Des pro­jets pour dy­na­mi­ser Ro­ber­val

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - LOUIS POTVIN lpot­vin@le­quo­ti­dien.com

Guy La­rouche pré­tend être en me­sure de pro­pul­ser Ro­ber­val vers la pros­pé­ri­té au cours des quatre pro­chaines an­nées. Le maire sor­tant a lan­cé sa cam­pagne élec­to­rale, jeu­di, en men­tion­nant que son pre­mier man­dat a per­mis de je­ter les bases pour faire de Ro­ber­val une ville plus at­trayante et dy­na­mique. « Tous les vieux dos­siers qui traî­naient à Ro­ber­val et que je vou­lais ré­gler, c’est fait. Ro­ber­val a chan­gé et va conti­nuer de chan­ger », a-t-il pro­mis.

La baisse du taux de taxe de 1,43 $ à 1,01 $ du 100 $ d’éva­lua­tion est un des as­pects qui a ren­du la ville plus at­trayante, es­time-t-il. « On est pas­sé du taux de taxe le plus éle­vé, à ce­lui le moins éle­vé dans notre sec­teur. C’est un ar­gu­ment pour at­ti­rer des gens à s’éta­blir chez nous », a-t-il mi­li­té.

L’in­ves­tis­se­ment de 7 M $ dans les in­fra­struc­tures, la ré­no­va­tion de l’aré­na, la sau­ve­garde du couvent des ur­su­lines, la re­lo­ca­li­sa­tion d’or­ga­nismes com­mu­nau­taires et la dé­con­ta­mi­na­tion des ter­rains ap­par­te­nant à Ir­ving sont des exemples qu’il a énu­mé­rés aux sept per­sonnes pré­sentes à son lan­ce­ment de cam­pagne.

Au coeur de ses prio­ri­tés, Guy La­rouche veut concré­ti­ser la construc­tion d’une pis­cine se­mio­lym­pique. Il s’agit d’un pro­jet qui avait dé­jà été en­vi­sa­gé quand Mi­chel La­rouche était maire, mais qui avait été aban­don­né à cause de son coût de réa­li­sa­tion. Le maire sor­tant af­firme qu’il est pos­sible de réa­li­ser un pro­jet d’en­vi­ron 11 M $ comme ce­lui de Drum­mond­ville. À Dol­beau-Mist­ta­si­ni, l’aqua­gym va coû­ter 13M $ à im­plan­ter.

Après avoir lan­cé l’idée d’em­bou­teiller l’eau du lac Saint-Jean, Guy La­rouche pense être en me­sure d’at­ti­rer un centre d’ap­pel im­por­tant à Ro­ber­val et de créer un pôle in­no­vant à l’image de la ve­nue d’Ubi­soft à Saguenay. « Avec le té­lé­tra­vail, tout est pos­sible. Je tra­vaille sur des choses. Pour avoir une oc­cu­pa­tion dy­na­mique du ter­ri­toire, le gou­ver­ne­ment doit in­ter­ve­nir. Il faut avoir notre part et une ré­gio­na­li­sa­tion des ser­vices. Je le ré­pète, il n’est pas nor­mal que le mi­nis­tère des Fo­rêts soit à Qué­bec », s’est-il ex­cla­mé.

Tout comme son ad­ver­saire, Sa­bin Cô­té, il dé­sire trans­for­mer les ter­rains du Claire Fon­taine en grand parc ur­bain et dé­ve­lop­per le po­ten­tiel tou­ris­tique de la Pointe Scott.

Guy La­rouche veut construire une route afin de re­lier les deux parcs in­dus­triels de la lo­ca­li­té.

Aus­si, il es­père convaincre le gou­ver­ne­ment du Qué­bec de trans­fé­rer l’en­tre­tien des CL-215 à Ro­ber­val. Or à ce su­jet, le pre­mier mi­nistre Phi­lippe Couillard a in­di­qué que c’était dif­fi­ci­le­ment réa­li­sable.

Fi­na­le­ment, Guy La­rouche veut dé­ve­lop­per le po­ten­tiel du cam­ping Mont plai­sant en ajou­tant une cen­taine de ter­rains.

— PHO­TO LE QUO­TI­DIEN, LOUIS POTVIN

Guy La­rouche es­time que son bi­lan per­met main­te­nant d’as­su­rer un meilleur dé­ve­lop­pe­ment de Ro­ber­val.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.