«Pour le plai­sir de bien man­ger»

La mi­nistre et dé­pu­tée Ma­rie-Claude Bi­beau en vi­site au Mar­ché de soir de Comp­ton

Le Progres de Coaticook - - Actualités -

ALI­MEN­TA­TION. Vé­ri­table coup de coeur de la mi­nistre et dé­pu­tée de Comp­ton-Stans­tead, Ma­rie-Claude Bi­beau, le Mar­ché de soir de Comp­ton re­pré­sente une oc­ca­sion pour la par­le­men­taire de re­ve­nir à la mai­son.

Son em­ploi l’amène aux quatre coins de la pla­nète, en plus de gé­rer les dos­siers re­la­tifs à la Fran­co­pho­nie ain­si qu’au Dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal sur la Col­line par­le­men­taire à Ot­ta­wa. Lors­qu’elle peut re­ve­nir à la mai­son, Ma­rie-Claude Bi­beau adore prendre quelques mi­nutes de son ho­raire fort char­gé pour faire un ar­rêt au Mar­ché de soir de Comp­ton. « J’ai en­core un fort at­ta­che­ment à Comp­ton, ra­conte celle qui y a vé­cu une di­zaine d’an­nées, en plus d’être la co­pro­prié­taire du Cam­ping de Comp­ton de­puis 18 ans. La ré­gion est tel­le­ment dy­na­mique. Ve­nir au mar­ché, c’est un réel plai­sir, un double plai­sir même. Non seule­ment j’adore l’am­biance qui y règne, mais je re­vois ces per­sonnes avec qui j’ai eu le plai­sir de faire du bé­né­vo­lat. »

Mme Bi­beau rat­tache le mot plai­sir au mar­ché pour bien des rai­sons. « C’est beau, ça sent bon et on y voit des gens heu­reux. Il y a quelque chose de ‘’groun­dé’’, de vrai, d’au­then­tique ici. Quand je vais dans un souk, à l’étran­ger, c’est ha­bi­tuel­le­ment là que j’ai mon choc cultu­rel. C’est un peu la même chose à ce mar­ché, où on re­trouve nos ra­cines. »

Ce plai­sir est aus­si sain à la fois pour la dé­pu­tée et mi­nistre. « À Comp­ton, on a plu­sieurs pro­duc­teurs bio­lo­giques, note-t-elle. Dans le tour­billon de la vie, on ne mange pas né­ces­sai­re­ment tou­jours bien. Tou­te­fois, ici, on a cette sa­tis­fac­tion d’ache­ter de bons lé­gumes, des pe­tits cas­seaux de fraises ou de fram­boises. Ce sont des pe­tits plai­sirs de la vie qu’on ne s’offre pas tous les jours, sur­tout quand on a un ho­raire aus­si bien rem­pli que le mien. »

(Pho­to TC Me­dia – Vincent Cliche)

La mi­nistre et dé­pu­tée de Comp­ton-Stans­tead, Ma­rie-Claude Bi­beau, a ren­con­tré les pro­duc­teurs du Mar­ché de soir de Comp­ton, le 3 août der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.