DAVE GOS­SE­LIN

Le Quotidien - - ACTUALITÉS -

Sti­mu­ler la créa­tion de nou­veaux pi­liers éco­no­miques en ré­gion et at­ti­rer des in­ves­tis­se­ments à haute in­ten­si­té tech­no­lo­gique. Voi­là ce que nous de­vons faire. Nous ne de­vons et ne pou­vons avoir une cul­ture de l’at­ten­tisme face aux mar­chés. Nous de­vons construire au Saguenay-Lac-Saint­Jean une nou­velle éco­no­mie du sa­voir ba­sée sur l’en­tre­pre­neu­riat col­la­bo­ra­tif. En faire une ré­gion in­tel­li­gente où s’im­briquent des villes in­tel­li­gentes ! Et le nu­mé­rique est l’un des ou­tils pour y ar­ri­ver. Un mou­ve­ment col­la­bo­ra­tif pas si simple à faire quand nous avons tous été té­moin des his­to­riques guerres de clo­cher ! Comme me di­sait ré­cem­ment et de ma­nière ima­gée Sé­bas­tien Har­vey du Centre d’art ac­tuel Bang : « Ces clo­chers doivent main­te­nant nous ser­vir de bornes Wi­Fi afin de nous mettre en ré­seau ! » L’époque et les gens changent.

Oui, il y a la ville in­tel­li­gente où la per­for­mance ur­baine ne dé­pend plus seule­ment des in­fra­struc­tures via son ca­pi­tal phy­sique, mais aus­si, et de plus en plus, de la dis­po­ni­bi­li­té et la qua­li­té de la trans­mis­sion du sa­voir et de l’in­no­va­tion. Ce que j’ap­pel­le­rais le ca­pi­tal in­tel­lec­tuel et tech­no­lo­gique. Ce­pen­dant, ces mu­ni­ci­pa­li­tés font par­tie du Saguenay-Lac-Saint-Jean : la ré­gion in­tel­li­gente. Notre ré­gion, tout comme chaque mu­ni­ci­pa­li­té, doit éga­le­ment se dé­fi­nir et se do­ter d’un dé­ve­lop­pe­ment ter­ri­to­rial apte à ré­pondre à l’évo­lu­tion et à l’émer­gence des nou­veaux be­soins des ins­ti­tu­tions, des en­tre­prises et des ci­toyens, tant sur le plan éco­no­mique, so­cial, qu’en­vi­ron­ne­men­tal.

La vraie ré­gion in­tel­li­gente passe avant tout par le lea­der­ship des ac­teurs de chan­ge­ment qui l’ha­bite. Et se­lon moi, ce lea­der­ship pas­se­ra main­te­nant par l’en­tre­pre­neu­riat col­la­bo­ra­tif, au­tant créa­tif, éco­no­mique que cultu­rel. Dé­cloi­son­nons les sec­teurs d’ac­ti­vi­tés. Comment peut-on y ar­ri­ver ? Comment peut-on sti­mu­ler de ma­nière ra­di­ca­le­ment dif­fé­rente ce lea­der­ship et ain­si fa­ci­li­ter l’es­sor de PME in­no­vantes dans la ré­gion ? En créant un ré­seau d’es­paces col­la­bo­ra­tifs à l’échelle de la ré­gion. D’où l’idée phare du Groupe de tra­vail sur le nu­mé­rique de créer un hub créa­tif ré­gio­nal que nous nom­me­rons du nom de code « Hub Saguenay-LacSaint-Jean ». Pas très ori­gi­nal, mais sans am­bi­guï­té !

Des es­paces de col­la­bo­ra­tion, à la fois réel et vir­tuel, au sein des­quels se forment des com­mu­nau­tés d’ex­per­tises les plus di­verses, re­grou­pant no­tam­ment les ins­ti­tu­tions d’en­sei­gne­ment, les en­tre­pre­neurs et les créa­teurs. Voi­là une des­crip­tion libre et très concise de ce que pour­rait être le Hub Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ces es­paces n’au­ront d’autre choix que de gé­né­rer des in­no­va­tions in­soup­çon­nées ! Un concept uto­pique et ir­réa­li­sable vous di­rez ? Loin de là. Une des mul­tiples clés de « notre » in­no­va­tion se­ra notre ca­pa­ci­té de pen­ser dif­fé­rem­ment. Ayant été pré­sident du Groupe de tra­vail sur le nu­mé­rique suite au Som­met éco­no­mique ré­gio­nal de 2015, je peux vous confir­mer que des pen­sées dif­fé­rentes, des concepts éton­nants et des pro­jets gé­niaux émergent sur l’en­semble du ter­ri­toire.

Ce hub, ce ré­seau de ré­seaux doit être créé en ap­pui à ces dif­fé­rentes ini­tia­tives lo­cales afin de fa­ci­li­ter leur émer­gence et d’en éveiller de nou­velles. Je parle ici d’in­cu­ba­teurs et d’ac­cé­lé­ra­teurs d’en­tre­prise, d’es­paces de tra­vail col­la­bo­ra­tif (co­wor­king), des parcs d’équi­pe­ments spé­cia­li­sés, de ré­seaux d’ex­per­tise en men­to­rat, en for­ma­tion et en re­cherche.

Il est d’une im­por­tance ca­pi­tale pour une ré­gion comme la nôtre de dé­ve­lop­per de nou­veaux mo­teurs de co­opé­ra­tion entre des ac­teurs à vo­ca­tions dif­fé­rentes qui n’ont ja­mais ou très peu tra­vaillé en­semble et qui sont ré­par­tis sur un vaste ter­ri­toire. Le concept d’an­crage ter­ri­to­rial prend ici toute son im­por­tance, car il re­pré­sente un en­jeu éco­no­mique fort, per­met­tant la créa­tion d’em­plois, plus spé­ci­fi­que­ment au sein des com­mu­nau­tés ru­rales. Le nu­mé­rique est un moyen fa­bu­leux de sé­den­ta­ri­ser les en­tre­prises, in­cluant les tra­vailleurs au­to­nomes, dans leur mi­lieu.

À l’ère du nu­mé­rique, être loin des grands centres ur­bains ne doit plus être per­çu comme né­ga­tif.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.