po­pu­la­tion des 19 ar­ron­dis­se­ments.

Ar­ron­dis­se­ment jeune

Dans le PMR, la ma­jo­ri­té de la po­pu­la­tion est de sexe mas­cu­lin. Près de 51 % sont des hommes, com­pa­ra­ti­ve­ment à une pro­por­tion de 49 % de femmes. Au contraire dans la Ville de Mon­tréal, la ma­jo­ri­té de la po­pu­la­tion est fé­mi­nine avec plus de 51 % de femmes et près de 49 % d’hommes.

Le PMR compte éga­le­ment le plus de per­sonnes jeunes sur son ter­ri­toire avec un âge moyen de ces ci­toyens de plus de 37,4 ans. Plus de 26 % de la po­pu­la­tion est âgée de moins de 25 ans, tout comme de 25 à 34 ans.

37 % des in­di­vi­dus sont âgés de 35 à 64 ans et 8 % sont des per­sonnes âgées de 65 à 79 ans. Les 3 % restant ap­par­tiennent aux plus de 80 ans, dont 605 ré­si­dents âgés de plus de 90 ans.

Le ra­tio homme-femme va­rie se­lon l’âge dans le PMR. À par­tir de l’âge de 70 ans, on compte en ef­fet plus de femmes dans l’ar­ron­dis­se­ment. Chez les per­sonnes âgées de 65 à 79 ans, le ra­tio passe à 97 hommes pour 100 femmes. Dans le groupe des 80 ans et plus, on ne compte plus que 51 hommes pour 100 femmes.

En­fin, 56 715 lo­ge­ments pri­vés oc­cu­pés ont été dé­nom­brés dans l’ar­ron­dis­se­ment lors du re­cen­se­ment de la po­pu­la­tion de 2016. Le type de lo­ge­ment le plus ré­pan­du dans le PMR est l’ap­par­te­ment dans un im­meuble de moins de cinq étages, à 76 %.

(GRACIEUSETÉ DEPOSIT PHO­TOS)

Le PMR compte éga­le­ment le plus de per­sonnes jeunes sur son ter­ri­toire avec un âge moyen de ces ci­toyens de plus de 37,4 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.