Vé­ro re­part à neuf avec 1res fois

Le Quotidien - - ARTS ET SPECTACLES - RI­CHARD THER­RIEN CHRO­NIQUE rther­rien@le­so­leil.com

Meilleure fa­çon de faire ou­blier Votre beau pro­gramme ? Re­par­tir à neuf avec un nou­veau concept. Après l’aven­ture mou­ve­men­tée de son émis­sion de va­rié­tés cet hi­ver, Vé­ro­nique Clou­tier pro­po­se­ra 1res fois, dès jan­vier pro­chain sur ICI Ra­dioCa­na­da Té­lé. Un concept simple, simple, simple, pro­met la pro­duc­tion. Et sur­tout pas en di­rect.

Le dif­fu­seur n’au­ra pas mis de temps à trou­ver un pro­jet de re­change pour l’ani­ma­trice. Votre beau pro­gramme n’a pas été le suc­cès es­pé­ré, alors on tourne la page et on re­garde en avant. Et cette fois, pas ques­tion qu’on perde un temps fou à ex­pli­quer la for­mule : chaque se­maine, trois in­vi­tés re­vien­dront sur les pre­mières fois qui ont mar­qué leur vie per­son­nelle ou leur car­rière. Point.

Dès la fin de Votre beau pro­gramme, un re­tour de Vé­ro à l’an­tenne l’hi­ver pro­chain avait été évo­qué. « On lui a lais­sé le choix. C’est sûr qu’on pré­fé­rait qu’elle re­vienne dès jan­vier, mais on ne lui a mis au­cune pres­sion », as­sure la di­rec­trice gé­né­rale de la té­lé­vi­sion de Ra­dio-Ca­na­da, Do­mi­nique Cha­loult. Le pro­jet de 1res fois, qui mû­ris­sait dans la tête du pro­duc­teur Pierre-Louis La­berge de­puis cinq ans, n’a été pro­po­sé à Ra­dio-Ca­na­da que peu de temps avant ce­lui de Votre beau pro­gramme. « Quand la dé­ci­sion de ne pas ra­me­ner l’émis­sion a été prise d’un com­mun ac­cord, nous avons pro­po­sé ce pro­jet à Vé­ro et Louis, qu’ils ont bien ai­mé », ra­conte Mme Cha­loult, qui pré­cise que le dif­fu­seur n’a pas si­gné de contrat à long terme avec l’ani­ma­trice.

Pré­sen­te­ment en va­cances, la prin­ci­pale in­té­res­sée n’était pas dis­po­nible pour des en­tre­vues hier. L’ani­ma­trice et son époux Louis Mo­ris­sette ont choi­si de la jouer mo­des­te­ment, en­voyant une simple vi­déo sur les ré­seaux so­ciaux pour dé­voi­ler cette an­nonce en hu­mour. « L’an­née pas­sée, à pa­reille date, on vous an­non­çait en grande pompe mon re­tour. […] Cer­taines per­sonnes me l’ont comme re­pro­ché, que c’était trop gros. […] On fait ça ben ordinaire », dit Vé­ro en la­vant la vais­selle, par­lant de grand pla­teau, de mo­ments d’émo­tion, de nu­mé­ros de va­rié­tés et de sur­prises, de­vant pu­blic. « Mais c’est pas une grosse nou­velle, on s’en re­parle dans six mois », in­siste-t-elle, à la blague.

Le concep­teur et co­pro­duc­teur de l’émis­sion, Pierre-Louis La­berge, croit le thème de 1res fois très ras­sem­bleur. Tout le monde se sou­vient de son pre­mier job, de son pre­mier amour, d’une pre­mière ren­contre, du jour où tout a com­men­cé. « Suf­fit qu’on parle de ça en réunion pour que tout le monde ait quelque chose à dire là-des­sus. Ça dé­boule et le flot d’anec­dotes part », dit-il.

Qu’en­tend-on par pre­mière fois ? M. La­berge ne veut pas gas­piller ses su­jets, qu’il garde pour jan­vier, mais m’a ci­té quelques exemples. Un pre­mier poème qu’on pour­rait mettre en mu­sique, et faire chan­ter par un proche de l’au­teur, une per­sonne qu’il ad­mire ou même une cho­rale. Ce pour­rait être aus­si Éric Sal­vail, qui connaît plu­sieurs ré­pliques de La pe­tite vie dont il était l’ani­ma­teur de foule à ses dé­buts, et qu’on pour­rait ca­ta­pul­ter dans cet uni­vers.

Pour illus­trer ces pre­mières fois, on pour­rait fouiller dans le scrap­book de grand-ma­man ou même dans le jour­nal in­time de l’ar­tiste in­vi­té. Men­tion­nons que les pre­mières fois ne sont pas tou­jours glo­rieuses et peuvent rap­pe­ler des sou­ve­nirs co­casses. « Plu­sieurs an­nées plus tard, ce sera l’oc­ca­sion d’en rire », af­firme Pierre-Louis La­berge, qui croit que le concept était tout dé­si­gné pour Vé­ro­nique Clou­tier. « Elle est vraie, au­then­tique, spon­ta­née. Elle a une ai­sance ma­gis­trale sur un pla­teau. Et les gens s’iden­ti­fient à elle. » L’équipe a dé­jà en tête plu­sieurs noms de per­son­na­li­tés, mais au­cune n’a en­core confir­mé sa par­ti­ci­pa­tion.

Pierre-Louis La­berge, qui a aus­si conçu Deux hommes en or et tra­vaillé avec Ju­lie Sny­der au Poing J, pro­met que 1res fois ne sera pas une émis­sion lar­moyante, ce qui était re­pro­ché à cer­tains seg­ments de Votre beau pro­gramme. « Ce pla­teau se veut avant tout joyeux, fes­tif, dans le plai­sir et le fun. Mais si une belle ren­contre peut se créer, on va lais­ser pas­ser l’émo­tion. »

KOTV pro­dui­ra les 13 émis­sions d’une heure avec Notre com­pa­gnie de pro­duc­tion, la boîte de Pier­reLouis La­berge. Vé­ro, que la dif­fu­sion en di­rect n’a pas ser­vi à Votre beau pro­gramme, en­re­gis­tre­ra l’émis­sion, qui pour­ra être sou­mise au mon­tage. Tou­jours du stu­dio 42, elle sera seule à l’ani­ma­tion, sans faire-va­loir, rôle que jouait Jean-Sé­bas­tien Gi­rard cet hi­ver.

Par ailleurs, Vé­ro.tv met en ligne de nou­velles en­tre­vues de Ré­tro­vi­seur, où l’ani­ma­trice re­vient avec ses in­vi­tés sur des pro­pos qu’ils ont te­nus par le pas­sé. Dans l’en­tre­tien avec De­nise Fi­lia­trault, dé­jà dis­po­nible, la met­teure en scène ra­conte qu’elle fai­sait tout en fonc­tion de ses amou­reux, en dé­but de car­rière, et re­vient sur son adop­tion. À voir. Sui­vront Fran­çois Mo­ren­cy, Re­néRi­chard Cyr, Éric Sal­vail, Da­nielle Oui­met, Kim Thúy, Ma­rio Dumont et Louis Mo­ris­sette. Il faut être abon­né à l’Ex­tra d’ICI Tou.tv pour avoir ac­cès au conte­nu de Vé­ro.tv.

PHOTOTHÈQUE LE SO­LEIL

Vé­ro­nique Clou­tier ani­me­ra dès jan­vier 1res fois, où chaque se­maine, trois in­vi­tés re­vien­dront sur les pre­mières fois qui ont mar­qué leur vie per­son­nelle ou leur car­rière. —

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.