Un suc­cès à coup sûr

Le Quotidien - - SPORTS - JOHANNE SAINT-PIERRE jst­pierre@le­quo­ti­dien.com

La re­lève du ba­se­ball fé­mi­nin était au ren­dez-vous, di­manche, au stade Ri­chard-Des­meules. Une ving­taine de joueuses âgées de 5 à 13 ans ont en ef­fet pu re­ce­voir des conseils tech­niques de la part des « grandes » des équipes pro­vin­ciales, dans le cadre de la tour­née pro­vin­ciale dans toutes les ré­gions du Qué­bec. En prime, les jeunes joueuses ont pu dis­cu­ter et se faire pho­to­gra­phier en com­pa­gnie de celles qui re­pré­sen­te­ront le Qué­bec aux Cham­pion­nats ca­na­diens en août. Cette an­née, Ba­se­ball Qué­bec a mis le pa­quet pour pro­mou­voir le ba­se­ball fé­mi­nin qui est en hausse au Qué­bec. « Au cours des der­nières an­nées, il n’y avait qu’une jour­née (de cli­niques) au Qué­bec. Cette an­née, nous al­lons en faire 14 dans toutes les ré­gions du Qué­bec, soit avec l’équipe des moins de 16 ans ou avec celle de moins de 21 ans. (Dans la pré­sente tour­née), nous avons ren­con­tré en­vi­ron 450 filles alors que par le pas­sé, il y avait de 60 à 80 filles lors de la jour­née pro­vin­ciale », ex­plique Steve Lan­glois, co­or­don­na­teur tech­nique de l’Ex­cel­lence fé­mi­nin au Qué­bec. « On s’est fixé comme ob­jec­tif que d’ici cinq ans, on veut voir ar­ri­ver les meilleures ath­lètes et qu’au lieu que ce soit nous qui cou­rons après elles, que ce soit elles qui cognent à la porte », men­tionne-t-il.

Les filles ont dis­pen­sé huit ate­liers. « Pour chaque ate­lier de dix mi­nutes, il y a deux mi­nutes ré­ser­vées pour po­ser des ques­tions aux jeunes joueuses, mais au fil des ate­liers, ce sont les jeunes filles qui posent des ques­tions aux joueuses. L’ob­jec­tif, c’est que vers la fin de la jour­née, il y ait une fille qui a ra­con­té son par­cours dans le ba­se­ball. Jus­qu’à main­te­nant, les com­men­taires sont très po­si­tifs », sou­ligne M. Lan­glois, un an­cien ad­joint de Mar­tin Pou­liot avec les Voya­geurs.

Les joueuses se montrent très dis­po­nibles au­près des jeunes. « Elles aiment faire les cli­niques même si ce sont de très grosses jour­nées, note M. Lan­glois. Ça leur fait vivre toute une ex­pé­rience et elles sont conscientes que c’est une grosse pé­riode de pro­mo­tion du ba­se­ball fé­mi­nin qui est lui aus­si en es­sor. On compte près de 5000 joueuses sur en­vi­ron 35 000 joueurs de ba­se­ball au Qué­bec. Les ‘‘grandes’’ sont conscientes de tout le che­min qu’elles ont el­les­mêmes par­cou­ru à tra­vers les gar­çons pour ar­ri­ver à faire par­tie de ces for­ma­tions. »

Le porte-pa­role de la tour­née rap­pelle aus­si l’an­nonce ré­cente de la créa­tion de l’Aca­dé­mie de ba­se­ball du Ca­na­da (ABC) pour le vo­let fé­mi­nin. « C’est la seule ABC fé­mi­nine au Ca­na­da. Il y a dé­jà des pour­par­lers pour ame­ner des filles de l’ex­té­rieur du Qué­bec. On vise une di­zaine, voire une dou­zaine de joueuses qui vont jouer tout l’hi­ver et dis­pu­ter des tour­nois aux États-Unis. »

— PHO­TO LE QUO­TI­DIEN, MI­CHEL TREM­BLAY

Vingt-deux joueuses de 5 à 13 ans ont pris part à la cli­nique des équipes fé­mi­nines de Ba­se­ball Qué­bec, di­manche, à Jon­quière. Une di­zaine de joueuses des Pink Jays ont pu pro­fi­ter de la pré­sence de deux fleu­rons de la ré­gion, An­neSo­phie Trem­blay et Pas­cale Jal­bert.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.