Serge Le­myre se lance à la mai­rie

Le Quotidien - - ACTUALITÉS -

Conseiller mu­ni­ci­pal à Saint-Fulgence de­puis 2013, Serge Le­myre bri­gue­ra la mai­rie de la mu­ni­ci­pa­li­té le 5 no­vembre pro­chain. L’ex-mi­li­taire, qui a fait le saut en po­li­tique après avoir oeu­vré dans le monde des af­faires pen­dant plu­sieurs an­nées, a dé­ci­dé de se pré­sen­ter pour in­suf­fler un dy­na­misme nou­veau à sa com­mu­nau­té.

Ori­gi­naire de Mon­tréal, Serge Le­myre s’est éta­bli à Saint-Fulgence il y a une tren­taine d’an­nées. C’est l’ac­tuel maire Gil­bert Si­mard qui l’a convain­cu de bri­guer l’éche­vi­nage il y a quatre ans. À cette époque, le pre­mier ma­gis­trat avait pré­vu de se re­ti­rer au terme du pré­sent man­dat. Le conseiller Le­myre de­ve­nait donc son dau­phin. Tou­te­fois, Gil­bert Si­mard a dé­ci­dé de sol­li­ci­ter la fa­veur po­pu­laire à nou­veau, ce qui fait en sorte que deux can­di­dats sont dé­sor­mais en lice.

Re­trai­té, mais tou­jours ac­tif dans le do­maine im­mo­bi­lier, Serge Le­myre a pris le temps d’éla­bo­rer un pro­gramme dé­taillé qu’il a l’in­ten­tion d’ex­pli­quer à la po­pu­la­tion de la mu­ni­ci­pa­li­té de 2135 âmes. En en­tre­vue, il a fait la no­men­cla­ture de ses en­ga­ge­ments, qui gra­vitent es­sen­tiel­le­ment au­tour de l’éco­no­mie et du dé­ve­lop­pe­ment ré­créo­tou­ris­tique.

S’il est élu, le can­di­dat s’en­gage à réa­li­ser la deuxième phase du pro­jet vi­sant la refonte des in­fra­struc­tures de trai­te­ment des eaux usées. Ce­la de­vrait en­gen­drer une dé­pense de 3 mil­lions $. Il sou­haite aus­si amor­cer une ré­flexion au su­jet de l’ave­nir du parc in­dus­triel.

Serge Le­myre fonde beau­coup d’es­poir sur la concré­ti­sa­tion du pro­jet d’Arianne Phos­phate.

MICROBRASSERIE, BISTRO ET PÊCHE BLANCHE

L’im­plan­ta­tion d’une microbrasserie dans le sous-sol de l’édi­fice mu­ni­ci­pal est éga­le­ment consi­dé­rée comme un pro­jet qui mé­rite d’être étu­dié, du point de vue de Serge Le­myre. Des mi­cro­bras­seurs de Saint-Ho­no­ré ont ma­ni­fes­té le dé­sir de s’éta­blir à Saint-Fulgence pour y bras­ser la Saint-Fut.

« Ça pour­rait être in­té­res­sant. Il y a un ‘‘bran­ding’’ tou­ris­tique dé­jà amor­cé qui tourne au­tour de SaintFul­gence, ce qui pour­rait avoir de belles re­tom­bées pour la mu­ni­ci­pa­li­té », af­firme-t-il.

Ce­lui qui dit vou­loir sou­hai­ter la ré­duc­tion de l’ef­fort fis­cal des contri­buables ne peut dire s’il bais­se­rait ou gè­le­rait le compte de taxes, une fois élu. Ac­tuel­le­ment, le taux de taxa­tion est de 91,65 $ par tranche de 100 $ d’éva­lua­tion à Saint-Fulgence.

PAS DE PARC ORNITHOLOGIQUE

L’as­pi­rant au poste de maire n’a pas l’in­ten­tion de concré­ti­ser le parc ornithologique sur le site du CIBRO, un pro­jet qu’un groupe de citoyens ai­me­rait bien réa­li­ser. Serge Le­myre si­gnale que 5 mil­lions $ se­raient re­quis pour que l’ini­tia­tive voie le jour.

« Il fau­drait ajou­ter sept cents sur le compte de taxes de chaque ci­toyen. Au risque de perde des votes, j’es­time qu’on va créer un élé­phant blanc avec ça », opine-t-il.

En re­vanche, Serge Le­myre ai­me­rait bien mettre en va­leur et dé­ve­lop­per le site du CIBRO en y im­plan­tant un bistro. Tout ce­la s’ar­ri­me­rait à mer­veille, pense-t-il, aux ef­forts de sou­tien qu’il ai­me­rait of­frir à l’in­dus­trie agro­tou­ris­tique en pro­fi­tant du mi­cro­cli­mat ful­gen­cien, une par­ti­cu­la­ri­té unique qui pour­rait s’avé­rer une excellente carte de vi­site. En­fin, le can­di­dat ai­me­rait que le parc aven­ture Cap-Ja­seux soit ou­vert l’hi­ver pour of­frir des ac­ti­vi­tés de pêche blanche.

— PHOTO LE PRO­GRÈS, JEANNOT LÉVESQUE.

Serge Le­myre se­ra can­di­dat à la mai­rie de Saint-Fulgence le 5 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.