Pre­mière pré­sence au GP3R

Le Quotidien - - SPORTS - SERGE ÉMOND se­mond@le­quo­ti­dien.com

Parce qu’il s’est spé­cia­li­sé en ral­lye, Si­mon Dubé n’a ja­mais eu la chance de vivre le Grand Prix de Trois-Ri­vières de l’in­té­rieur. Il cor­ri­ge­ra le tir dans quelques jours, quand il par­ti­ci­pe­ra aux ac­ti­vi­tés ins­crites à la pre­mière fin de se­maine de l’évé­ne­ment.

Dans le cadre du week-end Ral­ly­cross, six sé­ries ani­me­ront le GP3R. Aux voi­tures du Cham­pion­nat du monde de Ral­ly­cross FIA s’ajou­te­ront les sé­ries AMA Su­per­mo­to Co­ge­co et For­mu­la Drift Ca­na­da, le ral­ly­cross na­tio­nal du Chal­lenge Ex­trême Elite, le cham­pion­nat mon­dial de RX2 et les Su­per­quads El­ka, pré­cise le site in­ter­net of­fi­ciel du Grand Prix. Tout ce beau monde évo­lue­ra sur une piste d’as­phalte et de terre longue de 1,3 ki­lo­mètre et par­se­mée de sauts.

Si­mon Dubé se pré­sen­te­ra à la ligne de dé­part des épreuves ré­ser­vées aux vé­hi­cules côte à côte (Chal­lenge Ex­trême Elite). Ce type de vé­hi­cule oc­cupe toute son at­ten­tion de­puis quelques mois et il lui per­met­tra de voir le Grand Prix de Trois-Ri­vières d’un autre oeil. La course de la fin de se­maine ne s’ins­crit ce­pen­dant pas au sein des ac­ti­vi­tés ré­gu­lières de son cir­cuit.

« J’ai ga­gné le cham­pion­nat des cinq ral­lyes du cir­cuit sanc­tion­né par le CXA, mais Trois-Ri­vières ne fait pas par­tie du cham­pion­nat, ex­plique le pi­lote de Sa­gue­nay. C’est un évé­ne­ment par­ti­cu­lier.

« Ce se­ra agréable parce qu’il y au­ra beau­coup de monde. Ça don­ne­ra une bonne vi­si­bi­li­té aux sé­ries pré­sentes. J’ai hâte de voir comment ça va se dé­rou­ler sur ce cir­cuit. Nous par­ti­rons six en même temps sur la piste. Elle a été amé­na­gée au­tour et à l’in­té­rieur de l’hip­po­drome de Trois-Ri­vières.

« Je n’ai ja­mais eu la chance de par­ti­ci­per au Grand Prix de TroisRi­vières. Je suis un gars de ral­lye. J’ai dé­jà rou­lé sur des cir­cuits rou­tiers, mais le côte à côte me donne l’oc­ca­sion de faire autre chose. En plus, mon com­man­di­taire est un gars de Trois-Ri­vières. Ce se­ra aus­si in­té­res­sant pour ça. Je n’ai pas vrai­ment d’at­tente. Je ne sais pas trop à quoi m’at­tendre parce que je ne sais pas comment le vé­hi­cule se com­por­te­ra sur la terre bat­tue. Je ne le sais pas, mais je vais là-bas pour rou­ler au maxi­mum. Ça va être spé­cial. »

À Trois-Ri­vières, Si­mon Dubé por­te­ra de nou­veau les cou­leurs de la for­ma­tion Éli­tech Sport Éva­sion et Paillé Au­to­mo­bile, aux cô­tés de Marc-An­toine Ca­mi­rand. Les Qué­bé­cois au­ront aus­si un co­équi­pier bien spé­cial pour l’oc­ca­sion.

« Nick Ha­mil­ton, qui est le de­mi-frère de Le­wis Ha­mil­ton, fe­ra par­tie de l’équipe, in­dique Si­mon Dubé. Nick Ha­mil­ton est at­teint de pa­ra­ly­sie cé­ré­brale. Il fait beau­coup de jeux en ligne et il fait très bien. Comme le vé­hi­cule côte à côte n’a pas de vi­tesse, mon com­man­di­taire a dé­ci­dé de l’ap­pro­cher pour faire par­tie de notre équipe. Ce se­ra sa pre­mière ex­pé­rience.

« En côte à côte, il y au­ra quand même de bonnes poin­tures avec de bonnes ma­chines. Par exemple, nous rou­le­rons contre An­drew Ran­ger. Il y au­ra sû­re­ment dix ou douze vé­hi­cules. Je ne sais pas comment ils vont tout ar­ran­ger pour les dé­parts. Les courses de­vraient du­rer de quatre à six tours. »

Si­mon Dubé se pré­sen­te­ra à Trois-Ri­vières jeu­di. La jour­née de sa­me­di se­ra consa­crée aux en­traî­ne­ments et aux épreuves de qua­li­fi­ca­tion. Les de­mi-fi­nales et fi­nales se­ront pré­sen­tées le len­de­main.

— AR­CHIVES LE QUO­TI­DIEN, RO­CKET LAVOIE

Au vo­lant de son vé­hi­cule côte à côte, Si­mon Dubé par­ti­ci­pe­ra dans quelques jours au pre­mier week-end du Grand Prix de Trois-Ri­vières.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.