L’his­toire de Robin Lan­glois en mu­sique

Le Quotidien - - ARTS ET SPECTACLES - ANNE-MA­RIE GRA­VEL am­gra­vel@le­quo­ti­dien.com

Robin Lan­glois en rê­vait de­puis long­temps.Après­plus­de­qua­rante ans à mettre ses ta­lents de gui­ta­riste au ser­vice des autres, il lance unal­bum­de­piè­ce­sins­tru­men­tales àsa­ma­nière.Il­pro­po­seu­no­pus­réu­nis­sant12­ti­tres­qui,mi­sen­semble, ra­content en quelque sorte l’his­toire du mu­si­cien.

Robin Lan­glois est bien connu dans le mi­lieu mu­si­cal ré­gio­nal. Le gui­ta­riste fait par­tie de nom­breux groupes et ac­com­pagne dif­fé­rents ar­tistes.

Il y a quelques an­nées, il a lan­cé un al­bum sous le nom de Doc Robin. Au­jourd’hui, il pro­pose un disque in­ti­tu­lé 74 où fi­gure, pour une pre­mière fois, son nom en grosses lettres.

« C’est un pro­jet que je mi­jo­tais de­puis long­temps. Pour moi, c’est plus qu’un rêve. C’est un al­bum qui porte mon nom, mais c’est sur­tout un disque pro­fes­sion­nel », ex­plique-t-il.

Robin Lan­glois a en­re­gis­tré son al­bum au stu­dio Pic­co­lo de Mon­tréal. Il a tra­vaillé avec Pierre Mes­sier, un in­gé­nieur de son qui a no­tam­ment col­la­bo­ré avec Jean Le­loup et Da­niel Bé­lan­ger, ain­si qu’avec le réa­li­sa­teur Louis Ga­gné. « C’était l’fun de tra­vailler avec des ma­niaques comme eux. Sou­vent, on ou­bliait de man­ger », ra­conte le mu­si­cien qui a lui-même as­su­mé les coûts de l’al­bum. « On a su­per­po­sé des ‘‘tracks’,’ on est al­lé cher­cher dif­fé­rents sons avec les gui­tares, on a tra­vaillé avec toutes sortes de mi­cros. On a mis le pa­quet. »

Au fil des ans et des pro­jets, Robin Lan­glois en a joué plu­sieurs des pièces. Pour son al­bum, il a choi­si quatre com­po­si­tions et 10 re­prises. On y re­trouve no­tam­ment Wish You Were Here de Pink Floyd, Mi­chelle des Beatles et Da­niel d’Elton John. « Ce sont toutes des chan­sons si­gni­fi­ca­tives pour moi. L’al­bum est ins­tru­men­tal. Il fal­lait qu’il y ait un fil conduc­teur. C’est un peu mon his­toire en mu­sique. En fait, c’est l’his­toire d’un mu­si­cien par­mi tant d’autres. »

De la po­chette jus­qu’au choix des pièces, Robin Lan­glois ne vou­lait rien lais­ser au ha­sard. Sur la po­chette, un jeune gar­çon d’une dou­zaine d’an­nées re­garde des gui­tares dans la vi­trine d’un ma­ga­sin. « L’image re­crée exac­te­ment ce que je fai­sais en 1974, d’où le titre de l’al­bum. J’avais 12 ans et j’al­lais sou­vent voir les gui­tares dans la vi­trine du ma­ga­sin Mar­cel Mar­chand. Au­jourd’hui, c’est la ga­le­rie la Cor­niche qui se trouve à cet en­droit. On a eu la per­mis­sion de re­créer la vi­trine et on a même trou­vé quelques ob­jets qui ont ap­par­te­nu à M. Mar­chand que nous avons in­té­gré dans la pho­to. »

L’al­bum per­met éga­le­ment à Robin Lan­glois de pro­po­ser son propre son. « C’est les sons que j’aime. Je veux mon­trer ce qui est beau de la gui­tare. J’ai ou­blié la per­for­mance, le dé­sir de plaire. Je montre ce que moi je re­tiens après 40 ans de gui­tare. Il y a des ‘‘tounes’’ que j’ai faites de dif­fé­rentes ma­nières. Là, je les fais comme moi je vou­drais qu’elles soient faites. »

Même s’il ne vi­sait pas de plaire aux com­pa­gnies de disques, une d’entre elles s’est ma­ni­fes­tée. « On a amor­cé des dis­cus­sions. On ver­ra pour la suite des choses. Il y a un ré­seau pour la mu­sique ins­tru­men­tale. Quand tu te spé­cia­lises, c’est plus fa­cile de trou­ver le che­min. »

Le mu­si­cien ignore ce qu’il ad­vien­dra du disque, mais qu’im­porte. « Je suis content du pro­duit. C’est un pro­jet de vie. J’ai tou­jours fait de la mu­sique pour les autres et je le fais en­core avec plai­sir. J’ai ap­pris beau­coup, mais cette fois, c’est un pro­jet à ma ma­nière. C’est dé­jà mis­sion ac­com­plie pour moi. »

Le disque 74 est dis­po­nible chez Mu­sique Avant Tout sur la rue Ra­cine. Il est aus­si pos­sible de se le pro­cu­rer en com­mu­ni­quant di­rec­te­ment avec Robin Lan­glois via Fa­ce­book. Mar­di soir, 18 h 30, le mu­si­cien pré­sen­te­ra éga­le­ment un spec­tacle au res­tau­rant La Cou­que­rie, si­tué dans l’Hô­tel du Parc face à la Pe­tite mai­son blanche. Le disque se­ra dis­po­nible sur place. Le lan­ce­ment of­fi­ciel de l’al­bum est tou­te­fois pré­vu le 3 oc­tobre pro­chain, à La Pul­pe­rie de Chi­cou­ti­mi.

— PHO­TO LE PRO­GRÈS, JEANNOT LÉ­VESQUE

Après 40 ans à jouer des pièces au sein de dif­fé­rentes for­ma­tions, Robin Lan­glois lance 74, un al­bum qui re­groupe des com­po­si­tions et des re­prises qui lui res­semblent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.