Une an­née sous le signe de la sta­bi­li­té pour les pom­piers de Coa­ti­cook

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

IN­CEN­DIE. Les pom­piers de la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale de pro­tec­tion in­cen­die de la ré­gion de Coa­ti­cook ont ré­pon­du à tout près d’une cen­taine d’ap­pels lors de la der­nière an­née, ce qui est dans la « nor­ma­li­té » des choses aux dires du di­rec­teur de l’or­ga­nisme, Be­noit Sage.

Plus pré­ci­sé­ment, le nombre de sor­ties se chiffre à 98, com­pa­ra­ti­ve­ment à 101 pour l’an­née 2016 et 96 pour l’an­née pré­cé­dente. « On a été oc­cu­pé cette an­née, lance M. Sage. Ça de­meure tou­te­fois dans la moyenne des der­nières an­nées. »

L’an der­nier, 69 ap­pels sont pro­ve­nus de Coa­ti­cook, huit de Dix­ville, sept de Saint- Her­mé­né­gilde et seule­ment trois de Sainte- Ed­widge- de- Clif­ton. Ces quatre mu­ni­ci­pa­li­tés forment les membres de la Ré­gie.

No­tons éga­le­ment que les pom­piers de Coa­ti­cook ont por­té ren­fort à leurs col­lègues des mu­ni­ci­pa­li­tés voi­sines à cinq re­prises. Six autres ap­pels ont né­ces­si­té l’uti­li­sa­tion de pinces de dés­in­car­cé­ra­tion.

34 SOR­TIES… IN­UTILES ?

Des 98 sor­ties ef­fec­tuées au cours de la der­nière an­née, 34 d’entre elles au­raient pu être évi­tées, ex­plique Be­noit Sage. « Ce sont sou­vent des sys­tèmes d’alarme qui se dé­clenchent pour des pe­tites ano­ma­lies, comme la fu­mée d’une « toast » qu’on laisse griller trop long­temps dans un grille-pain, ou en­core qui ne fonc­tionnent pas bien. Aus­si ba­nale que ça puisse pa­raître, nous sommes quand même te­nus de nous dé­pla­cer lors d’un ap­pel. »

N’em­pêche, cette sta­tis­tique re­pré­sente tout de même près du tiers des ap­pels aux­quels les pom­piers ont ré­pon­du. « J’in­vite les gens à bien en­tre­te­nir leur sys­tème », in­dique M. Sage.

ACHAT D’UN NOU­VEAU CA­MION

L’achat par la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale de pro­tec­tion in­cen­die de la ré­gion de Coa­ti­cook d’un nou­veau ca­mion-échelle suit son cours. « Ça ne se­ra pas avant 2019, pro­met ce­pen­dant M. Sage. Le pro­ces­sus se fe­ra à tête re­po­sée, car on parle quand même d’un pro­jet qui peut dé­pas­ser le mil­lion de dol­lars si on achète un ca­mion neuf. »

La Ville de Coa­ti­cook pour­rait éga­le­ment ap­por­ter quelques mo­di­fi­ca­tions à la ca­serne afin que le nou­veau ca­mion puisse y faire son en­trée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.