Une course à la mai­rie pour­rait se des­si­ner à Comp­ton

Le Progres de Coaticook - - La Une - VINCENT CLICHE vincent.cliche@tc.tc

ÉLEC­TIONS. Alors qu’il y a peu d’in­té­rêt pour les sièges de conseillers mu­ni­ci­paux à Comp­ton, une lutte à la mai­rie pour­rait se des­si­ner entre le maire ac­tuel Ber­nard Va­nasse et l’ex-élu Re­né Ju­bin­ville.

Le can­di­dat Ju­bin­ville ne cache pas son in­té­rêt pour la chose po­li­tique. « Je ne suis pas en­core dé­ci­dé sur le poste à oc­cu­per, mais, c’est cer­tain que ça m’in­té­resse », avance ce­lui qui avait dé­mis­sion­né de son poste de conseiller mu­ni­ci­pal à Comp­ton, en no­vembre der­nier.

Les rai­sons de son in­té­rêt re­nou­ve­lé sont mul­tiples, note M. Ju­bin­ville. « Je sens de l’in­sa­tis­fac­tion des ci­toyens, no­tam­ment au ni­veau des dépenses de la ville et des dé­lais dans cer­tains dé­ve­lop­pe­ments ré­si­den­tiels, comme ce­lui du King’s Hall. »

Le maire de Comp­ton, Ber­nard Va­nasse, avait quant à lui in­di­qué ses in­ten­tions de se re­pré­sen­ter pour un deuxième man­dat à titre de pre­mier ma­gis­trat l’an der­nier.

TROIS IN­DÉ­CIS, DEUX DÉ­PARTS ET UN SIÈGE VA­CANT

En­trée en poste lors de l’élec­tion par­tielle de no­vembre 2016, la ti­tu­laire du siège # 1, Mo­nique Clé­ment, hé­site à se re­pré­sen­ter de nou­veau. « Je m’étais en­ga­gée pour un an afin de rem­pla­cer So­lange [Mas­son]. Je ne me sens pas dans l’obli­ga­tion de pour­suivre, mais j’hé­site à le faire, car j’aime ce tra­vail », note la re­pré­sen­tante du dis­trict Louis-S.-St-Laurent.

Conseillère du dis­trict de la ri­vière Moe, Ni­cole Couture ne se­ra pas des rangs lors du scru­tin de no­vembre pro­chain. « Je vais lais­ser la place à des gens qui ont de nou­velles idées pour faire avan­cer notre mu­ni­ci­pa­li­té. Il est temps de pas­ser le flam­beau », men­tionne celle qui ter­mi­ne­ra bien­tôt son deuxième man­dat.

Karl Trem­blay semble pour sa part in­dé­cis quant à son ave­nir po­li­tique. « J’ai­me­rais bien lais­ser ma place à la re­lève, mais en­core faut-il qu’il y en ait. Je pren­drai ma dé­ci­sion à la der­nière mi­nute », dit le père de quatre en­fants et re­pré­sen­tant du dis­trict Co­chrane.

Au dis­trict #4, Fran­çois Ro­drigue a an­non­cé son dé­part de la vie po­li­tique. « J’ai pi­lo­té plu­sieurs dos­siers dont je suis très fier, comme ceux du Ré­cré-O-Parc, du pa­villon Notre-Dame et du parc du Ha­meau. Je ne mets pas une croix sur ma vie po­li­tique. Je la mets plu­tôt sur la glace », in­dique le re­pré­sen­tant du dis­trict de la ri­vière Coa­ti­cook.

« Il y a bien des chances que je re­vienne, même qu’elles sont à 95 % », ex­plique pour sa part l’oc­cu­pant du siège #6, re­pré­sen­tant le dis­trict Po­me­roy, Ré­jean Mé­gré.

Pour le mo­ment, un seul can­di­dat de l’ex­té­rieur du conseil a fait connaître ses in­ten­tions, soit Be­noit Bou­thil­lette. L’au­teur, qui est im­pli­qué dans de nom­breux or­ga­nismes so­ciaux et cultu­rels, dit se lan­cer pour son « amour pour Comp­ton ».

No­tons que le siège #5, ce­lui du dis­trict de Hat­ley, est va­cant de­puis la dé­mis­sion de Re­né Ju­bin­ville, en no­vembre der­nier.

(Pho­to archives TC Media – Vincent Cliche)

Le maire de Comp­ton, Ber­nard Va­nasse, pour­rait avoir de l’op­po­si­tion cet au­tomne, lors du scru­tin du 5 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.