Le su­per­mar­ché IGA dé­voile son nou­veau vi­sage de 7M$

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vincent.cliche@tc.tc

ALI­MEN­TA­TION. Tout près d’un an après le dé­but de ses tra­vaux d’agran­dis­se­ment, le su­per­mar­ché IGA de Coa­ti­cook lève le voile sur son nou­veau vi­sage. La trans­for­ma­tion au­ra coû­té un peu plus de sept mil­lions de dol­lars.

Une foule es­ti­mée à quelque 200 cu­rieux a par­ti­ci­pé à l’ou­ver­ture of­fi­cielle du com­merce de la rue Child, le 30 août der­nier, au grand plai­sir du pro­prié­taire Do­mi­nic Ar­se­nault. « On a tra­vaillé fort au cours de la der­nière an­née, et pas juste moi, mais aus­si toute l’équipe, ra­conte le prin­ci­pal in­té­res­sé. Les pre­miers plans de l’agran­dis­se­ment de notre ma­ga­sin, on les a eus en 2012. Ç’a été long, par­fois même frus­trant, mais on y est en­fin ar­ri­vé. »

Aux dires de M. Ar­se­nault, son équipe a vé­cu un vé­ri­table ma­ra­thon au cours de la der­nière an­née. « On a réa­li­sé des ex­ploits de lo­gis­tique in­croyables, avance-t-il. On a même re­bap­ti­sé notre bou­lan­ge­rie, la bou­lan­ge­rie mu­si­cale. Elle chan­geait d’em­pla­ce­ment au jour le jour, et, par­fois même, à deux re­prises du­rant la jour­née. Mal­gré tout, ces chan­ge­ments se sont faits dans le res­pect des clients. Et je peux dire qu’on a des clients en or. Je n’ai ja­mais vu au­tant de gens de bonne hu­meur, mal­gré des ma­tins de chaos, à tra­ver­ser cer­tains obs­tacles. »

LES NOU­VEAU­TÉS

Si les clients du nou­veau IGA de Coa­ti­cook ont l’im­pres­sion que leur su­per­mar­ché est plus grand, ils n’ont cer­tai­ne­ment pas la ber­lue. L’éta­blis­se­ment est pas­sé de 24 000 pieds car­rés à 36 000 pieds car­rés. « Ce qui frappe le plus, c’est l’am­biance qui règne dans notre ma­ga­sin. Le dé­cor et l’ex­té­rieur sont des plus mo­dernes. Tout a été pen­sé au goût du jour », si­gnale M. Ar­se­nault.

Des nou­veaux es­paces pour la bou­lan­ge­rie, la bou­che­rie, le prêt-à-man­ger, la char­cu­te­rie ont été amé­na­gés, en plus d’un kiosque à su­shi. « Tout a été pen­sé pour rap­pro­cher les em­ployés des clients et fa­vo­ri­ser les échanges », in­dique le pro­prié­taire.

Autre nou­veau­té digne de men­tion : l’en­droit ré­ser­vé à la cueillette de son épi­ce­rie que cer­tains clients ont pré­cé­dem­ment réa­li­sée en ligne. « Ça de­meure l’ave­nir pour les épi­ciers, ex­plique Do­mi­nic Ar­se­nault. Qu’on soit à Coa­ti­cook ou à Mon­tréal, les gens, main­te­nant, exigent les mêmes choses. Faire son épi­ce­rie en ligne, ça de­vient de plus en plus po­pu­laire. Dans la der­nière an­née, ici, à Coa­ti­cook, on est pas­sé de deux à trois com­mandes en ligne par mois à cinq à six de­mandes par se­maine. »

COM­MEN­TAIRES ÉLO­GIEUX

Vice-pré­sident du dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier et com­mer­cial chez So­beys Qué­bec, Gaé­tan Du­fresne a te­nu à fé­li­ci­ter le pro­prié­taire pour cet agran­dis­se­ment. « Le suc­cès chez IGA passe par l’en­tre­prise fa­mi­liale, dit-il. Ce sont tous des en­tre­pre­neurs qui croient en leur com­mu­nau­té. »

Après s’être por­té ac­qué­reur du mar­ché en 1986, Serge Ar­se­nault a cé­dé les rênes de l’en­tre­prise à son fils Do­mi­nic en 2002. Être aux pre­mières loges de cet agran­dis­se­ment rem­pli le pa­ter­nel d’un grand sen­ti­ment de fier­té. « Je se­rai tou­jours là pour lui por­ter conseil, sur­tout sur tout ce qui touche les fi­nances, sou­ligne-t-il. En ce qui concerne le ni­veau opé­ra­tion­nel, les res­sources hu­maines, il sait très bien gé­rer l’en­tre­prise. »

Le maire de Coa­ti­cook, Ber­trand La­mou­reux, a éga­le­ment eu de bons mots pour ce ci­toyen cor­po­ra­tif. « Une épi­ce­rie dans une ville, c’est es­sen­tiel. Les membres du conseil croient que cet in­ves­tis­se­ment ai­de­ra à di­mi­nuer les fuites com­mer­ciales », ra­conte le pre­mier ma­gis­trat, qui sou­ligne éga­le­ment l’im­pli­ca­tion com­mu­nau­taire du IGA.

Le su­per­mar­ché IGA de Coa­ti­cook em­ploie entre 130 et 140 tra­vailleurs. Son agran­dis­se­ment pour­rait ame­ner à la créa­tion d’une ving­taine d’autres postes.

(Photo TC Media – Vincent Cliche)

Le pro­prié­taire du IGA de Coa­ti­cook, Do­mi­nic Ar­se­nault, s’est bien en­tou­ré lors de l’ou­ver­ture of­fi­cielle de son com­merce.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.