Une au­berge comme pou­mon d’un éco­quar­tier

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vincent.cliche@tc.tc

COA­TI­COOK. L’au­berge du Chan­ge­ment d’ère vient ajou­ter à l’offre d’hé­ber­ge­ment dans la grande ré­gion de Coa­ti­cook, mais elle est aus­si le pou­mon d’un éco­quar­tier pen­sé par Joël La­rouche et Ch­loé De Wolf.

Ce pe­tit éta­blis­se­ment co­quet, ins­tal­lé sur le site de l’an­cien Spa Menthe fraî­cheur, pro­pose deux chambres à l’ar­chi­tec­ture ori­gi­nale ins­pi­rée des yourtes ain­si qu’aux larges puits de lu­mière. « On sou­haite que nos vi­si­teurs rêvent plus haut » , image Ch­loé De Wolf.

On y a ac­cueilli ses pre­miers vi­si­teurs en juin der­nier. « On aime vivre so­cia­le­ment et on adore faire des ren­contres, ra­conte Joël La­rouche, en par­lant de la ge­nèse de ce pro­jet, qui lui ti­tille l’es­prit de­puis plus d’un an dé­jà. Pour nous, ve­nir s’ins­tal­ler en ré­gion, c’est le contraire de s’iso­ler. On vou­lait que notre pro­jet soit sy­no­nyme de mul­ti­pli­ca­teurs d’in­ter­ac­tions so­ciales, d’où l’idée d’une au­berge à échelle de grande proxi­mi­té. »

Sé­jour­ner à l’au­berge du Chan­ge­ment d’ère, c’est « ha­bi­ter au­tre­ment », aux dires de ses co­pro­prié­taires. On y par­tage des es­paces com­muns, comme le sé­jour, la pe­tite cui­sine, un boi­sé et un sau­na fin­lan­dais. « Les gens qui voyagent veulent do­ré­na­vant le faire en s’ins­pi­rant, in­dique le couple. La thé­ma­tique d’ha­bi­ter au­tre­ment, de po­ser des ac­tions pour ai­der notre pla­nète, re­joint beau­coup de gens. Et nous sommes très heu­reux d’en ap­prendre da­van­tage sur les pro­jets de nos vi­si­teurs, leurs ini­tia­tives. »

TAUX D’OC­CU­PA­TION TRÈS SA­TIS­FAI­SANT

L’ajout de nou­velles chambres à l’offre d’hé­ber­ge­ment de la grande ré­gion de la Val­lée de la Coa­ti­cook vien­dra cer­tai­ne­ment com­bler un be­soin. Ça se re­flète dans les chiffres de l’éta­blis­se­ment, qui af­fichent pra­ti­que­ment com­plet de­puis son ou­ver­ture. « Même si on est re­la­ti­ve­ment nou­veau et qu’on n’est pas né­ces­sai­re­ment connu des agences, je peux comp­ter sur les doigts d’une main les nui­tées où les yourtes n’ont pas été oc­cu­pées », confirme M. La­rouche.

L’ac­cueil des vi­si­teurs pour­rait même se pro­lon­ger jus­qu’à la fin de l’an­née. « En hi­ver, nous au­rons un su­perbe pa­no­ra­ma. Les feuilles tom­be­ront et le pay­sage se dé­cou­vri­ra au­tre­ment. On a dé­fi­ni­ti­ve­ment le po­ten­tiel d’at­ti­rer les gens toute l’an­née » , croit Mme De Wolf.

PLUS QU’UNE AU­BERGE

L’au­berge du Chan­ge­ment d’ère ne re­pré­sente pas la fi­na­li­té du pro­jet. Les co­pro­prié­taires sou­haitent y éta­blir un éco­quar­tier, dont le site d’hé­ber­ge­ment se­rait le pou­mon cen­tral.

Le ter­rain de 9,2 acres pour­rait ac­cueillir à moyen terme entre six et huit nou­velles uni­tés. On es­père éga­le­ment amé­na­ger cer­taines ins­tal­la­tions de l’an­cien spa, dont la pis­cine. Celle-ci en se­rait une « verte », c’est-à-dire qu’au­cun pro­duit chi­mique ne se­rait uti­li­sé pour l’en­tre­te­nir. « On uti­li­se­rait des plantes pour en faire sa fil­tra­tion, avance M. La­rouche. On veut que nos va­leurs trans­gressent toutes nos ins­tal­la­tions. »

(Pho­to TC Media – Vincent Cliche)

Les co­pro­prié­taires de l’au­berge du Chan­ge­ment d’ère, Joël La­rouche et Ch­loé De Wolf, sont heu­reux de par­ti­ci­per à l’offre tou­ris­tique de la Val­lée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.