Lee-Ann Viens chante « Elle »

Le Progres de Coaticook - - Culture - VINCENT CLICHE vincent.cliche@tc.tc

MU­SIQUE. Par­ti­ci­pante à La Voix Ju­nior l’au­tomne der­nier, Lee-Ann Viens lance une toute pre­mière chan­son, in­ti­tu­lée « Elle », spé­cia­le­ment écrite pour la jeune ar­tiste de 9 ans.

Com­po­sée par son beau-père Alain Gignac, la douce mé­lo­die fait l’éloge des ma­mans. « Mon conjoint a vou­lu rendre hom­mage à sa mère, ra­conte Lyne La­mon­tagne, la ma­man de Lee-Ann. Il a en­suite ima­gi­né ma fille la chan­ter, puis il lui a of­fert cette chan­son. »

Même si elle l’a en­ten­du à de nom­breuses re­prises de­puis sa sor­tie il y a quelques jours, la pièce a tou­jours le même ef­fet sur la prin­ci­pale in­té­res­sée. « Les larmes coulent chaque fois, dit Mme La­mon­tagne. C’est très émou­vant de l’en­tendre. Ça vient me cher­cher chaque fois. »

Lee-Ann dit être « vrai­ment très heu­reuse » de sa pre­mière chan­son. « On a vrai­ment eu beau­coup de « fun » à l’en­re­gis­trer en stu­dio », ra­conte-t-elle.

Elle sou­haite bien évi­dem­ment l’of­frir à sa ma­man, mais aus­si à toutes les mères de la pla­nète. Avec des pa­roles comme « Tu es de roc et d’ar­gile, tu es aus­si forte que les océans, tu es la plus belle des étoiles et celle qu’on re­garde en sou­riant », dif­fi­cile de de­meu­rer de glace. « Pour moi, ça re­pré­sente toute la force et l’amour des ma­mans », image-t-elle.

En plus de mon­ter sur scène pour quelques re­pré­sen­ta­tions au cours des pro­chains mois, la jeune ar­tiste pré­pare un al­bum de Noël, sur le­quel elle in­ter­pré­te­ra de grands clas­siques aux cô­tés de son père, Yan­nick Viens.

On peut té­lé­char­ger la pièce « Elle » sur le site alain-gignac.com au coût d’un dol­lar.

(Photo archives TC Media – Vincent Cliche)

Lee-Ann Viens a ré­cem­ment lan­cé la chan­son « Elle », en hom­mage à toutes les ma­mans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.