Un stage dans le Grand Nord fait l’ob­jet d’un do­cu­men­taire

LE CÉ­GEP DE CHI­COU­TI­MI FAIT AP­PEL À JEAN-MARC E. ROY ET PHI­LIPPE DA­VID GA­GNÉ

Le Quotidien - - ARTS ET SPECTACLES - ANNE-MA­RIE GRA­VEL am­gra­vel@le­quo­ti­dien.com

Le Cé­gep de Chi­cou­ti­mi a fait ap­pel aux ci­néastes Jean-Marc E. Roy et Phi­lippe Da­vid Ga­gné pour créer un do­cu­men­taire sur un pro­jet unique au Qué­bec. Pour une deuxième an­née, des étu­diants en soins in­fir­miers ont ef­fec­tué un stage dans le Grand Nord qué­bé­cois. Je suis votre in­fir­mière, un do­cu­men­taire à la fois cor­po­ra­tif et ar­tis­tique est né de leur ex­pé­rience. Quatre étu­diants en soins in­fir­miers du Cé­gep de Chi­cou­ti­mi se sont ren­dus à Pu­vir­ni­tuq, un vil­lage inuit d’en­vi­ron 1800 ha­bi­tants, afin de réa­li­ser un stage de deux se­maines à la fin du mois de mai der­nier. À par­tir de leur ex­pé­rience, en col­la­bo­ra­tion avec le Centre de san­té Inuu­lit­si­vik, l’éta­blis­se­ment d’en­sei­gne­ment a vou­lu pro­duire un do­cu­ment qui vise à faire la pro­mo­tion des soins in­fir­miers et de la vie des in­ter­ve­nants en san­té dans le nord du Qué­bec.

« Les étu­diants en soins in­fir­miers de tous les cé­geps peuvent faire des stages un peu par­tout dans le monde, mais au Qué­bec, on a aus­si une réa­li­té to­ta­le­ment dif­fé­rente de ce que nous sommes ha­bi­tués de vivre. C’est le seul cé­gep au Qué­bec qui offre cette pos­si­bi­li­té de stage dans le Grand Nord aux étu­diants. On vou­lait par­ta­ger l’ex­pé­rience vé­cue par nos étu­diants, et le centre de san­té vou­lait dé­mys­ti­fier la pra­tique en san­té dans le nord », ex­plique Éric Émond, di­rec­teur des com­mu­ni­ca­tions du Cé­gep de Chi­cou­ti­mi. « Nos ob­jec­tifs pou­vaient concor­der et on a vou­lu al­ler plus loin. »

Ils ont fait ap­pel à La Boîte de pi­ckup, la mai­son de pro­duc­tion de Jean-Marc E. Roy et Phi­lippe Da­vid Ga­gné.

« On était bien ex­ci­tés de se rendre là-bas. Ça nous per­met­tait de vi­si­ter le pays d’une nou­velle fa­çon. La struc­ture pro­po­sée était in­té­res­sante. On ar­rive avec des jeunes dans un mi­lieu qu’ils ne connaissent pas. Ça reste du cor­po­ra­tif, mais on nous a lais­sé une marge de ma­noeuvre pour ra­con­ter une his­toire. Notre seul man­dat était la du­rée. Pour le reste, on avait une la­ti­tude. Ils vou­laient quelque chose qui al­lait se dé­mar­quer », ex­plique Phi­lippe Da­vid Ga­gné.

Les ci­néastes étaient à Cannes pour pré­sen­ter leur film Crème de menthe lors du dé­but du stage des étu­diants. À leur re­tour du fes­ti­val, ils ont po­sé les pieds à Mont­réal puis se sont en­vo­lés aus­si­tôt pour le Grand Nord. « On est ar­ri­vés là-bas pour suivre les étu­diants au cours des cinq der­niers jours de leur stage », ra­conte Phi­lippe Da­vid Ga­gné.

Le do­cu­men­taire met en scène les étu­diants Mi­chaël Per­ron, Lau­rie Vil­le­neuve, Ni­cho­las Bou­dreault et Nao­mi Phi­lion-Cou­tu, ain­si que leur en­sei­gnante, Nan­cy Vaillan­court. « L’ini­tia­tive d’or­ga­ni­ser des stages dans le Nord vient de Nan­cy Vaillan­court. Elle est tom­bée en amour avec le coin lors­qu’elle y a tra­vaillé il y a quelques an­nées », ex­plique Éric Émond.

Le groupe s’est ren­du au centre de san­té de Pu­vir­ni­tuq. Sur place, ils ont pro­di­gué des soins in­fir­miers à la po­pu­la­tion.

Les ci­néastes se sont pour leur part trans­for­més en ob­ser­va­teurs.

« On a tour­né beau­coup d’images en cinq jours puis­qu’on sa­vait qu’on n’avait au­cune chance d’y re­tour­ner s’il man­quait quelque chose. Le pay­sage était très beau, ça donne de belles images. Les vi­sion­ner et sé­lec­tion­ner les pas­sages a né­ces­si­té une se­maine de tra­vail », confirme Phi­lippe Da­vid Ga­gné.

Des en­tre­vues avec les par­ti­ci­pants ont été réa­li­sées quelques jours après leur re­tour.

Un do­cu­men­taire de 27 mi­nutes est né du pro­ces­sus. « On a fait beau­coup de mon­tage. On vou­lait qu’il y ait une évo­lu­tion, que ce soit in­té­res­sant à re­gar­der. Ça donne un hy­bride entre cor­po­ra­tif et ar­tis­tique », dé­crit Phi­lippe Da­vid Ga­gné.

Je suis votre in­fir­mière se­ra dif­fu­sé au Ca­nal Sa­voir une pre­mière fois le mer­cre­di 15 no­vembre à 12 h 30, puis à 22 h 30. Il se­ra en­suite pos­sible de le voir le sa­me­di 18 no­vembre à 10 h 30, le di­manche 19 no­vembre à 23 h 30 et le lun­di 11 dé­cembre à 12 h 30.

« La dif­fu­sion au Ca­nal Sa­voir va per­mettre au do­cu­men­taire d’être vu un peu par­tout au Qué­bec », se ré­jouit Éric Émond.

Des pho­tos is­sues du stage se­ront ex­po­sées à la place pu­blique du Cé­gep de Chi­cou­ti­mi dans le cadre de la Se­maine in­ter­cul­tu­relle qui se dé­rou­le­ra du 27 no­vembre au 1er dé­cembre. Nan­cy Val­lan­court fe­ra quelques pré­sen­ta­tions et le film se­ra pré­sen­té aux étu­diants.

— PHO­TO COUR­TOI­SIE

Quatre étu­diants en soins in­fir­miers du Cé­gep de Chi­cou­ti­mi ont réa­li­sé un stage au Centre de san­té Inuu­lit­si­vik dans le Grand Nord qué­bé­cois. Leur ex­pé­rience fait l’ob­jet d’un do­cu­men­taire réa­li­sé par les ci­néastes Phi­lippe Da­vid Ga­gné et Jean-Marc E. Roy.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.