RM Sta­tor in­ves­tit 1,2 M$ pour mieux gran­dir

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vincent.cliche@tc.tc

COA­TI­COOK. Au cours des der­nières an­nées, l’en­tre­prise coa­ti­coo­koise RM Sta­tor a in­ves­ti pas moins de 1,2 mil­lion de dol­lars afin de sou­te­nir sa crois­sance.

L’im­plan­ta­tion d’un nou­veau sys­tème in­for­ma­tique ain­si que la créa­tion d’une sub­di­vi­sion en sol amé­ri­cain, nom­mée Ra­ceTech Elec­tro­nic, comptent pour près de la moi­tié des mon­tants in­ves­tis par les di­ri­geants de l’en­tre­prise. Di­rec­teur gé­né­ral chez RM Sta­tor, Guillaume Robert, sou­haite que cette nou­velle en­ti­té puisse agir en­core plus li­bre­ment sur le mar­ché du com­merce élec­tro­nique, tout comme l’a été RM Sta­tor à sa créa­tion en 2005. « On vise le mar­ché amé­ri­cain, car c’est un mar­ché dix fois plus grand que le Ca­na­da en ma­tière de pièces mé­ca­niques de sports mo­to­ri­sés, men­tionne M. Robert. C’est aus­si un mar­ché qu’on connaît bien. »

De­puis le 1er juillet, la marque Ra­ceTech Elec­tro­nic opère dans ses nou­veaux lo­caux du Co­lo­ra­do.

Les sommes in­jec­tées ont éga­le­ment per­mis à l’en­tre­prise de ré­amé­na­ger ses lo­caux de la rue Main Ouest. « On s’est do­té d’un peu plus d’es­pace en re­lo­ca­li­sant tout le monde. On com­men­çait à être un peu à l’étroit », af­firme le di­rec­teur gé­né­ral. Un nou­veau hall d’en­trée aux cou­leurs de RM Sta­tor a d’ailleurs été amé­na­gé.

Dans la sec­tion ré­ser­vée à la pro­duc­tion, deux nou­veaux postes de trans­for­ma­tion s’ajoutent à la ligne. Trois sta­tions d’en­voi ont aus­si été ajou­tées. En une jour­née, RM Sta­tor peut af­fran­chir près de 900 com­mandes.

Grâce à tous ces chan­ge­ments, RM Sta­tor sou­haite dou­bler son chiffre d’af­faires, chose qu’il a dé­jà réus­si à faire au cours des trois der­nières an­nées. « On s’en­ligne vers une crois­sance de 35 % cette an­née », dit fiè­re­ment M. Robert.

Quel ave­nir s’an­nonce pour les di­ri­geants de RM Sta­tor et leurs 33 em­ployés ? « Il faut sans cesse se re­nou­ve­ler, af­firme le di­rec­teur gé­né­ral. Nos ré­cents in­ves­tis­se­ments ne sont qu’une par­tie de notre plan. »

« Il y a aus­si le web qui change très ra­pi­de­ment, pour­suit-il. On va être ap­pe­lé à se spé­cia­li­ser ou à élar­gir notre gamme de pro­duits. Nos nou­veaux ou­tils vont nous per­mettre de pu­blier mas­si­ve­ment l’in­for­ma­tion de nos pro­duits en ligne. Ça va cer­tai­ne­ment nous ou­vrir de nou­velles op­por­tu­ni­tés et, très cer­tai­ne­ment, de nou­veaux mar­chés. »

À ce titre, l’Eu­rope semble être dans la mire de RM Sta­tor. L’Amé­rique la­tine compte elle aus­si ses dé­fis. « Ça de­meure tou­jours un peu plus dif­fi­cile, car ce ne sont pas les mêmes cy­lin­drées. Un jour, peut-être, on ai­me­rait bien se lan­cer dans les pièces pour les pe­tits vé­hi­cules en Eu­rope. »

(Photo TC Me­dia – Vincent Cliche)

Le di­rec­teur gé­né­ral de RM Sta­tor, Guillaume Robert, pose fiè­re­ment en com­pa­gnie des co­pro­prié­taires de l’en­tre­prise coa­ti­coo­koise, Sean Yates et Ro­ger Mas­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.