Le do­cu­men­taire sur l’Hô­tel-Dieu sort en DVD

Film. 2å áåĤĒÿåĤ ĨėıùåȦ Ñı ÝĠıĤ áå Čȱ&ĚĮåČȿ ÿåı áå 7ėĒĮĤ­çÑČȦ ČėĒû đçĮĤÑûå áėÝıđåĒĮÑÿĤå ĤçÑČÿĨç ġÑĤ ıĒå ĤçÑČÿĨÑĮĤÿÝåáıGČÑĮåÑıȿ7ėĒĮȿJėĽÑČȦ ĒĒÑÜåČ2ėĽėČÑȦ ġėıĤĨıÿĮ ĨÑ áÿðıĨÿėĒ åĒ ĨÑČČåĨ åĮ ĨåĤÑ áÿĨġėĒÿÜČå åĒ _ áaeĨ Čå đėÿĨ áȱėÝĮėÜĤåȩ

Le Plateau - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - CHAR­LOTTE LOPEZ ÝþÑĤČėĮĮåȩČėġåŀɝĮÝȩĮÝ

Alors que l’Hô­tel-Dieu de Mon­tréal dé­mé­na­ge­ra au nou­veau CHUM le 5 no­vembre pro­chain, son his­toire ra­con­tée en film a connu un grand par­cours de­puis sa sor­tie en salles dans six villes au Qué­bec, au prin­temps der­nier. Dans son do­cu­men­taire, la ci­néaste mêle pré­sent et his­toire et y ren­contre les der­niers oc­cu­pants de cette ins­ti­tu­tion, fon­dée le même jour que la ville de Mon­tréal par Jeanne Mance, en 1642.

Ce do­cu­men­taire se veut hu­main et émou­vant. Annabel Loyola a dé­ci­dé de cap­ter l’es­sence du lieu avant sa fer­me­ture en ra­con­tant l’his­toire des gens qui oc­cupent cet en­droit de­puis tant d’an­nées: pa­tients, mé­de­cins et membres de la com­mu­nau­té des Re­li­gieuses Hos­pi­ta­lières de Saint-Jo­seph.

«Lieu sa­cré»

De­puis sa dif­fu­sion, plu­sieurs ci­né-dé­bats ont été or­ga­ni­sés dans les dif­fé­rents cinémas au Qué­bec en pré­sence d’in­vi­tés de marque et de la ci­néaste. Le film a éga­le­ment été dif­fu­sé si­mul­ta­né­ment sur les ondes de Ca­nal D à l’oc­ca­sion du 375e an­ni­ver­saire de l’Hô­tel-Dieu et de Mon­tréal.

Après une pre­mière in­ter­na­tio­nale au Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film de Shan­ghai, le film est ac­tuel­le­ment en tour­née au Qué­bec, en On­ta­rio et au Nou­veau-Bruns­wick avec plu­sieurs di­zaines de pro­jec­tions en pré­sence de la ci­néaste.

«Les gens se posent des ques­tions et se de­mandent ce que va de­ve­nir cette ins­ti­tu­tion. J’ai créé ce film aus­si pour ai­der à une mo­bi­li­sa­tion, à conscien­ti­ser da­van­tage la po­pu­la­tion sur ce lieu sa­cré qui re­pré­sente notre his­toire.»

-Annabel Loyola.

Il se­ra aus­si pré­sen­té dans sept villes en France tou­jours avec Mme Loyola, entre le 6 et le 25 no­vembre, dans le cadre du Mois du film do­cu­men­taire.

De­voir de mé­moire

L’an­nonce de la vente du site de l’Hô­tel-Dieu par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec a été l’élé­ment dé­clen­cheur de la créa­tion de ce film, tour­né entre 2014 et 2016, au sein des murs de ce centre hos­pi­ta­lier, où la réa­li­sa­trice y a aus­si été bé­né­vole.

Les pro­jets pro­po­sés ac­tuel­le­ment par des co­mi­tés de ci­toyens, la ville ou le gou­ver­ne­ment du Qué­bec sont pour elle de «beaux pro­jets», mais elle pense qu’il est fon­damen­tal de «conser­ver le nom Hô­tel-Dieu et sa vo­ca­tion, comme y gar­der une par­tie hos­pi­ta­lière, tel qu’un centre pour per­sonnes âgées», pré­cise-t-elle.

(GRA­CIEU­SE­TÉ JU­LIE D’AMOUR)

Annabel Loyola s’in­té­resse de­puis de nom­breuses an­nées à l’hé­ri­tage de Jeanne Mance, tout par­ti­cu­liè­re­ment au site de l’Hô­tel-Dieu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.