Les pa­rents de Tris­tan donnent à leur tour

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - PAS­CAL GI­RARD pgi­rard@le­quo­ti­dien.com

Le Défi des chefs Leu­can 2018 se­ra sous la pré­si­dence d’hon­neur du doc­teur Syl­vain Al­lard, qui a été re­cru­té par Ca­ro­line Trem­blay, la mère du pe­tit Tris­tan, dé­cé­dé du can­cer à l’âge de huit ans au dé­but du mois de juillet der­nier.

« Il y a tou­jours la bonne per­sonne qui vient de­man­der la bonne chose. Ca­ro­line m’a de­man­dé de m’im­pli­quer. (...) Une grande par­tie de notre bon­heur, c’est la san­té de nos en­fants. C’est im­por­tant qu’on donne un peu de notre temps », a ex­pli­qué le doc­teur qui oeuvre au du GMF Sa­gue­nay, en com­pa­gnie de Mme Trem­blay qui y est in­fir­mière.

Cette der­nière était pré­sente à la confé­rence de presse en com­pa­gnie de son conjoint, Ma­rio Boi­ly.

« Mal­heu­reu­se­ment, Tris­tan ne se­ra pas le der­nier, même si on a aug­men­té le taux de sur­vie. Leu­can, c’est aus­si beau­coup pour la re­cherche. Les sous qu’on donne, c’est im­por­tant », a ex­pli­qué la mère de fa­mille, lorsque ren­con­trée par Le Quo­ti­dien après la confé­rence de presse.

Le jeune Tris­tan s’était fait connaître, car il s’était beau­coup im­pli­qué de son propre gré dans des cam­pagnes au pro­fit de Leu­can. « Il nous a mon­tré quelle voie prendre », a ra­con­té son père. En 2015, il avait no­tam­ment été l’en­fant porte-pa­role du Défi des têtes ra­sées.

« Leu­can nous a ai­dés beau­coup. C’est le re­tour de l’as­cen­seur », a com­men­té aus­si M. Boi­ly, en di­sant qu’il ve­nait aus­si cher­cher de l’amour, du sup­port et du cou­rage au sein de l’or­ga­nisme.

— PHOTO LE QUO­TI­DIEN, YO­HANN GASSE

Les pa­rents du jeune Tris­tan Boi­ly, Ca­ro­line Trem­blay et Ma­rio Boi­ly, conti­nuent de s’im­pli­quer au sein de Leu­can.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.