Fu­sillade à l’am­bas­sade d’Israël à Am­man: un mort et deux bles­sés

Le Quotidien - - ACTUALITÉS -

— Israël était sous pres­sion di­manche après une flam­bée de vio­lences meur­trières en­gen­drée par les nou­velles me­sures de sé­cu­ri­té sur l’es­pla­nade des Mos­quées à Jé­ru­sa­lem, tan­dis qu’une fu­sillade dans son am­bas­sade à Am­man sus­ci­tait da­van­tage d’in­quié­tude sur le risque d’un dé­bor­de­ment au-de­là des Ter­ri­toires pa­les­ti­niens.

En Jor­da­nie, pays gar­dien des lieux saints mu­sul­mans de Jé­ru­sa­lem, où plu­sieurs mil­liers de per­sonnes avaient ma­ni­fes­té ven­dre­di pour pro­tes­ter contre l’ins­tal­la­tion le 16 juillet de dé­tec­teurs de mé­taux aux en­trées de l’es­pla­nade des Mos­quées, une fu­sillade dans l’am­bas­sade d’Israël a fait di­manche un mort Jor­da­nien et deux bles­sés dont un Jor­da­nien et un Is­raé­lien.

Di­manche « en fin de jour­née, la Sû­re­té gé­né­rale a été in­for­mée d’une fu­sillade dans un bâ­ti­ment d’ha­bi­ta­tion dans l’en­ceinte de l’am­bas­sade is­raé­lienne», a af­fir­mé la Sû­re­té gé­né­rale jor­da­nienne dans un com­mu­ni­qué.

« Se­lon les pre­miers élé­ments de l’en­quête, trois per­sonnes dont un Is­raé­lien ont été bles­sées et éva­cuées (vers un hô­pi­tal), avant que l’un des deux Jor­da­niens ne dé­cède de ses bles­sures pro­vo­quées par des coups de feu », a in­di­qué la Sû­re­té gé­né­rale. Se­lon la même source, « deux ci­toyens jor­da­niens étaient en­trés dans le bâ­ti­ment avant l’in­ci­dent pour réa­li­ser des tra­vaux de me­nui­se­rie».

Il n’est pas clair dans l’im­mé­diat si la fu­sillade est liée aux ten­sions au­tour de l’es­pla­nade des Mos­quées, troi­sième lieu saint de l’is­lam, l’en­quête en Jor­da­nie étant à ses dé­buts. Israël n’avait pas en­core ré­agi en fin de soi­rée.

Israël a ins­tal­lé des dé­tec­teurs de mé­taux aux en­trées de l’es­pla­nade des Mos­quées deux jours après une at­taque qui a coû­té la vie à deux po­li­ciers is­raé­liens le 14 juillet aux abords du site.

Les Pa­les­ti­niens craignent qu’Israël ne cherche à re­mettre en cause le sta­tu quo en vi­gueur de­puis plu­sieurs dé­cen­nies sur ce site ul­tra-sen­sible.

Les en­trées de l’es­pla­nade sont contrô­lées par Israël, qui l’ap­pelle Mont du Temple, le lieu le plus saint du ju­daïsme. Les mu­sul­mans peuvent y ac­cé­der à toute heure. Les juifs ne peuvent y pé­né­trer qu’à cer­taines heures et n’ont pas le droit d’y prier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.