Des pro­duits d’ici sur les ta­blettes mon­tréa­laises

Le Progres de Coaticook - - Actualités - SA­RAH LA­ROUCHE re­dac­tion.es­trie@tc.tc

AGROA­LI­MEN­TAIRE. Les pro­duits de 17 en­tre­prises des Can­tons-de-l’Est se re­trouvent dé­sor­mais sur les ta­blettes de cinq com­merces mont­réa­lais, grâce à un pro­jet cha­peau­té par Créa­teurs de sa­veurs Can­tons-de-l’Est.

En branle de­puis l’au­tomne der­nier, le nou­veau pro­jet « Ac­crois­se­ment des ventes de pro­duits Créa­teurs de sa­veurs Can­tons-de-l’Est à Mon­tréal » a pour mis­sion de tailler une place aux pro­duits ré­gio­naux sur le mar­ché mont­réa­lais. « Les ob­jec­tifs sont la di­ver­si­fi­ca­tion de la mise en mar­ché et l’aug­men­ta­tion du vo­lume de ventes des pro­duits Créa­teurs de sa­veurs, à Mon­tréal », de men­tion­ner le Conseil de l’in­dus­trie bio­ali­men­taire de l’Es­trie (CIBLE) par voie de com­mu­ni­qué.

Le pro­jet mise no­tam­ment sur la no­to­rié­té des pro­duits des Can­tons-de-l’Est, qui sont re­con­nus pour leur qua­li­té. « Mon­tréal est le plus grand bas­sin de po­pu­la­tion au Qué­bec. Il y a beau­coup de "foo­dies", de gens qui ap­pré­cient les pro­duits d’ici », in­dique le di­rec­teur de CIBLE, Ghis­lain Le­febvre.

Pour as­su­rer l’ap­pro­vi­sion­ne­ment constant des com­merces mont­réa­lais, ain­si que pour bien éta­blir le par­te­na­riat entre les en­tre­prises, trois dis­tri­bu­teurs sont en charge de four­nir les pro­duits aux cinq bou­tiques de la mé­tro­pole. « Ac­cès Qué­bec, Coop Alen­tour et Ducs de Mon­tri­chard as­surent l’ap­pro­vi­sion­ne­ment pour l’ins­tant, car nous sou­hai­tons que le par­te­na­riat avec Mon­tréal soit du­rable », ex­plique M. Le­febvre.

Un chien en pi­teux état a été trou­vé cette fin de se­maine à Coaticook. C’est une ci­toyenne qui a fait la dé­cou­verte et l’ani­mal a alors été re­cueilli par le Re­fuge du Châ­teau de Sher­brooke.

Le chien, nom­mé Nel­son par les em­ployés du re­fuge, a en­suite été exa­mi­né par un vé­té­ri­naire, puis confié à une fa­mille d’ac­cueil qui conti­nue de lui four­nir les soins né­ces­saires à sa re­mise en forme. Le dos­sier a été pris en charge par la So­cié­té pro­tec­trice des ani­maux (SPA) de l’Es­trie. « Nous avons re­çu la plainte ce ma­tin et une en­quête est pré­sen­te­ment en cours, en ver­tu du Code cri­mi­nel. Au terme de cette en­quête, un rap­port pour­rait être dé­po­sé par l’en­quê­teur au pro­cu­reur de la Cou­ronne », ex­plique la porte-pa­role de la SPA Es­trie, Ge­ne­viève Clou­tier. Afin de ne pas nuire à l’en­quête en cours, Mme Clou­tier ne peut di­vul­guer de plus amples in­for­ma­tions, mais elle as­sure tout de même que l’ani­mal a été vu par des pro­fes­sion­nels et qu’il est dé­sor­mais en sé­cu­ri­té. (S.L.)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.