VSMPE conti­nue la sé­cu­ri­sa­tion de ses in­ter­sec­tions

SÉCURITÉLes au­to­mo­bi­listes de­vront être doublement vi­gi­lants au cours des pro­chaines se­maines.

Le Progrès Villeray - - LA UNE - VA­NES­SA HÉBERT

Des tra­vaux de sé­cu­ri­sa­tion se pro­lon­ge­ront dans Ville­ray–Saint-Mi­chel–Parc-Extension et cer­taines in­ter­sec­tions de l’ar­ron­dis­se­ment se­ront mar­quées de bandes jaunes afin de sé­cu­ri­ser et dé­li­mi­ter les zones d’in­ter­dic­tion de sta­tion­ne­ment. Cette me­sure a été mise en place afin d’as­su­rer et d’amé­lio­rer la sé­cu­ri­té des usa­gers de la route. Il est bon de rap­pe­ler que le Code de la sé­cu­ri­té rou­tière du Qué­bec in­ter­dit le sta­tion­ne­ment à moins de cinq mètres de l’in­ter­sec­tion. Les bandes jaunes servent donc à rendre les in­ter­sec­tions plus vi­sibles pour les au­to­mo­bi­listes, afin qu’ils puissent re­mar­quer ai­sé­ment les en­droits où le sta­tion­ne­ment est in­ter­dit, le tout ayant comme but de ré­duire les risques de col­li­sion. Syl­vain Ouellet, conseiller de la Ville du dis­trict de Fran­çois-Per­rault, ex­plique que la me­sure est ef­fi­cace et qu’elle conti­nue de faire ses preuves. Il en pro­fite par le fait même pour de­man­der aux au­to­mo­bi­listes de laisser ces zones libres. «Vous contri­bue­rez ain­si à la sé­cu­ri­té de tous les usa­gers de la route, tant les pié­tons et les cy­clistes que les autres conduc­teurs de vé­hi­cule. » Cette tech­nique a été mise en place il y a main­te­nant quatre ans dans l’ar­ron­dis­se­ment. En plus des nou­velles bor­dures de trot­toir qui se­ront mar­quées au cou­rant de l’été, les bor­dures de trot­toir qui avaient, elles, dé­jà été mar­quées dans le pas­sé se­ront re­peintes pour leur don­ner un peu d’éclat et s’as­su­rer qu’elles soient tou­jours bien vi­sibles.

(PHO­TO GRA­CIEU­SE­TÉ)

Si­gna­li­sa­tion sur la rue Ville­ray

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.