Un milieu de vie plus co­lo­ré pour les ré­si­dents du CHSLD de Coa­ti­cook

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

SAN­TÉ. Grâce aux ta­lents de deux ar­tistes de l’or­ga­nisme MURIRS, le milieu de vie des pa­tients du Centre hos­pi­ta­lier de soins de longue du­rée (CHSLD) de Coa­ti­cook est de­ve­nu un peu plus co­lo­ré.

La trans­for­ma­tion est pour le moins réus­sie. Deux as­cen­seurs ain­si qu’une porte de sor­tie ont lit­té­ra­le­ment été ca­mou­flés et « rem­pla­cés » par deux éta­gères et une pe­tite table or­nées d’objets.

L’ob­jec­tif d’un tel pro­jet est double, comme l’ex­plique le pré­sident de MURIRS, Serge Ma­len­fant. « On veut rendre le milieu de vie beau­coup plus agréable. Ha­bi­tuel­le­ment, les gens qui de­meurent en CHSLD sont confron­tés à des cou­leurs qui sont un peu froides, à la li­mite aus­tères. De se re­trou­ver là, ça peut de­ve­nir un peu dé­con­cer­tant. Ce qu’on a vou­lu faire, c’est de créer un milieu de vie plus in­té­res­sant et plus agréable. »

En tra­vaillant en col­la­bo­ra­tion avec les ac­teurs du milieu de la san­té, les ar­tistes de l’or­ga­nisme ont aus­si dé­ve­lop­pé des vi­sées thé­ra­peu­tiques au pro­jet. « Cer­tains pa­tients aux pro­blèmes cog­ni­tifs dé­ve­loppent par­fois des fixa­tions. Celles- ci se re­trouvent sou­vent sur des portes de sor­tie. Ils voient les gens ar­ri­ver et par­tir et veulent suivre ces gens. En trans­for­mant la porte en autre chose qu’une porte, le cer­veau ne l’ana­lyse plus comme tel et la fixa­tion est ain­si dé­pla­cée » , ré­sume M. Ma­len­fant.

Ce sont les gens du Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux de la MRC- de- Coa­ti­cook qui ont con­tac­té l’or­ga­nisme MURIRS pour cette trans­for­ma­tion. « On a réa­li­sé plu­sieurs pro­jets du genre dans le do­maine de la san­té. Ces gens se parlent et par­tagent des in­for­ma­tions, alors on nous a con­tac­tés. »

La mu­rale co­lo­rée a pris tout près de deux se­maines de tra­vail afin d’être réa­li­sée. La Fon­da­tion du Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux de la MRC- de- Coa­ti­cook a dé­frayé le coût de cette ini­tia­tive.

(Photo gra­cieu­se­té – MURIRS)

Dif­fi­cile de dé­ce­ler que deux as­cen­seurs et une porte de sor­tie se trouvent à cet en­droit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.