Ac­ti­bus en fa­veur du re­nou­vel­le­ment de son cir­cuit ur­bain

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vincent.cliche@tc.tc

TRANS­PORT. Heu­reux des ré­sul­tats de la phase test de son pro­jet-pi­lote, l’or­ga­nisme Ac­ti­bus prô­ne­ra le re­nou­vel­le­ment de son cir­cuit de trans­port en com­mun ur­bain à Coaticook.

L’ini­tia­tive avait été lan­cée en juin der­nier. Lors de ce pre­mier mois, les usa­gers ont pu dé­cou­vrir ce ser­vice gra­tui­te­ment. Au to­tal, 600 tran­sports ont été ef­fec­tués pen­dant cette pé­riode. « Pour nous, c’est beau­coup. Les gens étaient cu­rieux de connaître notre sys­tème. On prend ça comme une belle réus­site », avance la di­rec­trice gé­né­rale d’Ac­ti­bus, Jo­ce­lyne Ga­gnon.

De­puis l’ins­tau­ra­tion de la ta­ri­fi­ca­tion [2 $ par usa­ger] en juillet, on a en­re­gis­tré plus ou moins 1000 tran­sports. Ces chiffres sont ju­gés en­cou­ra­geants par les ad­mi­nis­tra­teurs de l’or­ga­nisme, qui li­vre­ront un plai­doyer en fa­veur du re­nou­vel­le­ment du ser­vice au­près des élus de la MRC de Coaticook. No­tons qu’Ac­ti­bus se re­trouve de­puis quelque temps sous la gou­verne de la MRC, qui gère tout ce qui touche aux dos­siers de trans­port col­lec­tif, ur­bain et adap­té.

« C’est sûr que ces chiffres au­raient pu être un peu plus hauts, mais, il ne faut pas ou­blier qu’une grande par­tie du pro­jet-pi­lote se dé­rou­lait en plein été. C’était un peu plus dif­fi­cile de chan­ger les ha­bi­tudes des gens en sai­son es­ti­vale », fait sa­voir Mme Ga­gnon.

Membre du co­mi­té de tra­vail du cir­cuit ur­bain à la MRC de Coaticook, le maire de Barns­ton-Ouest, John­ny Pis­zar, re­com­man­de­ra éga­le­ment que le pro­jet soit re­nou­ve­lé. « Je veux qu’on pour­suive cette ini­tia­tive pour au moins un an. L’hi­ver s’en vient et peut-être que les usa­gers se­ront plus en­clins à uti­li­ser le ser­vice de trans­port en com­mun mis sur place. J’es­père que ça fonc­tion­ne­ra un peu mieux que cet été. »

AMÉ­LIO­RA­TIONS À PRÉ­VOIR

Si le pro­jet est re­nou­ve­lé, Ac­ti­bus pro­met d’y ap­por­ter quelques mo­di­fi­ca­tions. Des ar­rêts plus près du centre-ville de Coaticook et un ho­raire mieux adap­té aux be­soins des uti­li­sa­teurs pour­raient être adop­tés. « On a aus­si eu des de­mandes à ce qu’il y ait un ar­rêt en face de l’hô­pi­tal, ex­plique la di­rec­trice gé­né­rale d’Ac­ti­bus. Le plus près, c’était ce­lui de la rue Court. Les gens ne vou­laient pas né­ces­sai­re­ment mon­ter le res­tant de la côte pour se rendre à l’hô­pi­tal. Ce se­ra à re­voir. »

Des bancs pour­raient aus­si être ajou­tés à cer­tains ar­rêts. En ce sens, des par­te­na­riats avec les mu­ni­ci­pa­li­tés pour­raient être conclus.

« Bref, il y a place à l’amé­lio­ra­tion et on est prêt à s’adap­ter », ra­joute Jo­ce­lyne Ga­gnon.

« Notre co­mi­té sou­haite que ça fonc­tionne. Je crois au pro­jet, alors don­nons-nous les ou­tils pour qu’il fonc­tionne », conclut la di­rec­trice gé­né­rale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.