HOROSCOPE

Le Quotidien - - DIVERTISSEMENTS -

Bé­lier du 21 mars au 19 avril: Le pas­sage de la Lune en Sagittaire vous don­ne­ra peut-être en­vie de vo­ler vers d’autres cieux! À moins d’y être dé­jà... Il est aus­si pos­sible que des trans­for­ma­tions sou­daines dans la vie d’une per­sonne de votre en­tou­rage vous bé­né­fi­cient in­di­rec­te­ment. Et l’ac­tuel So­leil du Lion, Signe de Feu ami du vôtre, de­vrait vous éclai­rer à sa ma­nière. Pro­fi­tez donc du bon cou­rant...

Tau­reau du 20 avril au 20 mai: Une chose est cer­taine, le car­ré ac­tuel du So­leil en Lion vers le Tau­reau n’est sans doute pas le cycle que vous pré­fé­rez... et pour­rait contri­buer à vous dé­sta­bi­li­ser! Tou­te­fois, puis­qu’il y a tou­jours un mal pour un bien, la Lune en Sagittaire, elle, de son cô­té, de­vrait plu­tôt vous ins­pi­rer... Alors ten­dez plu­tôt vers elle, et pla­ni­fiez peut-être un pe­tit dé­pla­ce­ment in­té­res­sant.

Gémeaux du 21 mai au 21 juin: Vous ne pou­vez pas re­ve­nir en ar­rière, mais il est tou­jours pos­sible de ré­ta­blir l’équi­libre ou de cor­ri­ger une er­reur. Étant don­né que la Lune est en Sagittaire, face aux Gémeaux, le sen­ti­ment d’in­ap­ti­tude qui mi­nait votre as­su­rance se dis­si­pe­ra gra­duel­le­ment, vous per­met­tant de prendre votre place avec ai­sance. Lais­sez votre coeur dire les choses telles que vous les res­sen­tez...

Can­cer du 22 juin au 22 juillet: Vé­nus est main­te­nant de pas­sage en Can­cer, et cette vi­site de­vrait vous ac­cor­der une cer­taine har­mo­nie... Les autres vous at­tri­bue­ront vo­lon­tiers le rôle de me­neur de foule, et en so­cié­té c’est vous qui mè­ne­rez le bal. Il suf­fi­ra de prendre conscience de l’in­fluence que vous avez sur au­trui pour l’exer­cer à bon es­cient sans dé­pas­ser les bornes.

Lion du 23 juillet au 22 août: En cette étape an­ni­ver­saire, il se­rait pré­fé­rable d’ac­cor­der un maxi­mum de choix aux gens que vous cô­toyez. Toute in­sis­tance de votre part pour­rait avoir l’ef­fet contraire. Les autres se­ront da­van­tage en­clins à prendre les dé­ci­sions qui vous plaisent s’ils ont l’im­pres­sion d’y être par­ve­nus eux-mêmes. Si vous sou­hai­tez les ame­ner à voir les choses comme vous, la sub­ti­li­té se­ra de mise.

Vierge du 23 août au 22 sep­tembre: L’in­ca­pa­ci­té que pour­rait éprou­ver l’autre à per­ce­voir la si­tua­tion avec lu­ci­di­té ne de­vrait pas vous ame­ner à faire de même. En dé­pit de son op­po­si­tion à Nep­tune, Mer­cure en Vierge vous pré­dis­pose au dia­logue et à la conci­lia­tion. Votre bonne dis­po­si­tion pour­rait même im­pres­sion­ner une per­sonne qui avait ten­dance à vous at­tri­buer un cer­tain blâme.

Balance du 23 sep­tembre au 23 oc­tobre: Il y a de ces choses que per­sonne ne par­vient à réus­sir aus­si bien que vous, et Ju­pi­ter en Balance pour­rait le dé­mon­trer sans l’ombre d’un doute, de quoi vous ras­su­rer quant à la place que vous oc­cu­pez. La mé­thode que vous en­vi­sa­gez n’est peut être pas la plus ra­pide, mais elle est néan­moins la plus ef­fi­cace et il s’en fau­drait de peu pour en convaincre votre en­tou­rage.

Scorpion du 23 oc­tobre au 21 no­vembre: Il n’y a pas de place pour deux pieds dans une même chaus­sure. La po­ly­va­lence est un atout qui peut par­fois de­ve­nir un han­di­cap. Vous par­vien­drez à ob­te­nir da­van­tage d’ap­puis en ci­blant votre ob­jec­tif et en vous y concen­trant. Un pro­jet ne peut pas tout être à la fois, mais vous pour­rez tou­jours ex­ploi­ter ul­té­rieu­re­ment les as­pects que vous dé­lais­sez ac­tuel­le­ment.

Sagittaire du 22 no­vembre au 21 dé­cembre: Main­te­nant que la Lune est en Sagittaire, une si­tua­tion pour­rait prendre un im­pres­sion­nant coup d’en­vol. Il y au­ra moyen de di­ver­si­fier vos in­té­rêts sans vous épar­piller pour au­tant. Vous pour­rez vous per­mettre de faire confiance à la plu­part des per­sonnes que vous ren­con­tre­rez, mais mé­fiez-vous des gens qui n’ont ja­mais rien de bon à dire au su­jet des ab­sents.

Capricorne du 22 dé­cembre au 19 jan­vier: L’ac­tuelle pré­sence de Vé­nus en Can­cer, face au Capricorne, de­vrait plu­tôt vous être fa­vo­rable, mais vous de­vrez pro­ba­ble­ment agir avec re­te­nue afin de ne pas bas­cu­ler dans la dé­me­sure, même si le com­por­te­ment ir­ra­tion­nel de cer­taines per­sonnes vous en donne l’en­vie. Les pa­roles peuvent dé­pas­ser les pen­sées... Pre­nez ce que vous en­ten­drez avec un grain de sel.

Verseau du 20 jan­vier au 18 fé­vrier: Tan­dis que la Lune s’ap­prête à croi­ser le sage Sa­turne en Sagittaire, vous éprou­ve­rez la sa­tis­fac­tion de ré­col­ter les fruits de votre la­beur, ce qui dé­mon­tre­ra la per­ti­nence des dé­marches que vous avez en­tre­prises. En ac­cep­tant de vous dis­ci­pli­ner et en don­nant suite à vos ef­forts, vous consta­te­rez qu’il n’y a pas de li­mites aux di­vi­dendes que vous pou­vez ob­te­nir.

Poissons du 19 fé­vrier au 20 mars: Bon ora­teur que ce­lui qui se convainc lui-même... Mais il s’agit d’un ta­lent dont vous de­vriez pou­voir vous pas­ser. L’op­po­si­tion Mer­cure-Nep­tune dans votre axe zo­dia­cal pour­rait vous ame­ner à pré­fé­rer le rêve à la réa­li­té. Il ne se­rait peut-être tou­te­fois pas su­per­flu de faire un pe­tit voyage in­té­rieur afin de dé­ter­mi­ner la vé­ri­table na­ture de vos sen­ti­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.