Deux ré­gio­naux sur le po­dium

Le Progrès Weekend - - SPORTS - JO­HANNE SAINT-PIERRE

Deux des trois ath­lètes de l’école Ul­time Arts martiaux (Kyo­ku Ka­ra­té) sont mon­tés sur le po­dium, dans le cadre des Cham­pion­nats du monde WKU te­nus à Athènes, en Grèce, à la fin oc­tobre. Alexis-Ar­thur Ha­mel-Fra­ser, 17 ans, et Bian­ka Gau­dreault, 11 ans, ont res­pec­ti­ve­ment rem­por­té une mé­daille d’argent et une mé­daille de bronze dans leur ca­té­go­rie, tan­dis qu’Éthan Go­beil, 12 ans, a fi­ni au pied du po­dium dans la sienne.

Mé­daillé d’argent en light contact, AlexisAr­thur était très sa­tis­fait de sa pres­ta­tion. « C’était les ad­ver­saires du ca­libre au­quel je m’at­ten­dais. » Le jeune homme a éga­le­ment ob­te­nu une 4e po­si­tion en ka­ta tra­di­tion­nel, mais a été dis­qua­li­fié en com­bat. Dans ce der­nier cas, l’équipe ca­na­dienne a dû com­po­ser avec une dif­fé­rence dans les rè­gle­ments une fois sur place. « C’était cen­sé être du full contact dans les jambes et là-bas, c’était des coups lé­gers. C’est pour­quoi on a eu beau­coup trop d’aver­tis­se­ments et on a per­du des points. Nous n’étions pas les seuls. Les autres pays se sont fait aver­tir aus­si », ex­plique Shi­han Fran­çois Khim-Go­beil, pro­prié­taire de l’Ul­time Arts martiaux et en­traî­neur de la dé­lé­ga­tion ca­na­dienne.

Mé­daillée de bronze en ka­ta ar­mé open, Bian­ka avait aus­si la sa­tis­fac­tion d’avoir at­teint son ob­jec­tif. « Je suis vrai­ment contente. Je m’at­ten­dais quand même à ça en termes d’ad­ver­saires », as­sure-t-elle. Là aus­si, les ath­lètes ont dû com­po­ser avec des cri­tères dif­fé­rents entre les cham­pion­nats ca­na­diens et mon­diaux.

« En ka­ta par équipe, quand on s’est clas­sés aux Ca­na­diens, c’était 12 ans et moins, et quand on est ar­ri­vés là-bas, c’était 17 ans et moins. On se classe dans une ca­té­go­rie au Ca­na­da, et c’est autre chose aux Mon­diaux. Dans les com­bats, ç’a été la même chose », ex­plique Shi­han Khim-Go­beil.

Quant à Éthan, il a conclu au 4e rang en com­bat et au 5e éche­lon en ka­ta. Ce der­nier était lui aus­si sa­tis­fait de sa per­for­mance. « Avec l’en­traî­ne­ment qu’on a eu, c’était ce à quoi je m’at­ten­dais (en termes d’ad­ver­saires) », in­dique le jeune ka­ra­té­ka, qui en était à sa deuxième par­ti­ci­pa­tion aux Mon­diaux.

« Quand (Éthan) est al­lé à la 2e ronde, nous avons re­çu en­core trop d’aver­tis­se­ments pour coup trop fort, sou­ligne Shi­han Khim-Go­beil. Quand nous sommes ar­ri­vés là-bas, il y avait des cri­tères to­ta­le­ment dif­fé­rents. Il y a eu un manque aux Cham­pion­nats ca­na­diens. [L’or­ga­ni­sa­tion] avait omis de nous en avi­ser. Si on se qua­li­fie aux Cham­pion­nats ca­na­diens top-2, dans notre tête, c’est parce que nos ka­tas sont par­faits. »

L’en­traî­neur re­met en ques­tion une par­ti­ci­pa­tion aux Mon­diaux l’an pro­chain.

« Je suis en dis­cus­sion avec le pré­sident du WKU ca­na­dien et si les la­cunes concer­nant les forces de frappe ne sont pas cor­ri­gées d’ici l’an pro­chain, c’est sûr qu’on n’y re­tour­ne­ra pas », ajoute-t-il.

Le Ca­na­da a fi­ni au 4e rang, alors que l’an der­nier, l’uni­fo­lié avait pris le 3e rang.

Quelque 185 pays ont par­ti­ci­pé à ce ren­dez-vous an­nuel. Le Shi­han du club a te­nu à re­mer­cier les com­man­di­taires et les fa­milles qui les ont sou­te­nus dans la concré­ti­sa­tion du pro­jet.

— PHO­TO LE PRO­GRÈS, ROCKET LA­VOIE

Les pro­té­gés du Shi­han Fran­çois Khim-Go­beil (à gauche) ont ré­col­té l’argent et le bronze lors des Cham­pion­nats du monde WKU te­nus en Grèce. Il pose en com­pa­gnie de Bian­ka Gau­dreault, d’Éthan Go­beil et d’Alexis-Ar­thur Ha­mel-Fra­ser.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.