Le cirque dé­barque sur la Pla­za

Le Progrès Villeray - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - EM­MA­NUEL DELACOUR em­ma­nuel.delacour@tc.tc

Trou­vant une op­por­tu­ni­té dans le peu de spec­tacles de pe­tite en­ver­gure à Mont­réal et dans l’im­por­tant bas­sin de ta­lents «de gros ca­libre», le duo for­mé de Ro­sa­lie Beau­champ et Guillaume Blais or­ga­ni­se­ra une pre­mière re­pré­sen­ta­tion le 24 mai pro­chain, qui ras­sem­ble­ra 11 ar­tistes lo­caux. Les par­te­naires dans cette aven­ture se sont ren­con­trés à l’École na­tio­nale du cirque il y plus de dix ans. «On s’est re­croi­sés il y a un peu plus d’un an et on s’est dit qu’on de­vrait mon­ter un spec­tacle en­semble», ra­conte Mme Beau­champ, pré­si­dente du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Mo­nas­tère, ca­ba­ret de cirque. Au cours de leur car­rière au Qué­bec et à l’in­ter­na­tio­nal, les deux com­parses se sont ren­du compte d’un fait éton­nant: si plu­sieurs ar­tistes cir­cas­siens sont for­més à Mont­réal, peu d’entre eux vivent de leur mé­tier dans la mé­tro­pole. «On se trouve dans la ca­pi­tale du cirque, mais on n’y trouve pas de bou­lot, constate M. Blais, vice-pré­sident du ca­ba­ret. Près de 90 % des gens fi­nissent par al­ler tra­vailler à l’étran­ger.» Ceux-ci veulent dé­mo­cra­ti­ser l’ex­pé­rience d’as­sis­ter à une re­pré­sen­ta­tion sans en payer le prix fort. D’où l’idée de mon­ter un spec­tacle de style ca­ba­ret, très po­pu­laire en Eu­rope, mais presque mé­con­nu au Qué­bec. Tra­pèze, jon­gle­rie, équi­li­brisme et contor­sions se­ront ain­si pré­sen­tés le soir du 24 mai dans la salle du Théatre Pla­za, cet an­cien ci­né­ma construit dans les an­nées 1920. Bien que l’es­pace ne soit pas aus­si grand que les gar­gan­tuesques cha­pi­teaux du Cirque du So­leil, les créa­teurs as­surent que le jeu en vau­dra la chan­delle. Ceux­ci comptent plu­tôt sur la «proxi­mi­té» avec les ar­tistes du ca­ba­ret pour mettre sur pieds un évé­ne­ment plus «po­pu­laire». «Nous vou­lons in­vi­ter de nou­veaux ar­tistes lors de chaque re­pré­sen­ta­tion. Nous ne mo­di­fie­rons pas vrai­ment leurs nu­mé­ros pour les adap­ter à une mise en scène par­ti­cu­lière, nous leur lais­se­rons le champ libre», af­firme M. Blais. Ain­si, l’ob­jec­tif des créa­teurs se­rait de s’ins­tal­ler sur au Théâtre Pla­za pour y of­frir des per­for­mances men­suelles.

(GRACIEUSETé)

Les ar­tistes du cirque pré­sen­te­ront leur nu­mé­ro au Théâtre Pla­za le 24 mai.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.