De nou­velles ins­tal­la­tions de 3 M$ à la Ré­gie de ges­tion des dé­chets

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

COA­TI­COOK. La Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale de ges­tion des dé­chets de la ré­gion de Coa­ti­cook (RIGDSC) a ré­cem­ment inau­gu­ré sa nou­velle usine de trai­te­ment des boues usées, des ins­tal­la­tions construites au coût de trois mil­lions de dol­lars.

Le di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme en­vi­ron­ne­men­tal, Fran­cis Lus­sier, ap­plau­dit cette nou­veau­té qui vient bo­ni­fier l’offre de ser­vices de la Ré­gie. « On parle ici d’ins­tal­la­tions avec des tech­no­lo­gies de pointe » , ajoute- t- il avec un brin de fier­té.

Même si tout est fait avec des pro­cé­dés ul­tra­mo­dernes, le pro­ces­sus demeure re­la­ti­ve­ment simple. « En gros, l’usine trai­te­ra les boues usées des membres de la Ré­gie, ex­plique M. Lus­sier. À son ar­ri­vée, le ca­mion- ci­terne se branche à nos ins­tal­la­tions et ses ma­tières sont en­voyées dans une uni­té ap­pe­lée le dé­grilleur, où tout est pré­fil­tré. La ma­tière est en­suite trans­fé­rée dans un bas­sin sou­ter­rain, pour être en­suite as­pi­rée par une pompe et en­voyée dans une presse pour déshy­dra­ta­tion. La ma­tière qui est re­cueillie de ce pro­cé­dé est en­voyée au com­pos­tage, où elle pour­ra être ven­due à nos membres. »

An­nuel­le­ment, l’usine est conçue pour pro­duire 10 000 mètres cubes de ma­tières pu­tres­cibles an­nuel­le­ment. « Ça peut être ap­pe­lé à aug­men­ter si la de­mande est là, note le di­rec­teur gé­né­ral du lieu. Il suf­fi­ra d’aug­men­ter nos res­sources et d’ajou­ter des uni­tés sup­plé­men­taires. »

NOU­VELLE IN­FRA­STRUC­TURE ET AUTRES PRO­JETS

L’usine de trai­te­ment des boues usées de la Ré­gie n’est pas la seule nou­velle ins­tal­la­tion du site. En fait, les ca­mions qui viennent dé­ver­ser leur conte­nu chez l’or­ga­nisme doivent do­ré­na­vant pas­ser sur une nou­velle balance, dont la su­per­fi­cie est deux fois plus grande que la pré­cé­dente. « Le trans­port des dé­chets et des boues se fait do­ré­na­vant avec des vé­hi­cules qui sont de plus en plus gros et longs, in­dique Fran­cis Lus­sier. Comme les normes de­mandent que tout soit cal­cu­lé en une seule pe­sée, il a fal­lu s’ajus­ter. »

Des bornes dé­tec­trices de ma­tières ra­dio­ac­tives ont aus­si été ins­tal­lées à l’en­trée de cette nou­velle balance. « En­core une fois, il fal­lait ré­pondre à de nou­velles normes. Elles sonnent ce­pen­dant très ra­re­ment, voire ja­mais », confie M. Lus­sier.

La RIGDSC planche éga­le­ment sur d’autres pro­jets, dont ce­lui de l’agran­dis­se­ment de ses bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs. Même chose pour la construc­tion de nou­veaux ga­rages pour en­tre­po­ser ses vé­hi­cules. Ceux- ci de­vront re­ce­voir l’aval des membres du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’or­ga­nisme. Si le feu vert est don­né, ces pro­jets pour­raient être lan­cés dès cet au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.