L’Im­pact em­bauche Sa­muel Piette

Le Quotidien - - SPORTS - Presse ca­na­dienne

MON­TRÉAL - L’Im­pact a confir­mé jeu­di ce qui cir­cule de­puis plu­sieurs jours à Mon­tréal : l’em­bauche du mi­lieu de ter­rain qué­bé­cois Sa­muel Piette, après un trans­fert per­ma­nent du club es­pa­gnol CD Izar­ra. Le foot­bal­leur de 22 ans a si­gné un pacte de deux ans et de­mi avec le onze mont­réa­lais, as­sor­ti d’une an­née d’op­tion pour la sai­son 2020. La si­gna­ture de ce contrat par l’in­ter­na­tio­nal ca­na­dien vient mettre fin à une folle pé­riode de quelques se­maines.

« J’ai vé­cu des mois as­sez mou­ve­men­tés avec la Gold Cup, mais éga­le­ment le match (amical contre Cu­ra­çao) ici, à Mon­tréal, a dé­cla­ré ce­lui dont l’ac­qui­si­tion se­ra confir­mée après la ré­cep­tion de son cer­ti­fi­cat de trans­fert in­ter­na­tio­nal et son exa­men mé­di­cal. Ces matchs ont pu faire en sorte que je montre ce dont je pou­vais faire. Ça a été une bonne vi­trine pour moi, ce que je n’avais pas en Es­pagne. Je suis content des re­tom­bées de ce tour­noi. »

Le mi­lieu dé­fen­sif, qui a amor­cé les quatre matchs du Ca­na­da à la Gold Cup, ne res­sent pas de pres­sion sup­plé­men­taire d’avoir si­gné avec le club de son en­fance, lui qui est na­tif de Le Gar­deur, en ban­lieue nord-est de Mon­tréal.

« Pas vrai­ment. J’ar­rive ici un peu comme un nou­veau joueur. Je suis jeune et je viens d’Eu­rope : je m’amène ici sans pres­sion, a-til dit du com­plexe d’en­traî­ne­ment du club. C’est cer­tain qu’en tant que Qué­bé­cois, j’au­rai peut-être da­van­tage d’at­ten­tion de la part des mé­dias, mais ça ne m’a ja­mais dé­ran­gé.

« L’Im­pact c’est le club avec le­quel je vou­lais jouer quand j’avais 10-11 ans. Au­jourd’hui, c’est de­ve­nu réa­li­té et j’en suis très content. »

UN BE­SOIN

Pour l’en­traî­neur-chef Mau­ro Biel­lo, l’ar­ri­vée de Piette vient com­bler des la­cunes en mi­lieu de ter­rain.

« Nous avions be­soin de ses qua­li­tés, a-t-il sou­li­gné. Il ap­porte une cer­taine ex­pé­rience d’Eu­rope. Une ma­tu­ri­té éga­le­ment, comme on l’a vu avec ses per­for­mances à la Gold Cup. Comme il a gran­di ici, il ap­porte éga­le­ment un sen­ti­ment d’ap­par­te­nance à cette équipe, mais à cette ville éga­le­ment. C’est très im­por­tant. »

L’en­traî­neur croit que Piette pour­rait même être dis­po­nible dès sa­me­di, face à l’Or­lan­do City SC.

« Je pense que oui. Il va s’en­traî­ner (jeu­di et ven­dre­di). On le sa­vait qu’il s’en ve­nait avec nous ; il ne s’agis­sait que de fi­na­li­ser les choses. On sa­vait qu’au ni­veau de sa condi­tion, il ne suf­fi­sait que de main­te­nir un cer­tain ni­veau. Il y a 10 jours, il jouait en Gold Cup. Son rythme est là, sa condi­tion phy­sique est là. On l’a ame­né ici pour qu’il nous aide main­te­nant. »

Piette a dis­pu­té un to­tal de 46 matchs en troi­sième di­vi­sion es­pa­gnole au cours des deux der­nières an­nées, dont 32 avec le CD Izar­ra la sai­son der­nière. Il s’était joint au De­por­ti­vo La Co­ruña, en 2014, et a joué en prêt avec le Ra­cing de Fer­rol du­rant la sai­son 2015-2016. Il avait pré­cé­dem­ment évo­lué en Al­le­magne, en 2013 et 2014, avec le club For­tu­na Düs­sel­dorf, jouant deux matchs en Di­vi­sion 2. Bun­des­li­ga et 31 matchs avec l’équipe jeu­nesse du club.

Piette a joué son soc­cer ama­teur au Qué­bec avec le FC Bois­briand, avant de re­joindre le FC Metz en France, de 2009 à 2012.

Au ni­veau in­ter­na­tio­nal, Piette a ré­col­té deux passes dé­ci­sives en 35 matchs avec l’équipe na­tio­nale ca­na­dienne, dont 21 dé­parts. Il a fait ses dé­buts in­ter­na­tio­naux le 3 juin 2012, à l’âge de 17 ans. Il a pris part à la der­nière Gold Cup de la CONCACAF, sa troi­sième par­ti­ci­pa­tion consé­cu­tive à ce tour­noi.

Il a aus­si por­té les cou­leurs du Ca­na­da avec les sé­lec­tions des moins de 17, 20 et 23 ans, et a dis­pu­té la Coupe du monde des moins de 17 ans, en 2011.

PAS DE REN­FORTS SUP­PLÉ­MEN­TAIRES

L’ar­ri­vée de Piette consti­tue en quelque sorte la fin des em­plettes du di­rec­teur tech­nique Adam Braz.

« La fe­nêtre est ou­verte pour en­core une se­maine, mais je ne pense pas qu’on va ac­cueillir un autre joueur in­ter­na­tio­nal, a-t-il pré­ci­sé. C’est cer­tain que la fe­nêtre de tran­sac­tions est aus­si ou­verte jus­qu’à mer­cre­di pro­chain. Nous nous concen­trons ex­clu­si­ve­ment sur la ren­contre de sa­me­di, mais après ce match, il nous res­te­ra quand même quelques jours pour éva­luer notre ef­fec­tif. »

Est-ce que quelques-uns de ses joueurs pour­raient quit­ter ?

« Pas né­ces­sai­re­ment, mais on va voir après le match contre Or­lan­do au sein de la MLS. Je suis cer­tain que toutes les équipes vont pas­ser des coups de fil pour voir ce qui est pos­sible. »

L’Or­lan­do City SC ren­dra vi­site à l’Im­pact sa­me­di, à 19 h 30.

PLANTE-FRÉ­CHETTE — PHO­TO LA PRESSE, ÉDOUARD

Le mi­lieu de ter­rain qué­bé­cois Sa­muel Piette pour­sui­vra sa car­rière avec l’Im­pact de Mon­tréal.

— AR­CHIVES AP, ANDRE PENNER

Le cé­lèbre joueur Ney­mar quitte le FC Bar­ce­lone. Le Bré­si­lien évo­lue­ra dé­sor­mais pour le Paris Saint-Ger­main.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.