Fin tra­gique pour une sep­tua­gé­naire

Elle se noie dans la pis­cine fa­mi­liale à Gran­by

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - KARINE BLAN­CHARD karine.blan­chard@la­voix­de­lest.ca

GRAN­BY — Fin tra­gique pour une sep­tua­gé­naire de Gran­by. La dame a été dé­cou­verte in­ani­mée dans la pis­cine fa­mi­liale jeu­di soir. Mal­gré des ma­noeuvres de ré­ani­ma­tion, elle n’a pas sur­vé­cu. Le Ser­vice de po­lice de Gran­by en­quête pour ten­ter d’éta­blir la cause du drame.

Ma­riette Pa­quet, 75 ans, est sor­tie à l’ex­té­rieur de la mai­son où elle vit avec sa belle-fille pen­dant un mo­ment en soi­rée. In­quiète de ne pas la voir ren­trer, la dame s’est mise à sa re­cherche sur sa pro­prié­té de la rue Lan­glois. C’est à ce mo­ment que la sep­tua­gé­naire a été dé­cou­verte in­ani­mée dans la pis­cine creu­sée amé­na­gée der­rière la pro­prié­té qui est clô­tu­rée.

« Elle l’a sor­tie de l’eau. Les ser­vices d’ur­gence ont été aler­tés à 20 h 15. Des ma­noeuvres de ré­ani­ma­tion ont été pra­ti­quées », ex­plique Guy Rous­seau, por­te­pa­role du Ser­vice de po­lice de Gran­by. Les pa­ra­mé­dics sont in­ter­ve­nus. Mal­gré les ten­ta­tives de ré­ani­ma­tion, le dé­cès de la femme a été consta­té à l’hô­pi­tal.

Le ser­vice de po­lice et le bu­reau du co­ro­ner en­quêtent. « On va es­sayer de com­prendre ce qui s’est pro­duit, mais la dame était seule. Il n’y avait per­sonne avec elle », in­dique M. Rous­seau, pré­ci­sant que la dame ne sa­vait pas na­ger.

Plu­sieurs hy­po­thèses sont étu­diées par les po­li­ciers dans l’es­poir de faire la lu­mière sur la cause du drame. Est-ce que la dame est tom­bée dans la pis­cine ? Est-ce que la vic­time a été en proie à un ma­laise, ce qui a contri­bué à sa chute dans l’eau ? Le mys­tère de­meure en­tier pour l’ins­tant.

NE JA­MAIS SE BAI­GNER SEUL

Cette tra­gé­die sur­vient pen­dant la Se­maine na­tio­nale de pré­ven­tion des noyades. Au cours des der­nières an­nées, les au­to­ri­tés ont rap­por­té en moyenne an­nuel­le­ment 70 dé­cès liés à l’eau. Vingt­neuf noyades sont sur­ve­nues au Qué­bec à ce jour cette an­née, soit une de plus que la pé­riode cor­res­pon­dante l’an pas­sé. Il y a 30 ans, on en dé­nom­brait 200 an­nuel­le­ment.

« La ma­jo­ri­té de nos noyades au Qué­bec ont lieu plus en rivières que dans la pis­cine ré­si­den­tielle ou d’un lac, in­dique Ray­nald Haw­kins, di­rec­teur gé­né­ral de la So­cié­té de sau­ve­tage du Qué­bec. C’est 4 fois sur 10 que les rivières causent les noyades au Qué­bec. »

Ce n’est pas rare que des adultes s’aven­turent seuls dans un plan d’eau, un spa ou dans une pis­cine et pour­tant, on ne de­vrait « ja­mais se bai­gner seul », fait va­loir M. Haw­kins. « S’il ar­rive quelque chose et on le sait, plus on vieillit, plus on peut avoir des dé­faillances, que ce soit des éva­nouis­se­ments ou des dé­faillances au ni­veau cir­cu­la­toire. Quand on a une dé­faillance dans notre sa­lon, c’est une chose, mais quand on en a une dans l’eau, c’est la noyade qui s’en­clenche parce que mal­heu­reu­se­ment, il n’y a per­sonne près d’eux pour les ai­der », ex­plique-t-il.

— PHO­TO LA VOIX DE L’EST, JA­NICK MA­ROIS

Une dame âgée de 75 ans s’est noyée dans la pis­cine creu­sée fa­mi­liale si­tuée rue Lan­glois à Gran­by, jeu­di soir. Sa belle-fille l’a dé­cou­verte in­ani­mée dans le plan d’eau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.