«

Le Quotidien - - TRIBUNE -

les agents de la Gen­dar­me­rie royale du Ca­na­da ont même ins­tal­lé un centre d’ac­cueil im­pro­vi­sé, alors que ce sec­teur était jus­qu’ici sur­veillé par une ou deux voi­tures de pa­trouille. Les de­man­deurs en pro­ve­nance de l’État de New York peuvent re­ce­voir une bou­teille d’eau et s’as­seoir sous un cha­pi­teau pour se pro­té­ger du so­leil avant de mon­ter dans des au­to­bus.

L’agent Erique Gasse, de la GRC, pré­cise que tout de­man­deur soup­çon­né d’être un cri­mi­nel se­ra im­mé­dia­te­ment dé­te­nu, mais la plu­part des mi­grants sont conduits au poste-fron­tière de La­colle, pour y sou­mettre leur de­mande d’asile. « Nos agents font un tra­vail re­mar­quable sur le ter­rain », a-t-il sou­te­nu dans une en­tre­vue té­lé­pho­nique. « Ils sont pa­tients, pro­fes­sion­nels — des po­li­ciers ca­na­diens qui font leur tra­vail, tout sim­ple­ment. »

— PHO­TOS LA PRESSE CA­NA­DIENNE, RYAN REMIORZ

Des de­man­deurs d’asile marchent de­vant le Stade olym­pique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.