Un match en deux temps

Le Quotidien - - STATISTIQUES - Presse ca­na­dienne

MON­TRÉAL - Jacques Chap­de­laine n’a pas ces­sé de dire à quel point ce match face aux Ar­go­nauts était im­por­tant. Ses joueurs ont bien sai­si le mes­sage. Les Alouettes ont eu rai­son des To­ron­tois 21-9 pour se his­ser au pre­mier rang dans l’Est de­vant une foule an­non­cée de 19 712 spec­ta­teurs au stade Per­ci­valMol­son, mal­gré une per­for­mance en deux temps.

Er­nest Jack­son et George John­son ont mar­qué les tou­chés des Alouettes (3-4) en pre­mière de­mie, mais l’at­taque des lo­caux a été li­mi­tée aux deux pla­ce­ments de Bo­ris Bede, sur 17 et 21 verges, par la suite.

La ré­plique des Ar­gos (3-5) est ve­nue de Li­rim Ha­j­rul­la­hu, qui a réus­si des pla­ce­ments de 47, 31 et 37 verges.

« Nous avons vrai­ment mal joué, a dé­cla­ré Nik Le­wis. Nous nous sommes sa­tis­faits de cette avance. On doit être meilleurs que ça. Dé­ve­lop­per une culture ga­gnante, c’est d’of­frir de grandes per­for­mances à chaque se­maine, pas seule­ment lorsque vous jouez contre Cal­ga­ry, Ed­mon­ton, ou la Co­lom­bie-Bri­tan­nique. Vous de­vez jouer du bon foot­ball à chaque se­maine. J’ai­me­rais que nous soyions une meilleure équipe que notre fiche de 3-4 le dit, mais nous sommes un club de 3-4. »

« On vient de rem­por­ter une im­por­tante vic­toire, mais on uti­lise des termes comme ‘mal­gré tout’, ‘au­rais-tu pré­fé­ré...,’ a no­té. l’en­traî­neur Jacques Chap­de­laine après le match.On se re­trouve tout de même où nous vou­lions, en contrôle de la sec­tion. Les mots qui res­sortent de nos échanges ou du ves­tiaire, c’est parce que nous sommes réa­listes au su­jet de ce que nous pou­vons ac­com­plir. On re­vient d’une se­maine de re­lâche. On a joué avec beau­coup d’in­ten­si­té, mais nous avons lais­sé fi­ler quelques op­por­tu­ni­tés. Je ne di­rais pas que c’est nor­mal, mais ça ar­rive. On va conti­nuer d’al­ler de l’avant. »

Quant à Da­rian Du­rant, il a été ef­fi­cace en pre­mière de­mie, com­plé­tant 12 de ses 18 passes, dont deux pour des tou­chés, pour per­mettre aux Alouettes de ren­trer au ves­tiaire avec une avance de 18-3. En deuxième por­tion de ren­contre, il a par contre été li­mi­té à six passes com­plé­tées. Au fi­nal, il a réus­si 18 de ses 27 lan­cers (66,7 pour cent) pour 237 verges.

Il a d’abord re­joint Jack­son sur 41 verges au pre­mier quart, avant de per­mettre à John­son de mar­quer son pre­mier ma­jeur en car­rière sur un jeu de 16 verges un quart plus tard. Un simple de Bede - sur un pla­ce­ment ra­té de 31 verges, stop­pant sa sé­quence de suc­cès à 15 - et un pla­ce­ment réus­si, ain­si qu’un pla­ce­ment de Ha­j­rul­la­hu, ont com­plé­té la marque.

PC, GRA­HAM HU­GHES — PHO­TO

George John­son (84) en­lace Luc Bro­deur-Jour­dain après avoir ins­crit un tou­ché en pre­mière de­mie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.