Une af­faire de fa­mille chez les Go­derre

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - DO­MI­NIQUE GOBEIL dgo­beil@le­quo­ti­dien.com

De­puis 25 ans, la fa­mille Go­derre par­ti­cipe aux com­pé­ti­tions du Fes­ti­val du cow­boy de Chambord, qui se pour­suit jus­qu’à di­manche. Le pa­ter­nel Gilles, qui était par­mi les pre­miers ca­va­liers aux dé­buts de l’évè­ne­ment, pré­pare la re­lève chez ses pe­tits-en­fants. Elle est aus­si as­su­rée grâce à sa fille Lau­ry, en selle après avoir don­né nais­sance il y a moins d’un mois. Les pas­sion­nés ont été ren­con­trés par Le Pro­grès ven­dre­di, à leur es­pace de cam­ping par­mi les che­vaux. Il y a en­vi­ron 200 de ces bêtes sur le site du­rant la fin de se­maine, et près de 500 em­pla­ce­ments ré­ser­vés pour les rou­lottes et mo­to­ri­sés au­tour.

De quoi mettre toute une am­biance, avec la ter­rasse pour les chan­son­niers coun­try, le cha­pi­teau pour les plus gros spec­tacles comme Éric Mas­son en soi­rée et le ma­nège pour les com­pé­ti­tions. Il y avait une dé­mons­tra­tion en après-mi­di, où les quelque 185 par­ti­ci­pants de­vaient se dé­pla­cer à che­val au­tour de trois ba­rils le plus ra­pi­de­ment pos­sible. Gilles Go­derre, 62 ans, en a pro­fi­té pour ha­bi­tuer une jeune ju­ment à la foule.

« J’ai com­men­cé à mon­ter à che­val en étant jeune gar­çon chez mon oncle, se rap­pelle l’Al­ma­tois. Plus tard, quand j’ai eu ma fa­mille, on a dé­ci­dé d’ache­ter une ju­ment. J’ai vu qu’une nou­velle com­pé­ti­tion com­men­çait à Chambord et je me suis ins­crit pour le len­de­main. J’ai trou­vé ce qu’il fal­lait pour le tran­sport à la der­nière mi­nute. On était seule­ment 10 ca­va­liers ! »

Puisque ses deux ju­ments de com­pé­ti­tion ont com­men­cé à boi­ter pour une rai­son in­ex­pli­quée cette se­maine, l’ha­bi­tué pré­fère les lais­ser se re­po­ser ce week-end et ne fe­ra qu’as­sis­ter aux com­pé­ti­tions pour une rare fois. Dans le cir­cuit ré­gio­nal, il est jus­qu’à pré­sent dans les meilleurs au sla­lom. Sa fille Lau­ry, qui par­ti­cipe au gym­kha­na de­puis l’âge de sept ans, dé­fen­dra plu­tôt l’hon­neur de la fa­mille.

« Les che­vaux ont tou­jours fait par­tie de ma vie. Je tra­vaille dans ce do­maine en plus », confie-telle avec son troi­sième en­fant dans les bras. La ma­man de 29 ans mon­tait dé­jà les po­neys à cinq ans au fes­ti­val.

« Dans le temps, il y avait le ro­déo de clowns qui était seule­ment pour s’amu­ser. Mes deux grands frères l’ont fait aus­si. Ils fai­saient aus­si les com­pé­ti­tions en sau­ve­tage plus tard », se sou­vient-elle.

M. Go­derre a bien hâte que ses pe­tits-en­fants em­barquent dans la tra­di­tion fa­mi­liale. Du­rant le fes­ti­val, leur jeu pré­fé­ré est de

FES­TI­VAL FA­MI­LIAL

Le pré­sident de l’évè­ne­ment, De­nis Ga­gnon, sou­tient que le fes­ti­val fait tou­jours le plai­sir des fa­milles grâce à l’ac­cès gra­tuit sur le site. « C’est notre for­mule ga­gnante. » Il faut tou­te­fois payer pour as­sis­ter au ro­déo sa­me­di et di­manche en après-mi­di, au ma­nège.

« Du­rant trois heures, les gens ont droit à un spec­tacle in­tense avec les classes du tau­reau sau­vage, du che­val sau­vage avec ou sans selle, des ba­rils fé­mi­nins, du veau at­tra­pé au las­so, du ter­ras­se­ment du bou­villon, du sau­ve­tage, de l’échange de ca­va­liers et des po­neys », énu­mère-t-il.

M. Ga­gnon se ré­jouit de la ve­nue du « bull ri­der » pro­fes­sion­nel Dus­tin McMul­len, de l’On­ta­rio, qui agit comme porte-pa­role du fes­ti­val grâce à une sub­ven­tion de Des­ti­na­tion Lac-Saint-Jean. Il amène avec lui deux com­pé­ti­teurs de sa pro­vince et deux autres de l’Aus­tra­lie, les pre­miers in­vi­tés en pro­ve­nance d’un autre conti­nent pour l’évè­ne­ment. Les « bull ri­ders » sont ceux qui doivent res­ter sur le dos d’un tau­reau sau­vage du­rant huit se­condes.

« Les com­pé­ti­teurs ont in­té­rêt à ve­nir chez nous, car nous fai­sons par­tie du cir­cuit de qua­li­fi­ca­tion du ro­déo in­ter­na­tio­nal de St-Tite. Ça leur per­met d’amas­ser des points », ex­plique De­nis Ga­gnon.

Le Yan­nick St-Jacques Coun­try Band et le groupe Raf­fy se­ront sur scène sa­me­di soir.

— PHO­TO LE PRO­GRÈS, GIMMY DESBIENS

Jean-Fran­çois et Lau­ry Go­derre posent avec leur mère Lu­cie La­joie et leur père Gilles. Le che­val Hap­py les ac­com­pagne.

PHO­TO LE PRO­GRÈS, GIMMY DESBIENS

Des cen­taines d’es­paces de cam­ping sont oc­cu­pés au­tour du site du­rant la fin de se­maine.—

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.