La mu­sique d’Ir­lande en ve­dette… à quelques heures de la Saint-Pa­trick

Le Progres de Coaticook - - Culture - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

MU­SIQUE. Un p’tit air d’Ir­lande souf­fle­ra sur le Pa­villon des arts et de la culture de Coa­ti­cook, alors que la for­ma­tion Ro­sheen mon­te­ra sur les planches de cette salle, à quelques heures de la tra­di­tion­nelle fête de la Saint-Pa­trick.

«Il y au­ra une am­biance ex­trê­me­ment fes­tive. La mu­sique ir­lan­daise, c’est le genre de mu­sique où on a beau­coup de dif­fi­cul­té à de­meu­rer en place. Il y au­ra une très grande éner­gie sur scène avec nos six mu­si­ciens qui se don­ne­ront à fond», pro­met la chan­teuse et fon­da­trice du groupe, Lynn Val­lières, à pro­pos de la pres­ta­tion de Ro­sheen, pré­vue ce ven­dre­di (16 mars).

Im­pos­sible donc de ne pas se lais­ser al­ler et ta­per du pied! Tou­te­fois, cette mu­sique com­porte une deuxième fa­cette aux cô­tés nos­tal­gique et dra­ma­tique. Per­son­nel­le­ment, celle qui joue éga­le­ment du bodh­ran ap­pré­cie tous les vo­lets. «On a tou­jours beau­coup de plai­sir à jouer des chan­sons plus ryth­mées, mais quand j’en­tame des ba­lades, ça de­vient très in­tense, très émo­tif. Je me donne à 100 % pour faire pas­ser l’émo­tion et faire com­prendre l’his­toire der­rière les pa­roles.»

Ro­sheen existe de­puis plus de 20 ans dé­jà, et ce, avec le même noyau d’ar­tistes et de mu­si­ciens. Quelle est donc la re­cette du suc­cès? «On est de grands com­plices et on est de­ve­nus de grands amis dans la vie. Et ça pa­raît sur scène. La ré­ponse du pu­blic à chaque show, la dose d’amour qu’il nous donne. On se sent réel­le­ment ap­pré­cié et ça nous pousse à pour­suivre dans cette belle aven­ture » , ex­plique Mme Val­lières.

Le ca­len­drier de la for­ma­tion ori­gi­naire de la grande ré­gion de Qué­bec est fort rem­pli aux en­vi­rons du mois de mars, en rai­son no­tam­ment de la Saint-Pa­trick. Des dates se­ront éga­le­ment bien­tôt ajou­tées en pé­riode es­ti­vale. Per­son­nel­le­ment, la chan­teuse du groupe ai­me­rait un jour s’en­vo­ler vers l’Ir­lande. «C’est un rêve que je ca­resse de­puis un bout. J’ai­me­rais me trem­per dans cette culture, m’y res­sour­cer et trou­ver de nou­velles ins­pi­ra­tions pour nos pro­chaines chan­sons. Et pour­quoi ne pas boire une bonne pinte en écou­tant de la bonne mu­sique?»

Les pre­mières notes de ce groupe aux sa­veurs ir­lan­daises se­ront en­ten­dues à comp­ter de 20 h.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.