Des mu­tins tués par l’ar­mée

Le Quotidien - - PETITES ANNONCES -

As­so­cia­ted Press mi­li­taire, cer­tains ar­més de fu­sils d’as­saut, a com­men­cé à cir­cu­ler sur les ré­seaux so­ciaux. Un homme se pré­sen­tant comme le ca­pi­taine Juan Ca­gua­ri­pa­no si­gnale que toute uni­té mi­li­taire re­fu­sant de se joindre à la mu­ti­ne­rie de­vien­drait leur cible.

« Ce­ci n’est pas un coup d’État, a-t-il ex­po­sé. Il s’agit d’une ac­tion ci­vique et mi­li­taire pour ré­ta­blir l’ordre consti­tu­tion­nel. »

Vingt hommes ont réus­si à pé­né­trer dans la base, sur­pre­nant les sen­ti­nelles de nuit. Les in­trus au­raient at­teint l’ar­se­nal de la base lorsque l’alerte a été lan­cée.

En soi­rée, M. Ma­du­ro a pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour an­non­cer la créa­tion d’une « com­mis­sion de la vé­ri­té » par la toute puis­sante as­sem­blée consti­tuante. Son man­dat se­ra de s’as­su­rer que les res­pon­sables de l’agi­ta­tion so­ciale qui en­san­glante le pays de­puis plu­sieurs mois fe­ront face à la jus­tice.

Le pré­sident a aus­si ajou­té que les nou­veaux élus en­vi­sa­geaient de voter une loi contre « la haine, l’in­to­lé­rance et le fas­cisme ». Il a nom­mé­ment poin­té du doigt Julio Borges, le pré­sident de l’As­sem­blée na­tio­nale où l’op­po­si­tion est ma­jo­ri­taire : « la Jus­tice s’en vient vous cher­cher ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.