10 avan­tages qui valent plus qu’une aug­men­ta­tion Pour­quoi pas L’amé­na­ge­ment du un bo­nus ? temps de tra­vail

Le Progrès Weekend - - CARRIÈRES -

Peut-être que notre em­ployeur n’est pas prêt à nous ac­cor­der une hausse sa­la­riale, mais pour­quoi ne pas lui de­man­der un bo­nus de fin d’an­née ou lié à notre ren­de­ment? Voi­là qui peut consti­tuer un consen­sus ga­gnant pour les deux par­ties.

Quand on tra­vaille à temps plein, on a par­fois l’im­pres­sion de man­quer de temps pour soi. Il est pos­sible de né­go­cier avec son em­ployeur de ré­par­tir son ho­raire de tra­vail sur quatre jours plu­tôt que cinq, ou en­core de de­man­der d’avoir un ho­raire mieux adap­té à son style de vie. Quand notre em­ployeur est ré­ti­cent à nous ac­cor­der une aug­men­ta­tion sa­la­riale, il est tou­jours pos­sible de né­go­cier cer­tains avan­tages qui valent au­tant, si­non plus, qu’une aug­men­ta­tion. Nos dix suggestions. Par Ma­rie­France Bu­jold/37e

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.