HOROSCOPE

11 août 2017

Le Quotidien - - DIVERTISSEMENTS -

Bé­lier (21 mars au 19 avril): Qui veut goû­ter la noix doit d’abord bri­ser la co­quille. Ce que vous dé­si­rez n’est pas im­pos­sible, mais vous ne de­vez pas comp­ter uni­que­ment sur les autres pour en voir la concré­ti­sa­tion. En fait, avec la Lune en Bé­lier, vous ga­gne­rez à mi­ser sur votre sa­voir-faire et à prendre vous­même les ini­tia­tives qui vous rap­pro­che­ront de votre ob­jec­tif. Car Ura­nus est en­core fin Bé­lier...

Tau­reau (20 avril au 20 mai): Compte te­nu de « l’in­fluence « de la Lune en Bé­lier, vous de­vrez pro­ba­ble­ment faire un pe­tit ef­fort pour domp­ter vos sautes d’hu­meur, ou du moins pour ras­su­rer les autres concer­nant votre bonne dis­po­si­tion. Un si­lence pro­lon­gé pour­rait être in­ter­pré­té comme une bou­de­rie, même si ce n’est pas le cas. Ce­ci dit, il n’y a pas grand-chose qu’un pe­tit sou­rire n’ar­ran­ge­rait pas...

Gé­meaux (21 mai au 21 juin): Vu qu’il s’agit d’un Signe de Feu, la Lune en Bé­lier fi­gure par­mi celles qui conviennent à votre Signe d’Air. Par consé­quent, vous pour­rez vous at­tendre à ce que les autres soient plus co­opé­ra­tifs à votre égard. Il se­rait tou­te­fois dom­mage de perdre un temps pré­cieux en vous at­tar­dant sur des dé­tails qui n’ont pas d’im­por­tance si­gni­fi­ca­tive dans le mo­ment pré­sent.

Can­cer (22 juin au 22 juillet): Il est nor­mal d’avoir hâte à cer­tains évè­ne­ments, mais en ima­gi­nant leurs moindres dé­tails, vous cour­rez le risque de connaître la dé­cep­tion. Avec la Lune en Bé­lier au car­ré de Vé­nus en Can­cer, les sur­prises se­ront à l’hon­neur, et il se­rait pré­fé­rable de lais­ser de la place pour la spon­ta­néi­té. Avec ce cycle Lu­naire an­gu­laire, in­sis­tez sur les points im­por­tants dans vos di­rec­tives.

Lion (23 juillet au 22 août): Le cycle Lu­naire ar­rive en Bé­lier, Signe de Feu ami du vôtre. Alors pour­quoi vous in­ter­dire de vous concen­trer sur votre bien-être et d’être un peu égoïste au­jourd’hui? Si vous cé­dez trop ré­gu­liè­re­ment aux de­mandes ca­pri­cieuses des autres, ils pour­raient fi­nir par an­ti­ci­per sur votre bonne na­ture. En cette étape an­ni­ver­saire, ne re­non­cer pas à une belle oc­ca­sion de vous amu­ser!

Vierge (23 août au 22 sep­tembre ): Avec Mer­cure actuellement de pas­sage en Vierge, vous êtes pro­ba­ble­ment la per­sonne la plus im­par­tiale et la mieux pla­cée pour arbitrer un li­tige. Tou­te­fois, si les par­tis im­pli­qués ne sont pas dis­po­sés à ac­cueillir la mé­dia­tion, vos ef­forts se­ront vains. Pe­tite sug­ges­tion : Ne vous fa­ti­guez pas in­uti­le­ment pour ve­nir en aide à des in­di­vi­dus qui ne sont pas prêt à amé­lio­rer leur si­tua­tion.

Ba­lance (23 sep­tembre au 23 oc­tobre): Tant que Ju­pi­ter se­ra en Ba­lance, l’étape pour­rait se des­si­ner comme un cres­cen­do. À prime abord, une si­tua­tion sem­blant vouée à la mo­no­to­nie ne de­vrait pas du­rer long­temps. Pour­quoi? L’ar­ri­vée de la Lune en Bé­lier, face à la Ba­lance, ne per­met­tra pas aux choses de res­ter im­mua­ble­ment en place, et consé­quem­ment votre pre­mière im­pres­sion se­ra su­jette à chan­ger.

Scor­pion (23 oc­tobre au 21 no­vembre): Le So­leil et Mars tou­jours en Lion, au car­ré de votre Signe, pour­raient vous ame­ner à ter­mi­ner la se­maine en com­po­sant avec quelques im­pré­vus. Il ne se­rait pas su­per­flu d’en­vi­sa­ger une op­tion al­ter­na­tive à votre plan d’ac­tion ini­tial. Un en­tre­tien vous per­met­tra de per­ce­voir une si­tua­tion plus adé­qua­te­ment, à condition de po­ser des ques­tions per­ti­nentes...

Sagittaire (22 no­vembre au 21 dé­cembre): Il ne fau­drait pas né­gli­ger la pres­sion que pour­rait exer­cer cer­tains in­di­vi­dus sur vos proches, col­lègues ou amis. De ce fait, les élé­ments d’une dé­cla­ra­tion pu­blique vous lais­sant per­plexe pour­raient avoir été émis afin de ne pas dé­plaire à de tiers par­tis. Avec l’ac­tuel car­ré de Mer­cure en Vierge vers votre Signe, il pour­rait s’avé­rer sa­lu­taire de sa­voir lire entre les lignes... Capricorne (22 dé­cembre au 19 jan­vier): Vé­nus en Can­cer s’op­pose à Pluton en Capricorne, un as­pect peu sus­pi­cieux du fait qu’il s’ef­fec­tue aus­si au car­ré de Ju­pi­ter! Tan­dis que vos dis­cus­sions pour­raient se faire plus ten­dues, les com­pro­mis se­ront pro­ba­ble­ment plus dif­fi­ciles à né­go­cier, et le maxi­mum moins évident à ob­te­nir. On fe­ra ap­pel à votre calme in­trin­sèque pour tem­pé­rer la vo­la­ti­li­té am­biante...

Verseau (20 jan­vier au 18 fé­vrier): Ar­ri­vée en Bé­lier pour ter­mi­ner la se­maine, la Lune exer­ce­ra une am­biance sti­mu­lante et mo­ti­vante. Les conditions ga­gnantes se­ront réunies pour re­le­ver un dé­fi qui vous rap­pro­che­ra d’un ob­jec­tif à long terme. Il pour­rait être ques­tion de bonnes ré­so­lu­tions et de nou­veaux com­men­ce­ments. Le ma­riage de l’ori­gi­na­li­té et de l’in­gé­nio­si­té de­vrait me­ner à la réus­site... Pois­sons (19 fé­vrier au 20 mars): Vous pour­riez ter­mi­ner la se­maine avec l’im­pres­sion que cer­taines per­sonnes ne jouent pas franc jeu. Compte te­nu du cli­mat pla­né­taire en vi­gueur, il se­rait pré­fé­rable de ne pas adop­ter un ton ac­cu­sa­teur sans avoir de preuves à l’ap­pui. Si vous de­vez ab­so­lu­ment confron­ter quel­qu’un, mieux vau­dra le faire sous forme de ques­tions. Une is­sue plus fa­vo­rable à votre en­tre­tien...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.