Coa­ti­cook lève le voile sur le « plus gros pro­jet de son his­toire »

Le Progres de Coaticook - - Actualités -

ÉLEC­TRI­CI­TÉ. La Ville de Coa­ti­cook a je­té les bases pour la construc­tion d’un nou­veau poste 120kV, nou­velle ad­di­tion de son ré­seau Hy­dro-Coa­ti­cook.

Aux dires du maire Ber­trand La­mou­reux, il s’agit du plus gros pro­jet de l’his­toire de la mu­ni­ci­pa­li­té. On parle ici d’une fac­ture de dix mil­lions de dol­lars. Le pre­mier ma­gis­trat a in­di­qué que les élus planchent sur cette nou­velle ins­tal­la­tion de­puis un peu plus d’un an. « La Ville pro­duit de l’hy­dro­élec­tri­ci­té, mais plus suf­fi­sam­ment pour com­bler les be­soins des ré­si­dents et des en­tre­pre­neurs. Il faut donc ache­ter de l’élec­tri­ci­té d’Hy­droQué­bec et la dis­tri­buer. Aus­si, de­puis quelques an­nées, la consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té est à la li­mite de ce que peut four­nir Hy­dro-Qué­bec pour Coa­ti­cook. L’aug­men­ta­tion gra­duelle de la charge sur le ré­seau a obli­gé la Ville à prendre une dé­ci­sion », a ex­pli­qué M. La­mou­reux.

Le poste per­met­tra à la Ville de Coa­ti­cook d’ache­ter l’élec­tri­ci­té à meilleur prix et de re­bran­cher des clients qu’ Hy­dro- Coa­ti­cook n’avait pas pu ac­cep­ter, faute de ca­pa­ci­té.

« On vient abais­ser la ten­sion, men­tionne le chef de di­vi­sion chez Hy­dro-Coa­ti­cook, Syl­vain Breault. Ces sor­ties à plus basse ten­sion per­met­tront d’avoir une plus grande puis­sance au fi­nal pour ali­men­ter la ville. Il y au­ra aus­si pas mal moins de fluc­tua­tions. »

Le ter­rain qui ac­cueille­ra le nou­veau poste se si­tue sur la rue Mer­rill, en bor­dure du parc in­dus­triel. Les plans et de­vis sont en cours de réa­li­sa­tion. Cer­tains équi­pe­ments spé­cia­li­sés ont dé­jà été com­man­dés. Les tra­vaux pro­pre­ment dits dé­bu­te­ront au prin­temps 2018. La mise en ser­vice est pré­vue pour l’au­tomne 2018.

Même si le pro­jet vient avec une fac­ture de dix mil­lions de dol­lars, le maire La­mou­reux parle non pas d’une dé­pense, mais plu­tôt d’un in­ves­tis­se­ment. « Le mon­tant est im­por­tant et ça peut faire peur, mais c’est un beau pro­jet. Le poste se paie­ra par lui-même grâce à l’éco­no­mie sur les coûts d’achat, mais éga­le­ment grâce aux clients, prin­ci­pa­le­ment in­dus­triels, que nous al­lons ré­cu­pé­rer », fait savoir le pre­mier ma­gis­trat. (V.C.)

(Pho­to TC Me­dia – Vincent Cliche)

Le chef de di­vi­sion chez Hy­dro-Coa­ti­cook, Syl­vain Breault, ain­si que le di­rec­teur des ser­vices ex­té­rieurs à la Ville de Coa­ti­cook, Si­mon Mo­rin, ex­pliquent au maire de Coa­ti­cook, Ber­trand La­mou­reux, les dif­fé­rents aléas du pro­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.