Les au Théâtre femmes du mise Ri­deau de l’avant Vert

Art. Pour les 70 ans du Théâtre du Ri­deau Vert (TRV), la di­rec­trice ar­tis­tique De­nise Fi­lia­trault a fait le choix de mettre à l’hon­neur des femmes met­teures en scène dans sa nou­velle pro­gram­ma­tion.

Le Plateau - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - CHAR­LOTTE LO­PEZ char­lotte.lo­pez@tc.tc

Cinq pièces de théâtre, cinq femmes à la mise en scène. Mme Fi­lia­trault y pen­sait de­puis plu­sieurs an­nées, voi­là que c’est fait pour l’an­ni­ver­saire du Théâtre.

«Ce sont deux femmes qui ont fon­dées et qui di­ri­geaient le Ri­deau Vert à ses dé­buts en 1948, Mer­cedes Pa­lo­mi­no et Yvette Brind’Amour, et en­suite en­core deux autres femmes, Cé­line Mar­cotte et moi-même. Il est temps qu’on mette plus de femmes aus­si dans la pro­gram­ma­tion », sou­ligne-t-elle.

«Ce n’est pas par pa­ri­té ou parce qu’il faut le faire, mais bien parce qu’elles ont le ta­lent et qu’il est temps qu’elle prenne la pa­role », ajoute celle qui est di­rec­trice ar­tis­tique de­puis 11 ans au TRV.

Of­frant tou­jours un théâtre très va­rié «pour plaire à tout le monde », le TRV com­men­ce­ra sa sai­son du 25 sep­tembre 2018 au 27 oc­tobre 2018 avec la cé­lèbre pièce Les fées ont soif, écrite par De­nise Bou­cher et mise en scène par So­phie Clé­ment.

Cette der­nière fai­sait par­tie de la distribution de la pro­duc­tion ori­gi­nelle, il y a 40 ans, et a sou­hai­té une pro­gram­ma­tion en­tiè­re­ment féminine, de la concep­tion jus­qu’à l’in­ter­pré­ta­tion par Bé­né­dicte Dé­ca­ry, Caroline La­vigne et Pas­cale Mon­treuil.

« C’est une oeuvre mar­quante du ré­per­toire qué­bé­cois qui avait fait un scan­dale à l’époque. Elle est étu­diée à l’école en­core au­jourd’hui, re­marque Mme Fi­lia­trault. Je vou­lais que la nou­velle gé­né­ra­tion la voie aus­si. »

Du 27 no­vembre 2018 au 5 jan­vier 2019, s’en­chaîne en­suite la re­vue hu­mo­ris­tique 2018 re­vue et cor­ri­gée mise en scène par Na­ta­lie Le­compte. Il s’agit de la se­conde femme à prendre la tête de la Re­vue de­puis le re­tour de cette tra­di­tion au TRV en 2005. Sur scène, le pu­blic re­trou­ve­ra Mar­tin Hé­roux, Marc St-Mar­tin, Su­zanne Cham­pagne et Benoit Paquette, qui ac­cueille­ront par­mi leurs rangs la nou­velle re­crue Joëlle Lanc­tôt, dé­cou­verte dans la co­mé­die mu­si­cale Ma­ry Pop­pins.

La pièce fran­çaise « Art » de Yas­mi­na Re­za se­ra en­suite jouée du 29 jan­vier au 2 mars 2019. Avec «ce chef-d’oeuvre de co­mé­die» sur une ami­tié masculine qui se trou­ve­ra mal­me­née non pas par une femme, mais par une oeuvre d’art, la met­teure en scène Ma­rie-France Lam­bert di­ri­ge­ra ici un trio bien connu du pu­blic : Be­noît Brière, Mar­tin Drain­ville et Luc Gué­rin.

Par la suite, une co­mé­die vive et tendre au­tour du sa­voir et de la quête de soi, L’édu­ca­tion de Ri­ta, pren­dra place du 19 mars au 20 avril 2019. On re­trou­ve­ra Ma­rie-Thé­rèse For­tin pour une se­conde mise en scène au Ri­deau Vert, avec sous sa di­rec­tion, Émi­lie Bi­beau et Be­noît Gouin.

Pour fi­nir, une adap­ta­tion du scé­na­rio de Mar­cel Pa­gnol, Le Sch­pountz, se­ra pré­sen­tée du 7 mai au 8 juin 2019, mise en scène par De­nise Fi­lia­trault et adap­tée par Em­ma­nuel Rei­chen­bach (In­tou­chables, Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?).

Il s’agit d’une troi­sième col­la­bo­ra­tion avec la mai­son de pro­duc­tion En­core Spec­tacle. Pour l’oc­ca­sion, pas moins de 10 co­mé­diens se­ront sur scène pour dres­ser ce portrait sa­ti­rique du mi­lieu ci­né­ma­to­gra­phique.

« La pièce n’au­ra rien à voir avec le Pa­gnol que l’on connaît de 1938, on la mo­der­ni­sée. Elle ne se­ra pas jouée avec l’ac­cent fran­çais, mais bien adap­tée au Qué­bec de nos jours et avec l’ac­cent qué­bé­cois », pré­cise Mme Fi­lia­trault.

De plus en plus d’abon­nés

Le nombre d’abon­nés aug­mente chaque an­née. «Les abon­ne­ments ont bon­di de 33 à 37 % de­puis deux ans com­pa­ra­ti­ve­ment au taux moyen d’abon­ne­ment des 12 der­nières an­nées », ex­plique Fran­cis Trem­blay, at­ta­ché de presse pour le Ri­deau Vert.

« On a de plus en plus d’abon­nés c’est ex­tra­or­di­naire, plus ça va et mieux c’est, com­mente-t-elle. Il y a 11 ans quand j’ai re­pris la di­rec­tion, ça al­lait très mal, la mai­son avait beau­coup de dettes, c’était très dif­fi­cile. Nous avons peu de sub­ven­tions, donc on sur­vit grâce à nos abon­nés et à une le­vée de fond une fois par an­née », in­dique De­nise Fi­lia­trault.

Afin de ré­pondre aux be­soins de sa clien­tèle, les re­pré­sen­ta­tions des sa­me­dis soir dé­bu­te­ront do­ré­na­vant à 20 h au lieu de 20 h 30.

(PHO­TO GRACIEUSETÉ THÉÂTRE DU RI­DEAU VERT)

Les cinq met­teures en scène De­nise Fi­lia­trault, Ma­rie-Thé­rèse For­tin, Ma­rie-France Lam­bert, Na­tha­lie Le­compte, et So­phie Clé­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.