An­drei Mar­kov choi­sit la KHL

Le Quotidien - - SPORTS -

MON­TRÉAL - C’est la fin d’une époque. Le Ca­na­dien de Mon­tréal a an­non­cé jeu­di ma­tin qu’il rom­pait les ponts avec le joueur ac­tif qui comp­tait le plus d’an­cien­ne­té au sein de son or­ga­ni­sa­tion, le dé­fen­seur An­drei Mar­kov. Ce der­nier, qui est re­con­nu pour son flegme lé­gen­daire, n’a pas vou­lu en­trer dans le dé­tail des né­go­cia­tions qui ont achop­pé avec le Ca­na­dien, mais a tout de même lais­sé en­tendre qu’il avait fait une par­tie du che­min. En vain.

«Pour conclure une en­tente, ça prend deux per­sonnes, a-t-il dit lors d’une té­lé­con­fé­rence. (...) Mais je ne veux je­ter le blâme sur per­sonne. Il (le Ca­na­dien) m’a tou­jours bien trai­té, et j’ai été fier de por­ter le chan­dail du Ca­na­dien pen­dant 16 ans. Je res­pecte leur dé­ci­sion. J’ai de­man­dé une en­tente de deux sai­sons, afin d’as­su­rer la sé­cu­ri­té de ma fa­mille. Je ne pré­vois pas an­non­cer ma re­traite bien­tôt. J’étais même prêt à ac­cep­ter un contrat d’un an... Ça n’a pas fonc­tion­né.»

Même s’il a ad­mis avoir dis­cu­té avec d’autres équipes de la LNH sans les iden­ti­fier -, Mar­kov a in­di­qué qu’il ne se voyait pas évo­luer de nou­veau dans la LNH avec un autre chan­dail que le bleu-blan­crouge. En con­sé­quence, il a in­di­qué qu’il était sur le point de ren­trer en Rus­sie et de s’en­tendre avec un club de la Ligue conti­nen­tale de ho­ckey (KHL).

«J’ai pris ma dé­ci­sion en fonc­tion de ma fa­mille, a rap­pe­lé ce­lui qui s’est ma­rié cet été et qui est père de quatre en­fants. Je ne vou­lais pas dé­mé­na­ger, avec les en­fants et tout, à toutes les an­nées ou deux en Amé­rique du Nord. Ce se­ra plus fa­cile de s’adap­ter là-bas, en Rus­sie. Je sais avec quelle équipe j’évo­lue­rai en Rus­sie, mais je ne peux pas la nom­mer parce que le contrat n’est tou­jours pas si­gné.»

Cette dé­ci­sion per­met­tra ce­pen­dant à Mar­kov de re­joindre l’équipe na­tio­nale russe et de par­ti­ci­per, ul­ti­me­ment, aux Jeux olym­piques de Pyeong­chang l’hi­ver pro­chain. Con­trai­re­ment à la KHL, la LNH a dé­cré­té plus tôt cet été qu’elle n’en­ver­rait pas ses joueurs en Co­rée du Sud.

«J’y ai dé­jà par­ti­ci­pé à trois re­prises et c’est tou­jours un évé­ne­ment très spé­cial, a évo­qué Mar­kov. Tout le monde com­prend que ce sont les af­faires, et peu im­porte la dé­ci­sion de la LNH, ça lui ap­par­tient. Mais pour les ath­lètes, c’est une ex­pé­rience mer­veilleuse, une sen­sa­tion in­des­crip­tible, car c’est un tour­noi énorme. C’est très spé­cial.

«Ce se­rait un autre rêve (de ga­gner la mé­daille d’or), mais nous ver­rons. Je vais jouer de mon mieux et es­pé­rer qu’ils me sé­lec­tionnent. Vous sa­vez, c’est un ob­jec­tif im­por­tant pour tout le monde, au­tant pour les Ca­na­diens que les Amé­ri­cains, les Eu­ro­péens et les Russes», a pour­sui­vi ce­lui qui a la double ci­toyen­ne­té ca­na­dienne et russe.

Mar­kov, qui est âgé de 38 ans, a donc dis­pu­té 990 matchs de sai­son ré­gu­lière en car­rière avec le Tri­co­lore, et il a mar­qué 119 buts en plus d’avoir amas­sé 453 men­tions d’as­sis­tance. Mar­kov a aus­si réus­si cinq buts et 27 passes en 89 matchs éli­mi­na­toires en car­rière avec le CH.

Il a éga­lé en toute fin de sai­son Guy La­pointe au deuxième éche­lon de l’his­toire du Tri­co­lore au cha­pitre des points ré­col­tés par un dé­fen­seur - son tout der­nier en car­rière avec l’équipe mon­tréa­laise. L’ex-nu­mé­ro 79 du Ca­na­dien oc­cupe éga­le­ment la troi­sième place de l’his­toire de la conces­sion pour ce qui est des buts par un joueur de sa po­si­tion.

Le prin­ci­pal in­té­res­sé a in­di­qué qu’il était très triste de ne pas avoir pu at­teindre le pla­teau des 1000 matchs avec le CH, mais a in­sis­té pour dire qu’il n’écar­tait pas la pos­si­bi­li­té de re­ve­nir dans la mé­tro­pole pour ter­mi­ner sa car­rière, dans quelques an­nées.

«On ne sait ja­mais. Je ne ferme au­cune porte, a-t-il évo­qué. Pour l’ins­tant, ce­pen­dant, je rentre en Rus­sie. C’est une dé­ci­sion juste pour de nom­breuses per­sonnes. Vous sa­vez, je suis né, j’ai gran­di et j’ai com­men­cé à jouer au ho­ckey là-bas. (...) Je suis triste de quit­ter, mais c’est la vie, ce sont les af­faires. Je suis heu­reux de ren­trer avec ma fa­mille. Au­jourd’hui, c’est une jour­née triste, mais de­main se­ra un autre jour.»

Le ho­ckeyeur russe ori­gi­naire de Vos­kre­sensk, en Rus­sie, a été sé­lec­tion­né par le Ca­na­dien en sixième ronde, 162e au to­tal, lors du re­pê­chage de la LNH en 1998.

UNE RUP­TURE PRÉ­VI­SIBLE

Plus tôt ce mois-ci, le di­rec­teur gé­né­ral du Tri­co­lore Marc Ber­ge­vin avait lais­sé sous-en­tendre que la porte al­lait éven­tuel­le­ment se fer­mer si Mar­kov res­tait cam­pé sur sa po­si­tion.

Lors d’un point de presse en marge de la pro­lon­ga­tion de contrat ac­cor­dée au gar­dien Ca­rey Price, Ber­ge­vin s’était mon­tré on ne peut plus clair dans ses in­ten­tions face à l’un de ses pi­liers de l’équipe la sai­son der­nière.

«J’ai clai­re­ment fait sa­voir (à Mar­kov) qu’on vou­lait qu’il re­vienne, mais nous pou­vons al­ler jus­qu’à un cer­tain point», avait no­té Ber­ge­vin.

Les signes d’une rup­ture im­mi­nente sont ap­pa­rus au cours des der­nières se­maines, et ont culmi­né avec la mise sous contrat en dé­but de se­maine du dé­fen­seur suisse âgé de 39 ans Mark Streit, qui a ac­cep­té une offre de contrat d’un an.

Streit a d’ailleurs ad­mis du bout des lèvres que l’ab­sence du vé­té­ran Russe - qui de­vrait gran­de­ment amé­lio­rer son temps de jeu en avan­tage nu­mé­rique - a fait par­tie de sa ré­flexion.

«Ç’a été un fac­teur, mais pas le prin­ci­pal», a-t-il dit.

Mar­kov, qui n’a pas d’agent né­go­cia­teur, a donc don­né 16 ans de sa vie au Ca­na­dien et avait lais­sé sous-en­tendre, après l’éli­mi­na­tion de l’équipe aux mains des Ran­gers de New York, qu’il ai­me­rait ter­mi­ner sa car­rière à Mon­tréal.

Un voeu qui pour­rait ne ja­mais se concré­ti­ser.

— AR­CHIVES AP, TOM MIHALEK

Le dé­fen­seur An­drei Mar­kov es­père par­ti­ci­per aux Jeux olym­piques de Pyeong­chang.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.