En ac­tion pour nos tout-pe­tits

Le Quotidien - - TRIBUNE -

La ré­gion du Sa­gue­nay-LacSaint-Jean a connu une hausse de près de 10 % du nombre de nou­veau-nés entre 2005 et 2015. Au­jourd’hui, près de 17 000 tout­pe­tits gran­dissent dans nos com­mu­nau­tés. Quel en­vi­ron­ne­ment of­frons-nous à nos en­fants âgés entre 0 et 5 ans ? Dans quelles condi­tions de vie gran­dissent-ils ? Sommes-nous à la hau­teur de ces tout-pe­tits qui se­ront les grands de de­main ?

Nous, les maires et mai­resses des mu­ni­ci­pa­li­tés de la ré­gion, avons été in­ter­pel­lés par le por­trait an­nuel de l’Ob­ser­va­toire des tout-pe­tits qui ré­vèle plu­sieurs don­nées sur l’en­vi­ron­ne­ment dans le­quel se dé­ve­loppent nos en­fants.

En ef­fet, nous ne pou­vons pas­ser sous si­lence qu’au Sa­gue­nay-LacSaint-Jean, la pro­por­tion d’en­fants vi­vant dans un mi­lieu consi­dé­ré par­mi les plus dé­fa­vo­ri­sés s’éle­vait à 17,7 % en 2011.

Les fa­milles pour qui le quo­ti­dien est source d’in­sé­cu­ri­té et d’in­quié­tude sont sou­vent ou­bliées et passent in­aper­çues. Les pa­rents qui vivent cette réa­li­té ne sont pas ceux qui cognent le plus aux portes de nos mu­ni­ci­pa­li­tés ou qui parlent le plus fort. Bien sou­vent, ils ne connaissent même pas l’exis­tence des ser­vices et or­ga­nismes qui pour­raient leur ve­nir en aide. L’in­sé­cu­ri­té ali­men­taire et l’ac­cès à un lo­ge­ment abor­dable fi­gurent par­mi les prin­ci­paux en­jeux pour ces fa­milles et leurs en­fants.

Au Qué­bec, une fa­mille sur cinq ayant un en­fant âgé de 0 à 5 ans oc­cupe un lo­ge­ment ju­gé non abor­dable. En plus du stress fi­nan­cier sur les fa­milles, il a été dé­mon­tré que les en­fants d’âge pré­sco­laire vi­vant dans des lo­ge­ments in­adé­quats se­raient plus à risque de dé­ve­lop­per des re­tards de dé­ve­lop­pe­ment cognitif, lan­ga­gier et so­cioaf­fec­tif au cours de leur vie.

Nous avons le pou­voir, mais sur­tout le de­voir d’agir pour ve­nir en aide aux fa­milles, aux tout-pe­tits, pour leur of­frir des condi­tions de vie saines et ga­gnantes. Nous nous en­ga­geons donc à mettre en oeuvre des me­sures qui fa­vo­ri­se­ront le dé­ve­lop­pe­ment et le bie­nêtre de nos en­fants, no­tam­ment en ma­tière d’ac­cès aux ser­vices de sou­tien aux fa­milles ain­si que par l’or­ga­ni­sa­tion d’ac­ti­vi­tés fa­mi­liales et com­mu­nau­taires.

Chers conci­toyens, alors que le nombre de nou­veau-nés est en aug­men­ta­tion dans la ré­gion du Sa­gue­nay-Lac-Saint-Jean, nous vous in­vi­tons à vous joindre à ce mou­ve­ment col­lec­tif pour qu’en­semble, nous puis­sions faire une dif­fé­rence pour leur ave­nir, pour notre ave­nir. La pro­tec­tion et le bien-être de nos en­fants, c’est notre af­faire à tous. Maires si­gna­taires : M. Réal Cô­té, Hé­bert­ville-Sta­tion M. Ni­co­las Mar­tel, Desbiens M. Ri­chard Hé­bert, Dol­beau-Mis­tas­si­ni Mme Ghis­laine M.-Hu­don, Lac-Bou­chette

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.