Hé­ber­gé dans une ré­si­dence pour aî­nés

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - MELYSSA GAGNON

Pré­ci­sant qu’il vit une « im­mer­sion for­mi­dable » en sol sa­gue­néen, le ci­toyen du pays de l’Oncle Sam confie, avec une bonne dose d’hu­mour, qu’il est hé­ber­gé dans une ré­si­dence pour aî­nés de Chi­cou­ti­mi. Il ne s’agit pas d’une blague.

« C’est une ré­si­dence pour per­sonnes au­to­nomes et se­mi-au­to­nomes. C’est très bien, sauf qu’il y a beau­coup de per­sonnes qui souffrent d’Alz­hei­mer. Tous les jours, on me de­mande d’où je viens et tous les jours, je ré­ponds que je viens de New York », confie l’oc­to­gé­naire, ma­ni­fes­te­ment bon vi­vant et vif d’es­prit.

Outre l’hos­pi­ta­li­té lé­gen­daire des ré­gio­naux, la beau­té des pay­sages et le confort de la bi­blio­thèque de Chi­cou­ti­mi, Do­nald Karson ap­pré­cie par­ti­cu­liè­re­ment les équi­pe­ments du pa­villon spor­tif de l’UQAC. Chaque jour, il s’en­traîne en salle, prend part à des cours d’aé­ro­bie ou pra­tique la course sur piste. Faut-il rap­pe­ler que l’homme a 81 ans ?

« J’ai peur de la mort et je ne veux pas mou­rir. J’adore la vie. Quand j’étais plus jeune, je met­tais tou­jours de l’ar­gent de cô­té pour plus tard. Au­jourd’hui, je sais que ça ne donne rien d’éco­no­mi­ser. On ne sait ja­mais ce qui nous at­tend alors je pré­fère pro­fi­ter de la vie et faire ce qui me plaît. Pour moi, l’exer­cice men­tal et l’exer­cice phy­sique sont es­sen­tiels pour vivre long­temps », lance le doyen des étu­diants ins­crits à l’école de langues de l’UQAC cet été. Il s’ex­prime avec ai­sance en fran­çais et est, de l’avis de tous, un élève mo­dèle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.