L’Es­trie ré­colte le plus haut taux de di­plo­ma­tion de­puis 12 ans

Le Progres de Coaticook - - Compton Reçoit Un Nouveau Défibrillateur - DA­NY JACQUES djacques@le­re­flet­du­lac.com

Les élèves des Hauts-Can­tons contri­buent à la crois­sance

ÉDUCATION. Le plus ré­cent rap­port sur la di­plo­ma­tion par com­mis­sion sco­laire au se­con­daire in­dique une pro­gres­sion au Qué­bec et en Es­trie.

La Com­mis­sion sco­laire des Hauts- Can­tons contri­buent à cette crois­sance avec une proportion à la hausse de l’ob­ten­tion d’un di­plôme d’études se­con­daires des moins de 20 ans sur une pé­riode de sept ans.

Les ré­sul­tats sont en­cou­ra­geants, se­lon la Table es­trienne de concer­ta­tion in­ter­ordres en éducation ( TECIÉ) et le Pro­jet Par­te­naires pour la réus­site édu­ca­tive en Es­trie ( Pro­jet PRÉE). Aux dires de ces or­ga­ni­sa­tions, pour la co­horte de 2009, le taux de di­plo­ma­tion et de qua­li­fi­ca­tion en Es­trie est pas­sé de 73% en 2015 à 74,4% en 2016, le plus haut taux ja­mais at­teint de­puis 12 ans.

Jo­siane Ber­ge­ron, co­or­don­na­trice du Pro­jet PRÉE, confirme que la proportion provinciale se com­pare avec celle de l’Es­trie. « Nous consta­tons ce­pen­dant qu’il reste du che­min à par­cou­rir, mais nous y sommes presque», as­sure-t- elle.

Se­lon les deux or­ga­ni­sa­tions fai­sant la pro­mo­tion de la réus­site édu­ca­tive, la ré­gion est sur la bonne voie pour at­teindre l’ob­jec­tif d’un taux de di­plo­ma­tion après sept ans de 77% d’ici 2020. «Le taux ac­tuel étant de 74,4%, cette cible re­pré­sente une aug­men­ta­tion de 2,6 points de pour­cen­tage. Une cible at­tei­gnable » , se­lon Ma­rie- France Bé­lan­ger et Ch­ris­tian Pro­ven­cher, co­pré­si­dents de la TCCIÉ et du Pro­jet PRÉE.

PLUS FAIBLE SUR CINQ ANS

Les ré­sul­tats sont ce­pen­dant moins re­lui­sants pour l’ob­ten­tion d’un di­plôme se­con­daire sur une pé­riode de cinq ans. Une don­née qui n’in­quiète pas le monde es­trien en éducation car il faut te­nir compte des élèves qui re­tournent aux études après avoir dé­cro­ché et ceux qui s’ins­crivent dans un cours pro­fes­sion­nel ( sou­dure, cui­sine, etc.), al­lon­geant ain­si sur sept ans l’ob­ten­tion d’un di­plôme.

Dans le ré­seau pu­blic es­trien, le plus ré­cent taux de di­plo­ma­tion se chiffre à 62,9% après cinq ans pour la co­horte de 2011, ce qui re­pré­sente tout de même une hausse de 6% de­puis quatre ans.

Cette proportion est si­mi­laire par com­mis­sion sco­laire pour la même pé­riode, ce qui se tra­duit par une aug­men­ta­tion de 8% aux Hauts- Can­tons,

6% aux Som­mets, 7% à Sher­brooke et 3% à

Eas­tern Town­ship.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.