Les jours de grève main­te­nus

Le Quotidien - - AFFAIRES - PAS­CAL GI­RARD pgi­rard@le­quo­ti­dien.com

Les jour­nées de grève pré­vues ven­dre­di et lun­di dans 24 des 28 centres de la pe­tite en­fance syn­di­qués à la CSN dans la ré­gion sont main­te­nues. Une ul­time jour­née de né­go­cia­tion est pré­vue jeu­di avec un groupe re­pré­sen­tant 18 CPE, tan­dis que le re­pré­sen­tant pa­tro­nal des six autres a fait par­ve­nir un do­cu­ment aux pa­rents, aux édu­ca­trices ain­si qu’au Quo­ti­dien af­fir­mant qu’il ne res­tait que deux points en li­tige et qu’ils ont par­tiel­le­ment ac­cep­té.

Le do­cu­ment in­ti­tu­lé Tout près d’une en­tente : les faits sur la né­go­cia­tion in­dique que « jus­qu’à main­te­nant, plu­sieurs ren­contres de né­go­cia­tion au ré­gio­nal ont eu lieu au cours des 17 der­niers mois. Ces ren­contres ont per­mis de s’en­tendre sur la presque to­ta­li­té des points dont, entre autres, le sta­tu quo concer­nant les ho­raires de tra­vail. Pour tous les points, il n’y a au­cun re­cul dans les condi­tions des tra­vailleuses », men­tionne le do­cu­ment trans­mis par Steeves Jones, de Pro Ges­tion. Dans ce con­flit, cette en­tre­prise re­pré­sente la par­tie pa­tro­nale des CPE La Sou­ris verte, Les Pe­tits Cailloux, Les Trois Pe­tits Pas, La Ca­jo­le­rie et Les Tro­ti­neurs.

La pré­si­dente du Syn­di­cat des tra­vailleuses des centres de la pe­tite en­fance et des bu­reaux co­or­don­na­teurs du Sa­gue­nayLac-St-Jean-FSSS-CSN, Na­tha­lie Du­per­ré, a dé­plo­ré la fa­çon de faire des di­rec­tions des CPE, soit de contac­ter di­rec­te­ment les édu­ca­trices sans pas­ser par leur syn­di­cat. « C’est as­sez par­ti­cu­lier. Cette as­so­cia­tion pa­tro­nale le fait de­puis le dé­but. Ils donnent de la dés­in­for­ma­tion », a-t-elle cla­mé.

Se­lon le do­cu­ment pa­tro­nal, il ne res­te­rait que deux points en li­tige, soit l’ajout d’une deuxième se­maine de va­cances frac­tion­nable et un ac­cès à la banque de temps pour les tra­vailleuses en liste de rap­pel. Pour ce qui est de la deuxième se­maine de va­cances, « les di­rec­tions ont ac­cep­té cette de­mande presque unique au Qué­bec, à condi­tion que les jour­nées de congé de ces se­maines soient prises à l’in­té­rieur de pé­riodes ci­blées afin de ne pas nuire au bon fonc­tion­ne­ment des CPE », est-il écrit.

Se­lon la pré­si­dente syn­di­cale, l’em­ployeur re­fuse d’ac­cor­der des condi­tions qui ont été don­nées ailleurs au Qué­bec. « Ce qu’il a oublié de pré­ci­ser c’est qu’il n’a tou­jours pas si­gné le pro­to­cole de né­go­cia­tion qui fait en sorte de s’en­ga­ger à don­ner les clauses na­tio­nales », a-t-elle sou­te­nu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.