LE TA­PIS BLEU POUR JU­NIOR MA­JEUR

Le pro­duc­teur Ch­ris­tian La­rouche pré­sente son film dans sa ré­gion na­tale

Le Quotidien - - LA UNE - ANNE-MA­RIE GRA­VEL am­gra­vel@le­quo­ti­dien.com

L’équipe de Ju­nior Ma­jeur apu comp­ter sur un pre­mier trio de qualité. En cinq ans, les ac­teurs Alice Mo­rel-Mi­chaud, An­toine Oli­vier Pi­lon et Ré­mi Gou­let ont gran­di, mais ils ont aus­si pris de la ma­tu­ri­té et ac­quis toute une ex­pé­rience qu’ils ont pu mettre à pro­fit dans le film. Les jeunes ac­teurs qui campent les prin­ci­paux per­son­nages de Ju­nior Ma­jeur étaient au dé­but de l’ado­les­cence lors­qu’ils ont tour­né Les Pee-Wee 3D : L’hi­ver qui a chan­gé ma vie. Au­jourd’hui au dé­but de l’âge adulte, ils re­prennent leurs per­son­nages avec bon­heur et une vo­lon­té d’ame­ner leurs per­son­nages plus loin.

Les co­mé­diens ont pris plai­sir à se re­trou­ver sur le pla­teau de Ju­nior Ma­jeur. « C’était le fun de se re­voir. La chi­mie était en­core là », as­sure An­toine Oli­vier Pi­lon.

Le scé­na­rio a aus­si fait gran­de­ment plai­sir au trio. Ju­nior Ma­jeur est un film de hockey, mais il leur a aus­si per­mis de jouer des scènes rem­plies d’émo­tions.

« De­puis le pre­mier film, il y a eu toute une évo­lu­tion. Ils sont ren­dus ailleurs, comme nous, qui vou­lons jouer des choses qui nous res­semblent plus. Les au­teurs nous ont fait de beaux ca­deaux. On était contents quand on a lu le scé­na­rio. Les per­son­nages ont évo­lué sans perdre leur es­sence », es­time Alice Mo­rel-Mi­chaud.

An­toine Oli­vier Pi­lon a été ser­vi en émo­tions avec le per­son­nage de Ja­neau Tru­del.

« J’ai ai­mé le sen­ti­ment de culpa­bi­li­té qui ha­bite mon per­son­nage. Je le vis en com­pli­ci­té avec le pu­blic qui est té­moin de ça », ex­plique An­toine Oli­vier Pi­lon.

Joey Bou­let, per­son­nage que campe Ré­mi Gou­let, a lui aus­si sa part de scènes fortes en in­ten­si­té. « Les scé­na­ristes ont réus­si à nous sor­tir de notre zone de confort. Ça au­rait été moins l’fun si les per­son­nages n’avaient pas évo­lué », es­time-t-il.

Le tour­nage com­por­tait cer­tains dé­fis pour les ac­teurs. An­toine Oli­vier Pi­lon et Ré­mi Gou­let de­vaient faire croire qu’ils sont des joueurs de hockey as­sez ta­len­tueux pour évo­luer dans la Ligue de hockey ju­nior ma­jeur du Qué­bec. Pour­tant, ni l’un ni l’autre ne joue au hockey. « On a eu des cours pen­dant six se­maines, quatre jours par se­maine », ra­conte Ré­mi Gou­let. « Il fal­lait être cré­dibles même dans notre ma­nière d’em­bar­quer sur la glace. »

« Pour nous, tout était dans les dé­tails. Pour le reste, on avait des dou­blures », ajoute An­toine Oli­vier Pi­lon.

Les deux co­mé­diens ont pu comp­ter sur des joueurs des Pa­triotes du Cé­gep Saint-Laurent pour jouer leurs dou­blures et leurs co­équi­piers.

« J’avais un peu un sen­ti­ment d’im­pos­teur en al­lant jouer le meilleur joueur de hockey aux cô­tés de vrais joueurs », confie An­toine Oli­vier Pi­lon. « Mais on a eu un bon sup­port des joueurs qui nous ont en­tou­rés. »

Les trois co­mé­diens ont ai­mé tour­ner en ré­gion. « L’am­biance est dif­fé­rente. On ne re­tourne pas chez nous le soir. La jour­née ne se fi­nit pas après le tour­nage. Ça change les choses, un sen­ti­ment de fa­mille se crée et ça se sent sur le pla­teau », es­time Alice Mo­rel-Mi­chaud.

Le trio était ex­ci­té à quelques heures de pré­sen­ter le film en avant-pre­mière à Sa­gue­nay. « Quand on est fiers d’un film, on est contents d’al­ler le pré­sen­ter et ici, dans la ville où on a tour­né, on l’est en­core plus », conclut Ré­mi Gou­let.

— PHOTO LE QUO­TI­DIEN, YO­HANN GASSE

Dans Ju­nior Ma­jeur, la suite de Les Pee­Wee 3D: L’hi­ver qui a chan­gé ma vie, la re­la­tion entre les per­son­nages de Ré­mi Gou­let, Alice Mo­relMi­chaud et An­toine Oli­vier Pi­lon n’est pas de tout re­pos.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.