Une di­zaine de femmes sur 300 au pays

Le Quotidien - - ENCORE PLUS - MYRIAM GAU­THIER

Les femmes qui dé­tiennent leur li­cence de tech­ni­cienne d’en­tre­tien d’aé­ro­nefs sont rares au pays : elles sont huit, se­lon les plus ré­centes don­nées de Trans­ports Canada. En date de dé­cembre 2016, ces huit femmes fai­saient par­tie des 302 tech­ni­ciens ayant ob­te­nu la li­cence dé­li­vrée par Trans­ports Canada. Elles re­pré­sentent un maigre 2,6% de l’ef­fec­tif dans ce mé­tier tra­di­tion­nel­le­ment mas­cu­lin. Il n’a pas été pos­sible d’ob­te­nir les don­nées pour la pro­vince.

On ne peut ce­pen­dant pas comp­ter Mé­la­nie Frigon par­mi ces huit femmes, puis­qu’elle a ob­te­nu sa li­cence en juin, après plu­sieurs an­nées de for­ma­tion et d’ex­pé­rience.

La li­cence de tech­ni­cien d’en­tre­tien d’aé­ro­nefs est exi­gée pour les per­sonnes oeu­vrant dans le do­maine de l’avia­tion ci­vile. Ces don­nées n’in­cluent donc pas les femmes ef­fec­tuant le même mé­tier dans les Forces ar­mées ca­na­diennes.

«Ob­te­nir sa li­cence, c’est très dif­fi­cile, le ni­veau d’échec est très éle­vé. Et il faut se main­te­nir constam­ment à jour et suivre les for­ma­tions sur l’ap­pa­reil sur le­quel on tra­vaille», ex­plique-t-elle, en mon­trant les épais livres de pro­cé­dures qu’elle doit suivre.

Mé­la­nie re­vient d’ailleurs d’une for­ma­tion d’un mois à Phi­la­del­phie, aux États-Unis, consa­crée au mo­dèle Agus­ta 109SP dont elle a la charge. «Sur le coup, les gars ne sa­vaient pas trop comment m’ac­cueillir, car ils re­çoivent deux ou trois femmes par an­née sur les quelque 1000 étu­diants qui suivent la for­ma­tion!» ex­plique la jeune femme qui est la pre­mière tech­ni­cienne à tra­vailler à la base de Saint-Ho­no­ré d’Air­me­dic. Au­pa­ra­vant, des tech­ni­ciens de l’ex­té­rieur se dé­pla­çaient dans la ré­gion. TROIS HÉ­LI­CO­PTÈRES

Air­me­dic pos­sède deux hé­li­co­ptères en fonc­tion, ce­lui du Saguenay, et un autre ba­sé à Mon­tréal. Un autre ap­pa­reil est pos­té à Qué­bec, en cas de be­soin. La base du Saguenay peut cou­vrir tout le ter­ri­toire de la pro­vince, et en cas de main­te­nance, les autres hé­li­co­ptères se tiennent prêts à in­ter­ve­nir.

Après avoir dé­mé­na­gé à plu­sieurs re­prises dans les der­nières an­nées, Mé­la­nie et son ma­ri Da­vid Parent, pi­lote d’hé­li­co­ptère, adorent leur nou­vel em­ploi chez Air­me­dic. Et pour preuve, Da­vid, qui ne tra­vaillait pas lors de notre pas­sage, en a pro­fi­té pour or­ga­ni­ser un court vol, au grand plai­sir de l’équipe de re­por­tage du Pro­grès, pour mon­trer leur «Shir­ley» en marche.

«C’est ça notre tra­vail. C’est pas si pire, hein?», a lais­sé tom­ber le pi­lote, un sou­rire en coin, pen­dant que nous sur­vo­lions Saint-Ho­no­ré par une belle jour­née en­so­leillée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.