Les 300 crèches re­mises en vente

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - PAS­CAL GI­RARD pgi­rard@le­quo­ti­dien.com

La per­sonne qui avait ache­té les 300 der­nières crèches de la col­lec­tion de Ri­vière-Éter­ni­té a re­non­cé à son achat lun­di ma­tin. La Cor­po­ra­tion des crèches de Ri­viè­reÉ­ter­ni­té va donc re­mettre ses crèches en vente dès mar­di. Et la mésa­ven­ture a tel­le­ment ébran­lé le pré­sident de la cor­po­ra­tion, Thier­ry Roncen, que ce der­nier re­ti­re­ra sa can­di­da­ture mer­cre­di pour le poste de conseiller lais­sé va­cant dans la pe­tite mu­ni­ci­pa­li­té du Bas-Sa­gue­nay.

« On m’a ap­pe­lé ce ma­tin (lun­di) à 7 h 30 pour me dire que la per­sonne se re­ti­rait. Ce soir, on a eu une réunion du co­mi­té et on a dé­ci­dé de tout re­mettre ça en vente. À par­tir de de­main (mar­di) et tous les jours de la se­maine, ce se­ra sur ap­pel. Et le sa­me­di 18 et le di­manche 19, on re­fait deux jour­nées portes ou­vertes de 10 h à 16 h 30. Si ce n’est pas ven­du, on re­com­mence jus­qu’à la vente fi­nale », a ex­pli­qué en fin de soi­rée, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique, le pré­sident de la cor­po­ra­tion, Thier­ry Roncen, vi­si­ble­ment dé­mon­té par le dé­rou­le­ment des évé­ne­ments.

Lors de l’élec­tion mu­ni­ci­pale du 5 no­vembre, per­sonne ne s’était por­té can­di­dat au poste de conseiller #1. L’élec­tion de­vrait main­te­nant se te­nir en dé­cembre. « Je ne me pré­sente plus aux élec­tions. Je ne me sen­tais plus la cré­di­bi­li­té. Je vais dé­po­ser ma lettre mer­cre­di ma­tin », a-t-il dé­voi­lé au Quo­ti­dien.

M. Roncen n’a pu dé­voi­ler l’iden­ti­té de l’ache­teur ni les rai­sons du re­fus. Il a ce­pen­dant men­tion­né qu’elles n’étaient pas d’ordre fi­nan­cier. « La per­sonne était très, très bien in­ten­tion­née. Il n’y avait au­cune rai­son de ne pas ac­cep­ter un mé­cène comme ça », a-t-il pour­sui­vi, en in­di­quant qu’il connais­sait dé­jà cette per­sonne. Il n’avait ce­pen­dant pas re­çu de chèque de l’ache­teur sa­me­di.

Plu­sieurs per­sonnes avaient fait part de leur mé­con­ten­te­ment lors de l’an­nonce de la fin de la vente. D’autres, par contre, se ré­jouis­saient de voir qu’une par­tie de la col­lec­tion était sau­vée.

Les 300 crèches res­tantes se trouvent tou­jours au sous-sol de l’église de Ri­vière-Éter­ni­té. M. Roncen es­père que tout se­ra ven­du, ques­tion de li­bé­rer la salle pour le 31 dé­cembre au mo­ment de la dis­so­lu­tion de la cor­po­ra­tion.

L’ex­po­si­tion des crèches de Ri­vière-Éter­ni­té a at­ti­ré jus­qu’à 15 000 vi­si­teurs dans ses belles an­nées. En 2016, seu­le­ment 393 vi­si­teurs ont payé les 5 $ de­man­dés à l’en­trée pour vi­si­ter l’ex­po­si­tion in­té­rieure. Les per­sonnes in­té­res­sées peuvent contac­ter M. Roncen au 418-815-5307 ou en­core Rei­na Si­mard au 418-272-2414 pour pou­voir al­ler vi­si­ter les crèches sur de­mande.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.