Un week-end ma­gique pour Vergne

Le Quotidien - - SPORTS - Presse ca­na­dienne

MON­TRÉAL - Le Fran­çais JeanÉ­ric Vergne a connu une fin de se­maine de rêve et rem­por­té sa pre­mière course en car­rière en For­mule élec­trique (FE), di­manche, au ePrix de Mon­tréal.

Sous un so­leil de plomb, Vergne a de­van­cé au fil d’ar­ri­vée Fe­lix Ro­sen­q­vist par 0,896 se­conde, tan­dis que Jose Ma­ria Lo­pez a com­plé­té le po­dium, à 3,752 se­condes. Il s’agis­sait de la pre­mière vic­toire de Vergne en FE, ain­si que la pre­mière pour son équipe, Te­chee­tah.

« Ç’a pris du temps, hein ? , a d’abord ques­tion­né Vergne, le sou­rire aux lèvres. C’était une vic­toire spé­ciale, évi­dem­ment. J’au­rais peut-être pré­fé­ré qu’elle se pro­duise à Pa­ris, mais ma deuxième ville fa­vo­rite était Mon­tréal.

« La vic­toire a été à notre por­tée à maintes re­prises cette sai­son, mais pour une rai­son que j’ignore, nous n’étions ja­mais ca­pables de la concré­ti­ser, a ajou­té ce­lui qui a ter­mi­né deuxième sa­me­di. Ob­te­nir cette vic­toire, tout juste avant la pause es­ti­vale, c’est mer­veilleux. Ça fi­nit la sai­son sur une bonne note. »

Lu­cas di Gras­si a ter­mi­né sep­tième, tan­dis que son prin­ci­pal ad­ver­saire au cham­pion­nat des pi­lotes, Se­bas­tian Bue­mi, a abou­ti au 11e rang. Di Gras­si a ain­si ob­te­nu son pre­mier titre des pi­lotes en car­rière.

En dé­pit de ce ré­sul­tat, l’équipe Re­nault e.Dams, pour la­quelle pi­lote Bue­mi, s’est ad­ju­gé un troi­sième titre des construc­teurs consé­cu­tif. Une vic­toire dou­cea­mère pour le co­pro­prié­taire de l’équipe fran­çaise, Alain Prost.

« Nous vou­lions rem­por­ter les deux cham­pion­nats au­jourd’hui (pi­lote et construc­teur), mais les choses ont tour­né in­croya­ble­ment en notre dé­fa­veur, a dit l’ex-pi­lote de F1. C’est un cham­pion­nat de plus en plus com­pé­ti­tif, et on ne peut se per­mettre de faire la moindre er­reur. C’est la rai­son pour la­quelle nous sommes si fiers d’avoir ga­gné le cham­pion­nat (des construc­teurs) pour la troi­sième fois, car ça montre que nous sommes constants. »

PLUS À PERDRE QU’À GA­GNER

Le dé­ten­teur de la pole po­si­tion, Ro­sen­q­vist, a connu un dé­part ir­ré­pro­chable et conser­vé le pre­mier rang pen­dant un bon mo­ment, de­vant Vergne et Sam Bird, res­pec­ti­ve­ment.

Le Sué­dois a tou­te­fois été sur­pris par Vergne au 30e tour, tan­dis qu’à l’ar­rière, Bird cé­dait le troi­sième rang à son co­équi­pier chez Vir­gin Ra­cing, Lo­pez.

« En res­sor­tant des puits, il (Vergne) avait six se­condes de re­tard sur moi. Il avait un bon rythme - et moi aus­si -, mais à un cer­tain mo­ment j’ai réa­li­sé que ce se­rait dif­fi­cile », a confié Ro­sen­q­vist, qui a ter­mi­né troi­sième au cham­pion­nat des pi­lotes, de­vant Bird.

« Puis, quand il s’est ap­pro­ché, je l’ai lais­sé me dé­pas­ser parce que je vou­lais m’as­su­rer de ré­col­ter des points pour battre Sam (Bird) au clas­se­ment. J’avais plus à perdre qu’à ga­gner au­jourd’hui. »

La veille, di Gras­si avait en­le­vé les hon­neurs de la pre­mière épreuve du week-end sur le cir­cuit ur­bain de 2,75 km dans les rues de la mé­tro­pole.

Con­trai­re­ment à sa­me­di, alors que la course comp­tait 35 tours, celle-ci en to­ta­li­sait 37. Il s’agis­sait de la 12e et der­nière course de la troi­sième sai­son d’exis­tence de la FE. Le ePrix de Mon­tréal est éga­le­ment au ca­len­drier en 2018 et 2019.

— PHO­TO PC, PAUL CHIASSON

Lu­cas Di Gras­si a été sa­cré cham­pion de la sai­son, di­manche, à la conclu­sion du ePrix de Mon­tréall. La course a été ga­gnée par le Fran­çais Jean-Éric Vergne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.